Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite
Déjà inscrit sur l'ancien forum ? Pour commencer, réinitialisez votre mot de passe içi :)

14 nov Méga Trois Evêchés




  • Gauthier vers les crêtes du haut.

    Une super session aux 3E aujourd'hui.
    Les prévisions étaient fortes pour ce vendredi 14, un vent S/E presque dissuasif à tel point que de forts kiters ne sont pas montés tenter les 3E à la vue des graphiques de vent.
    Sur place, on est arrivés tôt avec Gauthier car on pensait que le ciel allait se couvrir très rapidement et que le vent allait monter trop fort.
    En fait, à 8h30 le vent est là mais c'est pas l'ouragan.
    On part tous les deux en 8m HQ Montana M8 et ça va très bien, car même si parfois ça manque un peu de surface, à d'autres moments les boosts sont tellement violents qu'on est bien contents de ne pas être accrochés à une 10m ou plus.
    Si on monte facilement jusqu'à l'antenne, avec la voile tractant bien dans l'axe, on va se faire bloquer par des turbulences en machine à laver à ce niveau et on devra redescendre pour temporiser.
    On est rejoints par de très nombreux kiteurs et tous ensemble, on doit attendre que le vent se mette dans l'axe pour espérer aller plus haut.
    C'est ce qui va arriver vers 9h30 ou 10h, j'ai pas regardé la montre.
    On va alors être plusieurs à atteindre les 3E même si quelques uns restent en bas car le vent n'est vraiment pas commode.
    Il ne montera pas en intensité avant midi ou 13h.
    Entre temps, il a fortement baissé (incroyable mais vrai) et c'est alors une alternance de 3-8 knds avec du 0-0…
    Donc, tous à tour de rôle, on va se faire stopper dans la montée par le vent qui tombe, puis reprendre notre chemin dès que ça repart, doubler les copains, se faire doubler, redescendre en skiant pour relever la voile au sol, bref, un 3E carrément difficile.
    Ceux qui avaient eu la sagesse malgré les prèvs (35 knds ou même plus...) d'emporter une plus grande voile dans le sac vont doubler tout le monde.
    Les clampins dans mon genre, qui se laissent encore influencer par les météos et qui sont partis en 8m vont traîner la savate pour rejoindre le haut du spot.
    Une fois en haut, on ne peut pas aller tout au bout du secteur 3E car c'est dans le brouillard, mais en restant presque en haut (disons au niveau de la cabane relais), le vent est meilleur, la neige est terrible, une poudreuse de rêve, tout ce qui est tombé en pluie au Lautaret en deux jours passés est tombé en neige à cette altitude, c'est un bonheur rare de skier dans une qualité de neige pareille.
    On va profiter à fond de la session qui sera énormissime.
    Francis et Benoît Miquel font des vols hallucinants.


    Ici, Benoît vole en marche arrière en skis, ce qui n'est pas courant.

    Il y a ici, Jeff Marie, Gauthier, et aussi Damien Daa de la KAF.
    Voilà.


    Benoît et Gauthier, "give me five"

    Le ciel va se couvrir vers 13h et le vent monter pour de bon.
    J'ai tenté de transiter vers le Galibier mais ça passait pas.
    Gauthier pareil.
    Encore un 3E d'anthologie.
    Et c'est pas fini !!!!


    Francis airlines, avec en-dessous : Jeff Marie et Gauthier.

    Ma trace GPS : (Celle de Francis va carrément vous impressionner, il a pas fait semblant, il va scorer méchant)

    http://www.kitetracker.com/gps/tracking?r=Whitekite_56




  • Gauthier vers les crêtes du haut.

    Une super session aux 3E aujourd'hui.
    Les prévisions étaient fortes pour ce vendredi 14, un vent S/E presque dissuasif à tel point que de forts kiters ne sont pas montés tenter les 3E à la vue des graphiques de vent.
    Sur place, on est arrivés tôt avec Gauthier car on pensait que le ciel allait se couvrir très rapidement et que le vent allait monter trop fort.
    En fait, à 8h30 le vent est là mais c'est pas l'ouragan.
    On part tous les deux en 8m HQ Montana M8 et ça va très bien, car même si parfois ça manque un peu de surface, à d'autres moments les boosts sont tellement violents qu'on est bien contents de ne pas être accrochés à une 10m ou plus.
    Si on monte facilement jusqu'à l'antenne, avec la voile tractant bien dans l'axe, on va se faire bloquer par des turbulences en machine à laver à ce niveau et on devra redescendre pour temporiser.
    On est rejoints par de très nombreux kiteurs et tous ensemble, on doit attendre que le vent se mette dans l'axe pour espérer aller plus haut.
    C'est ce qui va arriver vers 9h30 ou 10h, j'ai pas regardé la montre.
    On va alors être plusieurs à atteindre les 3E même si quelques uns restent en bas car le vent n'est vraiment pas commode.
    Il ne montera pas en intensité avant midi ou 13h.
    Entre temps, il a fortement baissé (incroyable mais vrai) et c'est alors une alternance de 3-8 knds avec du 0-0…
    Donc, tous à tour de rôle, on va se faire stopper dans la montée par le vent qui tombe, puis reprendre notre chemin dès que ça repart, doubler les copains, se faire doubler, redescendre en skiant pour relever la voile au sol, bref, un 3E carrément difficile.
    Ceux qui avaient eu la sagesse malgré les prèvs (35 knds ou même plus...) d'emporter une plus grande voile dans le sac vont doubler tout le monde.
    Les clampins dans mon genre, qui se laissent encore influencer par les météos et qui sont partis en 8m vont traîner la savate pour rejoindre le haut du spot.
    Une fois en haut, on ne peut pas aller tout au bout du secteur 3E car c'est dans le brouillard, mais en restant presque en haut (disons au niveau de la cabane relais), le vent est meilleur, la neige est terrible, une poudreuse de rêve, tout ce qui est tombé en pluie au Lautaret en deux jours passés est tombé en neige à cette altitude, c'est un bonheur rare de skier dans une qualité de neige pareille.
    On va profiter à fond de la session qui sera énormissime.
    Francis et Benoît Miquel font des vols hallucinants.


    Ici, Benoît vole en marche arrière en skis, ce qui n'est pas courant.

    Il y a ici, Jeff Marie, Gauthier, et aussi Damien Daa de la KAF.
    Voilà.


    Benoît et Gauthier, "give me five"

    Le ciel va se couvrir vers 13h et le vent monter pour de bon.
    J'ai tenté de transiter vers le Galibier mais ça passait pas.
    Gauthier pareil.
    Encore un 3E d'anthologie.
    Et c'est pas fini !!!!


    Francis airlines, avec en-dessous : Jeff Marie et Gauthier.

    Ma trace GPS : (Celle de Francis va carrément vous impressionner, il a pas fait semblant, il va scorer méchant)

    http://www.kitetracker.com/gps/tracking?r=Whitekite_56



  • Bravo !
    J'ai hésité, eu la flemme des 2h de voiture … ça m'apprendra !
    Merci pour les images


  • Modérateurs Onekite FFVL 2019

    Tout d’abord merci à Jeff qui m’a motivé pour cette session.
    La météo annonçant un temps se dégradant rapidement m’a longtemps fait hésiter à poser un RTT.
    Nous décidons finalement de partir tôt pour profiter du créneau du matin.
    Sur le spot à 8h30, le temps est beau avec juste quelques nuages vers le Sud, mais malheureusement le vent comme souvent le matin n’a pas l’orientation idéale pour les 3 Evêchés.
    Nous apercevons Pascal et Gauthier qui commencent l’ascension en 8m, le vent rentre en rafales.
    Quand Pascal sort la 8m, c’est que cela cartonne, je pars en 6m.
    Je suis un peu sous toilé, mais je monte tout de même jusqu’au gasex ou le vent est carrément descendant, nous redescendons à mi hauteur en attendant que le vent soit plus favorable.
    Alors que nous voyons quelques voiles monter au Galibier, nous hésitons un moment à changer nos plans.
    D’où nous sommes rejoindre le bas du Galibier n’est pas simple.
    Nous chopons une risée mieux orientée, je décide de faire une deuxième tentative.

    Pascal me suit et me double juste après le gasex sur la crête du Chaillol, en 6m je suis vraiment trop juste.

    Benoit Miquel qui est passé plus bas nous laisse sur place en 10m.

    Je suis suivi par la meute qui a vu l’ouverture

    Un peu plus haut le vent coupe, j’ai rejoint Pascal et je profite d’une zone plus plate pour sortir la 10m.
    Pascal râle après les prévs qui annonçaient 30 nœuds et qui lui ont fait laisser la grande voile dans la voiture.
    Le temps de me préparer, un petit vent revient, il est light mais suffisant pour monter jusqu’en haut.

    Pascal moins toilé cette fois me rejoint.

    Nous restons au niveau de cette combe avec pour ma part une belle session de vols, plus haut un léger brouillard à déjà envahit le spot

    A cette altitude (2650 m) il a bien reneigé depuis le week-end dernier, il n’y a plus de cailloux et la neige est fabuleuse.

    Jeff nous à rejoint et il peut profiter du spot dans une ambiance ouaté.

    Malheureusement comme prévu le temps se dégrade, le brouillard nous chasse.
    En redescendant, je tente une virée vers le Galibier mais les conditions ne sont pas réunies.

    Du coup je remonte et je passe un moment à voler dans les grandes pentes en devers juste au dessus de la route du Galibier.

    Ces pentes sont tops pour de grands vols, le vent rentre bien de coté, on peut donc voler face haut vent en gérant facilement ça hauteur par rapport au sol.

    Le vent prend des tours, je descends jusqu’en bas et passe en 6m.
    Je finis la session dans la pente sous le Chaillol dans un bon 25-30 nœud, avec des remontées express le long de la crête du Chaillol.
    Ce n’est pas tous les jours que l’on est obligé de freiner à la monté dans une pente pareil.
    Le temps se dégrade, il commence à neiger, je redescends.
    Retour à la voiture vers 15h30 sous la pluie.

    La trace, 77 km pour 6200 m de dénivelé


Se connecter pour répondre
 


Adhésion Club annuelle (sans FFVL = 18€)
Propulsé par HelloAsso

chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live