Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite
Déjà inscrit sur l'ancien forum ? Pour commencer, réinitialisez votre mot de passe içi :)

Col du Sabot 06-02 + Vidéo


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Les sorties les plus belles sont souvent les plus inattendues

    Hier les prévisions de vent de sud très fort et le manque de neige ne nous laissé pas beaucoup d'alternatives pour aller se faire dépouiller.
    Avec Patrice, nous avons hésité entre le Lautaret et le Sabot.
    Le Lautaret semblait plus favorable, mais la perspective de passer la route du Chambon avec le flux de parisiens nous a rebuté.

    Ce spot du Sabot je l'ai pratiqué depuis des années mais toujours dans des conditions limites,
    soit en début de saison pour pouvoir monter en voiture très haut mais avec très peu de neige, soit plus pour la balade car peu de vent annoncé.

    C'était pour moi un petit spot de repli quand il n'y a rien d'autre à faire.
    Hier je me suis fait une autre idée du potentiel de ce magnifique spot.

    Attention tout de même, pour un sabot grand domaine il faut un bon niveau de kite et ne pas avoir peur de s'engager dans le pentu.

    Tout avait pourtant bien mal commencé, au parking le vent est descendant, il va falloir marcher.
    Après 20 minutes de marche, nous arrivons sur une zone bien dégagée et malgré le vent descendant,
    je fais une tentative dans l'espoir de remonter à contre pente.
    C'est raté, le vent coupe, ça sent la loose,
    je commence à regretter notre choix en pensant aux copains qui doivent se gaver au Lautaret.

    Je remets les podfocks et c'est reparti à pied.
    Je retrouve le moral quand j'aperçois Patrice arrêté sur une bosse plus haut,
    ce n'est pas le style à renoncer sans être allé jusqu'en haut, il doit avoir du vent.
    Au pied de la bosse je sens un petit souffle dans le dos.
    Prudent je sors la 8m, c'est parti et même bien parti, en haut de la bosse il doit y avoir 20 nœuds parfaitement orientées.

    Je vais directement dans les pentes à gauche vers les rochers du Rissiou.
    Elles sont en condition neige de printemps, il faut les exploiter avant qu'elles ne soient trop ramollies.

    Je n'ai pas poussé l'exploration à fond mais il y avait moyen d'aller assez loin vers le Rissiou.
    J'ai été arrêté par une zone ou de grosses coulées étaient descendues, cela refroidit un peu.

    Retour vers le Col du Sabot, coté antenne

    Un petit tour dans le col pour voir le lac, le vent y est fort.

    Je vais ensuite visiter l'autre coté, la neige y est restée poudreuse.

    Je n'ose pas monter trop haut dans la pente de Côte Belle qui a mauvaise réputation

    Le vent rentre sur tout le spot et il y a moyen de se balader de partout.

    Cote belle, vu d'en bas

    Vue d'un peu plus haut

    Pendant que Patrice trace le bas

    Un petit tour vers côte Mouton

    Les Aiguillettes, à tester en vent de Nord

    Retour sur la partie facile du spot

    Pour une fin de session dans une belle lumière

    Dans la pente de côte Belle

    Pour le plaisir des yeux

    Sur le chemin du retour

    Il est temps de poser

    Retour à la voiture à la nuit

    La trace, mon GPS n'a pas tenu la distance, il s'est arrêté à 95 km et 9020 m de dénivelé une bonne heure avant la fin de session.

    Comme dit Pascal, on reviendra


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Les sorties les plus belles sont souvent les plus inattendues

    Hier les prévisions de vent de sud très fort et le manque de neige ne nous laissé pas beaucoup d'alternatives pour aller se faire dépouiller.
    Avec Patrice, nous avons hésité entre le Lautaret et le Sabot.
    Le Lautaret semblait plus favorable, mais la perspective de passer la route du Chambon avec le flux de parisiens nous a rebuté.

    Ce spot du Sabot je l'ai pratiqué depuis des années mais toujours dans des conditions limites,
    soit en début de saison pour pouvoir monter en voiture très haut mais avec très peu de neige, soit plus pour la balade car peu de vent annoncé.

    C'était pour moi un petit spot de repli quand il n'y a rien d'autre à faire.
    Hier je me suis fait une autre idée du potentiel de ce magnifique spot.

    Attention tout de même, pour un sabot grand domaine il faut un bon niveau de kite et ne pas avoir peur de s'engager dans le pentu.

    Tout avait pourtant bien mal commencé, au parking le vent est descendant, il va falloir marcher.
    Après 20 minutes de marche, nous arrivons sur une zone bien dégagée et malgré le vent descendant,
    je fais une tentative dans l'espoir de remonter à contre pente.
    C'est raté, le vent coupe, ça sent la loose,
    je commence à regretter notre choix en pensant aux copains qui doivent se gaver au Lautaret.

    Je remets les podfocks et c'est reparti à pied.
    Je retrouve le moral quand j'aperçois Patrice arrêté sur une bosse plus haut,
    ce n'est pas le style à renoncer sans être allé jusqu'en haut, il doit avoir du vent.
    Au pied de la bosse je sens un petit souffle dans le dos.
    Prudent je sors la 8m, c'est parti et même bien parti, en haut de la bosse il doit y avoir 20 nœuds parfaitement orientées.

    Je vais directement dans les pentes à gauche vers les rochers du Rissiou.
    Elles sont en condition neige de printemps, il faut les exploiter avant qu'elles ne soient trop ramollies.

    Je n'ai pas poussé l'exploration à fond mais il y avait moyen d'aller assez loin vers le Rissiou.
    J'ai été arrêté par une zone ou de grosses coulées étaient descendues, cela refroidit un peu.

    Retour vers le Col du Sabot, coté antenne

    Un petit tour dans le col pour voir le lac, le vent y est fort.

    Je vais ensuite visiter l'autre coté, la neige y est restée poudreuse.

    Je n'ose pas monter trop haut dans la pente de Côte Belle qui a mauvaise réputation

    Le vent rentre sur tout le spot et il y a moyen de se balader de partout.

    Cote belle, vu d'en bas

    Vue d'un peu plus haut

    Pendant que Patrice trace le bas

    Un petit tour vers côte Mouton

    Les Aiguillettes, à tester en vent de Nord

    Retour sur la partie facile du spot

    Pour une fin de session dans une belle lumière

    Dans la pente de côte Belle

    Pour le plaisir des yeux

    Sur le chemin du retour

    Il est temps de poser

    Retour à la voiture à la nuit

    La trace, mon GPS n'a pas tenu la distance, il s'est arrêté à 95 km et 9020 m de dénivelé une bonne heure avant la fin de session.

    Comme dit Pascal, on reviendra


  • Onekite Club

    La trace n est pas conseillé a tout le monde


  • Onekite Club

    Super Françis !!

    Vous allez dire que je fais encore mon chiant , mais attention dans les pentes de côte belle ( pente droite du spot ) et attention aussi aux pentes côté Rissiou ( pentes gauche )
    qui sont aussi avalancheuses suivant les conditions .


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Une petite vidéo pour visiter le spot bien calé dans votre fauteuil

    le lien vers la vidéo FB :

    https://www.facebook.com/francis.richard.7140/videos/1085878231454842

    Pour télécharger la version full HD c'est ici:

    https://www.cloud.sfr.fr/?shareObject=aa085525-94bd-6f66-2cea-f1aad3011553


  • KAF

    En effet, la trace est impressionante….
    ça rappelle de bons souvenirs de sessions au Sabot il y à un moment déjà, j'y ferais bien un petit tour à l'occaz.


 

Adhésion Club annuelle (sans FFVL = 18,89€*)
Indiquez votre pseudo forum
*dont 0,89€ frais PayPal
chargement-monteynard-webcamMonteynard plage Nord - Click for Live