Emparis samedi 24


  • Onekite Club

    arriver à 11H au pied de la station aprés un passe au lautaret pour tenter la monter sur les trois évéchets qui ne sera pas concluent, tres peu de vent, méme francis rennoncera.

    donc monter a emparis.
    20 minute de marche puis débalage des voiles, E 6 M2 pour rafkite, 6M2 pour Pierre et 10 pour moi.

    monter rapide sur le plateau,Raf messure entre 3 et 13 noeuds au départ, ona kiter jusqu'au pied du grand téte sauf raf….......
    un retour difficil dans une neige lourde et trés humide.
    et puis et puis on va attendre puis attendre l-amis raf jusqu'a tard 18H , on aura le temps a faire plus amis amis avec les vieux du village (un peu bouru) , puis on fera copins copine avec une lyonnais et son pére qui sont montés en raquette au grand téte et qui me dit que Raf a basculer sur l'autre vallée pour faire le tour, et qu'il en a bien pour 1H30 pour rentrer, au merde..... on commence a réflechir sur un rapatriment par la sécuritée civil en cas ou.
    mais bon il va finir par revenir, tel un free rider pro le long du téléski.
    total de la journée départ de gre 7H retour 20H 30.
    des photos a venir.
    PIERRE

    Pierre dans le pentu

    Raf au pied du grand tét


  • Onekite Club

    arriver à 11H au pied de la station aprés un passe au lautaret pour tenter la monter sur les trois évéchets qui ne sera pas concluent, tres peu de vent, méme francis rennoncera.

    donc monter a emparis.
    20 minute de marche puis débalage des voiles, E 6 M2 pour rafkite, 6M2 pour Pierre et 10 pour moi.

    monter rapide sur le plateau,Raf messure entre 3 et 13 noeuds au départ, ona kiter jusqu'au pied du grand téte sauf raf….......
    un retour difficil dans une neige lourde et trés humide.
    et puis et puis on va attendre puis attendre l-amis raf jusqu'a tard 18H , on aura le temps a faire plus amis amis avec les vieux du village (un peu bouru) , puis on fera copins copine avec une lyonnais et son pére qui sont montés en raquette au grand téte et qui me dit que Raf a basculer sur l'autre vallée pour faire le tour, et qu'il en a bien pour 1H30 pour rentrer, au merde..... on commence a réflechir sur un rapatriment par la sécuritée civil en cas ou.
    mais bon il va finir par revenir, tel un free rider pro le long du téléski.
    total de la journée départ de gre 7H retour 20H 30.
    des photos a venir.
    PIERRE

    Pierre dans le pentu

    Raf au pied du grand tét



  • A l'heure du petit déjeuner notre petit groupe, Pierre Thierry et moi en préparation sur le parking de la ruine, au départ des 3 évêchés.

    Après une déconfiture pétolesque , nous changeons de destination pour Emparis par le Chazelet ou le vent d'Est est normalement plus fort qu'ici, comme le week-end passé l'avait démontré.

    Bien tenté, derrière les vitres les arbustes et l'herbe animent un paysage vert, marron avec quelques touches de violet crocus, là ou peu de temps avant le blanc hivernal était encore présent.
    Les sourires sont sur les visages et d'un coup de baguette magique nous ressortons tout équipé du camion de Thierry, ils ne nous restaient plus qu'à remettre le sac sur le dos et les planches sur les épaules.

    La zone d'envol située à gauche du tire fesse sur les premières langues de neige vers 1850 m fut rejointe après vingt minutes de portage et de peaux de phoque sur un médium de gros sel mouillé bien glissant.

    L'échappée belle pouvait commencer, après avoir hésité entre la petite taille et la grosse en raison du vent irrégulier 9-13 nœuds avec des rafales estimées à 20 knts et des baisses à 3, j'optais pour la 6.5 smart qui fly beaucoup mieux dans le faible vent et me permettra de rester serein dans les hauts régimes, mais il va me falloir piloter physique tout en mode kiteloop machine afin de générer assez de puissance pour progresser.

    J'ai un peu cheminé entre les névés et les cailloux afin de trouver le bon passage pour basculer sur le versant du tire fesse ou j'aperçois kite38000 à la même latitude puis nous kitons ensemble jusqu'au sommet de la remontée mécanique (alt. 2100m) avec en prime la traversée d'une belle section à la  «à travers prés » une fois derrière la manche à air, cap sur la crête SO versant E du Serré Bernard dont l'ascension sera accompli à coup de kitloop hyper serré et de patience en attendant les rafales, au loin un des caméramans de l'équipe numérisait la séquence « bataille façon moustique pour un escargot sous toilé », et qui a son tour sera digitalisé un peu sous le sommet de Serré Bernard

    "…..............bip bip....bip ou es tu raf"
    "je suis planté sous le vent au niveau du ruisseau 30 mètres sous le plateau je vais remonter à pieds"
    "ok bip bip"
    "je viens de te voir passer sur la crête"
    suite à cet échange hertzien Thierry rejoignis Pierre en contrebas dont ont avaient plus de nouvelle.
    Sur le plateau sommital (2363m) par endroits l'épaisseur de neige cassait sous les spatules sur au moins 40/50 cm bloquant net le déplacement et obligeant à repartir en sens inverse sous peine d'encourir le risque de se faire arracher les ligaments.

    Quant à moi je continuais l'enfilade des crêtes jusqu'au Petit Têt (2518m) derrière lequel l'immense plateau d'Emparis trônait.

    libre comme le vent je continuais en direction du Gros Têt, et je fus rendu assez rapidement au terminus de ma course, légèrement en amont d'un petit col là où le vent ne voulait plus souffler, juste au pied du gros Têt.

    A cet endroit je rejoignis deux raquettistes et discutais chiffon plutôt spi avec la fille qui avait l'air bien intéresser pour troquer son mode de transport pédestre pour cet enivrant moyen de propulsion éolien qui fait voyager le corps et téléporte l'esprit, une futur snowkiteuse
    Au même moment l'Acces 10 de Thierry coloriait le ciel

    Le retour sera des plus laborieux entre les changements d'ailes ou à chaque pas je m'enfonçais jusqu'au bassin, les longues pétoles qui m'obligeaient à despliter et à repeauter les fausses reprises qui me faisaient tout redéplier…et sans oublier une grosse mouche bien bruyante qui est venue me narguer avec ses petites ailes véloces

    L'itinéraire snowkité environ 4km et 870 m de dénivellé



  • superbe sortie
    J'avais jamais kite a Emparis et ca me tentais depuis un moment...
    Apres la laborieuse montee en peaux et a pied qui m'a paru bien plus que 20 mins
    40 mins de demelage de mes lignes (satanee moi qui avait range a l'arrache la derniere fois) me voila enfin parti vers les sommets doucement mais surement car en 6 m2 j'etais sous toile (j'ai du parfois attendre les rafales pour passer qqs pentes)


 

chargement-monteynard-webcamMonteynard plage Nord - Live Stream