Forum de l'association iséroise de kite : kitesurf, snowkite et powerkite
Nouveau venu et déjà inscrit sur l'ancien forum ? Pour commencer, réinitialisez votre mot de passe içi :)

Annecy (lac) …. Depuis le temps que j'attends...



  • Plusieurs année que je squat les rives du lac en juillet, et jamais rien (ou raté de peu…l'année dernière).
    Les locaux m'en parlaient, et a leurs récits, c'est The Spot off The Spot. Je suis resté sagement a attendre le bon moment, le jour ou.... (Dans Point-break ils attendent la Vague... moi la Traverse).

    Elle était annoncée ce 15 juillet avec un coup sur 12h et l'autre sur 18h.

    Trop longtemps que j’attends, alors dés les premières vaguelettes formées sur le lac (vers 12h30, je gonfle la 14m, prends ma Mana et me jette à l'eau (façon de dire car ici les zones sont bien définis et le Kite accepté sur le lac à titre "expérimental").

    Je choisi l'air de Sevrier (à l'embarquement de l'aviron), la seule zone pour vent Nord ou on peut kiter dans la journée en juillet (sinon sur St Jorioz, le kite c'est pas avant 19h).

    Bon dieu que la mise à l'eau est compliquée, et dire que l'on se plaint sur le Monteynard...
    La zone de gonflage fait 20*25m entouré d'arbres de plus de 200 ans. Pour tirer ses lignes, on est obligé de partir du ponton et de zigzaguer entre les baigneurs qui font bronzette

    Une fois tout équipé, je décide de partir moi à l'eau et l'aile portée par mes gamins en bout du ponton. (mauvaise solution )

    Sous le vent, tu as un second ponton à une vingtaine de mètres avec quelques bateaux moteurs, le vents entre en saccades, les lignes se bloquent aux amarres de ce ponton, tu n'arrive pas à contrer ton aile car tu as de l'eau jusqu'aux épaules, a chaque rafale, tu perds 1 mètre.....

    Je donne consigne de lâcher l'aile à l'eau pour la décoller bord d'attaque face à l'eau (un sacré pari car c'est super rafaleux et il y a des bateaux en mouillage, et il faut vraiment que l'aile décolle avant de se coller à eux).

    OUF sauvé, dés la première bouffe, l'aile est au zenith.

    Je sort enfin de cette zone de perturbations crées par tous ces arbres immenses, et là... aprés ces 20mn de bataille pour sortir, je m'aperçois que le vent a faibli, plus de moutons sur le lac, et moi avec ma petite board au pied (et ma grosse board de 47 de large dans mon coffre )

    Perdu pour perdu, je décide de partir au milieu du lac pour voir si on peut kiter (ça moutonnais légèrement).

    Je passe 45 mn de kite à lutter pour se maintenir, 2 sauts (sur 2 rafales) pour dire de l'avoir fait, et je peux abatte mon aile 50 m plus bas du départ dans une zone ou j'ai de l'eau jusqu’à mi-cuisse.
    Le vents ne me permets plus de naviguer, mais je l'ai fait.

    Dans l'aprem, un second kite part en surf avec un vent bien plus faible et avec une 12m, il fait une descente sur 6/7 bords jusqu'à St Jorioz.

    Pas eu le coup du soir

    Je me suis tout de même fait expliqué la technique de mise à l'eau par un kiteur local super sympa (un de nos collègue du kite club du Semnoz).

    Tu restes sur l’extrémité du ponton coté lac (ponton qui fait 25m), tu fais mettre ton aile à l'eau coté plage.
    Le second ponton est à 25m du ponton ou tu te trouve (donc ça doit passer ).
    Tu fais revenir ton aile sur l'autre bord d'attaque (coté lac) et tu décolle ton aile (tu es tjrs sur le ponton). Puis tu te jette à l'eau.

    Pour le retour sur la même zone, là ça a l'air bien plus rodéo.... Tu vise et tu envois ton aile entre les 2 arbres bi-centenaire (qui te coupe le vent) et tu la laisse s'exploser sur le plage en bitume (en espèrent qu'il y ai un pote et pas trop de baigneurs).

    Sinon tu descends jusqu’à la seconde zone sur St Jorioz, et tu demande à ta femme de venir te chercher.

    Bien voila, j'y retournerais kiter tout de même car c'est un spot magique, pour la beauté du site, l'eau bleu turquoise, les bords de malades que tu peux y faire. Ce lac est envoutant

    (Attention, réservé pour kiteur bon niveau du fait de la mise à l'eau et au retour. De plus, bien prendre connaissance des consignes de navigation sur ce lac qui est accepté à titre "expérimental").



  • Plusieurs année que je squat les rives du lac en juillet, et jamais rien (ou raté de peu…l'année dernière).
    Les locaux m'en parlaient, et a leurs récits, c'est The Spot off The Spot. Je suis resté sagement a attendre le bon moment, le jour ou.... (Dans Point-break ils attendent la Vague... moi la Traverse).

    Elle était annoncée ce 15 juillet avec un coup sur 12h et l'autre sur 18h.

    Trop longtemps que j’attends, alors dés les premières vaguelettes formées sur le lac (vers 12h30, je gonfle la 14m, prends ma Mana et me jette à l'eau (façon de dire car ici les zones sont bien définis et le Kite accepté sur le lac à titre "expérimental").

    Je choisi l'air de Sevrier (à l'embarquement de l'aviron), la seule zone pour vent Nord ou on peut kiter dans la journée en juillet (sinon sur St Jorioz, le kite c'est pas avant 19h).

    Bon dieu que la mise à l'eau est compliquée, et dire que l'on se plaint sur le Monteynard...
    La zone de gonflage fait 20*25m entouré d'arbres de plus de 200 ans. Pour tirer ses lignes, on est obligé de partir du ponton et de zigzaguer entre les baigneurs qui font bronzette

    Une fois tout équipé, je décide de partir moi à l'eau et l'aile portée par mes gamins en bout du ponton. (mauvaise solution )

    Sous le vent, tu as un second ponton à une vingtaine de mètres avec quelques bateaux moteurs, le vents entre en saccades, les lignes se bloquent aux amarres de ce ponton, tu n'arrive pas à contrer ton aile car tu as de l'eau jusqu'aux épaules, a chaque rafale, tu perds 1 mètre.....

    Je donne consigne de lâcher l'aile à l'eau pour la décoller bord d'attaque face à l'eau (un sacré pari car c'est super rafaleux et il y a des bateaux en mouillage, et il faut vraiment que l'aile décolle avant de se coller à eux).

    OUF sauvé, dés la première bouffe, l'aile est au zenith.

    Je sort enfin de cette zone de perturbations crées par tous ces arbres immenses, et là... aprés ces 20mn de bataille pour sortir, je m'aperçois que le vent a faibli, plus de moutons sur le lac, et moi avec ma petite board au pied (et ma grosse board de 47 de large dans mon coffre )

    Perdu pour perdu, je décide de partir au milieu du lac pour voir si on peut kiter (ça moutonnais légèrement).

    Je passe 45 mn de kite à lutter pour se maintenir, 2 sauts (sur 2 rafales) pour dire de l'avoir fait, et je peux abatte mon aile 50 m plus bas du départ dans une zone ou j'ai de l'eau jusqu’à mi-cuisse.
    Le vents ne me permets plus de naviguer, mais je l'ai fait.

    Dans l'aprem, un second kite part en surf avec un vent bien plus faible et avec une 12m, il fait une descente sur 6/7 bords jusqu'à St Jorioz.

    Pas eu le coup du soir

    Je me suis tout de même fait expliqué la technique de mise à l'eau par un kiteur local super sympa (un de nos collègue du kite club du Semnoz).

    Tu restes sur l’extrémité du ponton coté lac (ponton qui fait 25m), tu fais mettre ton aile à l'eau coté plage.
    Le second ponton est à 25m du ponton ou tu te trouve (donc ça doit passer ).
    Tu fais revenir ton aile sur l'autre bord d'attaque (coté lac) et tu décolle ton aile (tu es tjrs sur le ponton). Puis tu te jette à l'eau.

    Pour le retour sur la même zone, là ça a l'air bien plus rodéo.... Tu vise et tu envois ton aile entre les 2 arbres bi-centenaire (qui te coupe le vent) et tu la laisse s'exploser sur le plage en bitume (en espèrent qu'il y ai un pote et pas trop de baigneurs).

    Sinon tu descends jusqu’à la seconde zone sur St Jorioz, et tu demande à ta femme de venir te chercher.

    Bien voila, j'y retournerais kiter tout de même car c'est un spot magique, pour la beauté du site, l'eau bleu turquoise, les bords de malades que tu peux y faire. Ce lac est envoutant

    (Attention, réservé pour kiteur bon niveau du fait de la mise à l'eau et au retour. De plus, bien prendre connaissance des consignes de navigation sur ce lac qui est accepté à titre "expérimental").



  • Bravo,
    un truc de ouf cette mise à l'eau…...
    Dommage que au final pas d'air.

    Eric



  • Salut Eric

    Ouais, c'était tout de même très chaud lorsque l'on est seul, mais j'ai ma petite idée pour la mise à l'eau et le retour en me servant du ponton comme arrimage de mon aile.

    Je guète les prévisions pour une nouvelle navigation en nord (traverse) ou sud sur la plage d'Albigny (nouveau site Kite expo sud uniquement).

    Je mettrais un post si une navigue se dessine au loin

    A+



  • Merci pour ce compte rendu au lac d'Annecy. Je déménage la bas dès Lundi, proche de la plage d'Albigny. J'espère bien voir un kiteux dans le coin pour m'expliquer les pièges à éviter. Doussard semble plus "safety" et il y aurait un projet d’aménagement pour une zone de décollage, as tu entendu parlé de ça?

    A+



  • Salut Yann

    Désolé mais je ne suis pas d' Annecy, et les seules info que j'ai, c'est en glanant sur le web que je les ai eu.

    Pour argumenter mon post sur l'aire de décollage de Sevrier, voici quelques photos…

    La traverse (vent du nord) vient de votre gauche lorsque tu regarde le large.

    Zone aviron coté route (chemin sans issue) et parking[attachment=7:3e5axlru]IMG00067-20110723-1955.jpg[/attachment:3e5axlru]

    Zone de gonflage[attachment=6:3e5axlru]IMG00068-20110723-1955.jpg[/attachment:3e5axlru][attachment=5:3e5axlru]IMG00069-20110723-1955.jpg[/attachment:3e5axlru][attachment=4:3e5axlru]IMG00070-20110723-1956.jpg[/attachment:3e5axlru]

    Ponton de décollage (vent dans le dos)[attachment=3:3e5axlru]IMG00071-20110723-1956.jpg[/attachment:3e5axlru]

    Vue pano du ponton (avec belle vue sur la zone d’atterrissage entre les 2 immense arbres)[attachment=2:3e5axlru]IMG00072-20110723-1956.jpg[/attachment:3e5axlru][attachment=1:3e5axlru]IMG00073-20110723-1957.jpg[/attachment:3e5axlru][attachment=0:3e5axlru]IMG00074-20110723-1957.jpg[/attachment:3e5axlru]

    Il faut s'imaginer cette zone en pleine saison remplie de baigneurs et de familles, et là tu as le bon tableau du site.

    Je pense qu'en arrimant l'aile aux amarres du bout de ponton et en laissant aller ton aile dans l'eau, tu peux être totalement autonome (au déco et à l’atterrissage).



  • oui à l'aviron il faut décoller avec le chickenloop dans les amarres du ponton. il y a suffisament de longueur pour ne pas toucher le ponton sous le vent et avdc le chicken au ponton tu ne dérives pas au décollage.

    Tu amènes ton aile à la limite béton/ponton, tu poses ton chicker sur le taquet, tu mets ton aile à l'eau au bord en la poussant direction ponton puis tu vas au bout, tu mets ton leash et tu la fais décoller côté lac et tu pars vite.

    Après il faut partir vite sinon ca dévente.

    J'habite à Sevrier et je kite dès que c'est possible. Si t'es pas sur de ton niveau, préfère la plage de st jo. L'aviron c'est un choix, spot un poil plus flat et qui rentre un peu mieux pour moi. A réserver les jours où t'es sur du vent si t'as pas de femme qui t'attends à l'aviron


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.