Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite

  • Bonjour à tous.
    Première session snowkite d'automne sur glacier ce mercredi 15 octobre.
    Je me tenais prêt depuis une semaine (ouverture de la station) mais la fenêtre météo n'arrivait pas.
    La veille, Laurent me demandait mon avis pour une virée là-haut mais les prévisions météo restaient trop risquées pour tant de kilomètres à rouler, un forfait cher, une dépense d'énergie considérable, on a décidé d'attendre pour plus de sûreté.
    Le matin, je me réveille à 4h et vois le grand ciel bleu et les étoiles.
    Vent de Sud annoncé, je sais pas ce que ça peut donner car j'y suis toujours allé par vent de Nord.
    C'est parti, je tente le coup, il va me falloir 3h30 de route.
    En chemin, je vois le ciel complètement couvert sur les sommets.
    Une fois à la station, 8h30, il faut prendre le funiculaire pour arriver sur le glacier.
    Forfait 34 euros.
    Presque personne au funi, c'est rare, mais on n'est pas en vacances scolaires, ça sera pas pareil la semaine prochaine.

    En haut, ciel voilé, pas un souffle d'air, super poudreuse sur de la neige durcie.
    Je vais en profiter pour skier sur le domaine, prendre la benne jusqu'à 3.600m, aller voir les équipes de France s'entraîner, j'ai failli faire un selfie avec JB Grange.
    Bref, vers midi le vent de Sud arrive tout doucement mais assez pour kiter.
    Je me prépare avec un peu de speed car le téléski pioches pour remonter du spot de snowkite jusqu'au funiculaire ferme à 13h.
    Faut pas traîner pour kiter et je voudrais faire un bout de vidéo.
    Après une première trace dans la poudreuse, j'installe l'appareil photo sur trépied.
    Je fais un passage pour tester le cadrage et quand je vérifie, l'appareil est éteint, batterie à plat.
    Je l'avais laissé allumé hier soir en le préparant pour la sortie… Bravo.
    Je sais même pas si il a enregistré la vidéo mise en route.
    Tant pis, c'est la vie.
    Je fais un peu de kite dans cette belle neige avec un vent Sud qui est en fait très bien sur ce domaine et c'est bon à savoir pour une prochaine sortie quand il sera annoncé avec plus de certitude.
    J'arrête au bout de 40 mn car il faut plier la voile et aller prendre le téléski avant qu'il ferme.
    Ce serait possible car le funi ferme à 14h30.
    Mais la remontée à pied serait vraiment épuisante.
    Voilà, je redescends en funiculaire, la journée a été sympa malgré tout.
    En résumé je peux dire que le vent Sud marche bien là-haut, donc c'est parfait.
    Mais que par rapport à l'automne dernier, il y a vraiment beaucoup moins de neige, de grands espaces en glace ou neige noire là où c'était bien blanc sympa l'an passé, et de grandes parties en rochers ont progressé aussi. Au final, les crevasses sont plus nombreuses, bien visibles, l'espace pour kiter est très réduit.
    C'est quand même bien d'être à une altitude pareille et de profiter de l'ambiance haute-montagne des paysages.
    Je poste ce CR mais je n'encourage personne à aller kiter sur les glaciers, que ce soit bien clair.
    D'ailleurs, comme l'an passé, je ne dis pas où c'est, vous devinerez par vous-mêmes.
    Il faut une bonne connaissance du domaine ainsi que des glaciers, le risque zéro n'existe pas, skier hors pistes balisées est interdit dans le cadre des stations, on est alors en "alpinisme" sous notre entière responsabilité en cas de souci.
    Je ne partage pas l'avis de nombreuses personnes qui parlent de "donner le mauvais exemple".
    Des sports engagés, risqués, demandant de la connaissance, et sans garantir la sécurité, il en existe beaucoup, que ce soit en montagne ou ailleurs.
    Des sportifs réussissent des exploits, comme passer sous la passerelle de l'Aiguille du Midi en wingsuit, ou autres performances extrêmes.
    Une amie a gravi cette semaine les Grandes Jorasses puis est redescendue en parapente.
    Les exemples ne manquent pas.
    Ces sorties sont médiatisées, relayées sur les réseaux sociaux.
    Il ne me viendrait pas à l'idée d'essayer de faire pareil.
    Et encore moins de les accuser si dans ce cas il m'arrivait un accident.
    Donc voilà, je suis allé kiter sur glacier, je connais ces secteurs depuis des années et des années, je sais les risques qui sont réels et je n'invite personne à le faire.
    Je n'interdis pas non plus, chacun est libre mais doit ensuite assumer ses propres décisions et ses actes.
    Merci pour votre compréhension.
    Si la neige n'arrive pas sur nos spots de début de saison habituels dans les prochaines semaines, il faudra sans doute encore aller sur les glaciers, de France ou d'ailleurs, pour présenter les nouvelles voiles, pour vivre le snowkite qui est un sport fabuleux.
    Le risque est très élevé, je l'ai déjà dit cet été lors d'une sortie en juillet.
    Soyez prudents.
    Sachez que les crevasses ne se voient pas toujours, méfiez-vous des grands espaces tout blancs si vous ne connaissez pas le secteur et que vous y allez pour la première fois.
    Bonne saison snowkite d'automne à tous.

    PS : L'appareil avait donc enregistré la vidéo avant de s'éteindre. D'où l'image "capture d'écran" ci-dessus. Si j'avais su je me serais appliqué mieux pour le passage dans la poudreuse...


  • Bonjour à tous.
    Première session snowkite d'automne sur glacier ce mercredi 15 octobre.
    Je me tenais prêt depuis une semaine (ouverture de la station) mais la fenêtre météo n'arrivait pas.
    La veille, Laurent me demandait mon avis pour une virée là-haut mais les prévisions météo restaient trop risquées pour tant de kilomètres à rouler, un forfait cher, une dépense d'énergie considérable, on a décidé d'attendre pour plus de sûreté.
    Le matin, je me réveille à 4h et vois le grand ciel bleu et les étoiles.
    Vent de Sud annoncé, je sais pas ce que ça peut donner car j'y suis toujours allé par vent de Nord.
    C'est parti, je tente le coup, il va me falloir 3h30 de route.
    En chemin, je vois le ciel complètement couvert sur les sommets.
    Une fois à la station, 8h30, il faut prendre le funiculaire pour arriver sur le glacier.
    Forfait 34 euros.
    Presque personne au funi, c'est rare, mais on n'est pas en vacances scolaires, ça sera pas pareil la semaine prochaine.

    En haut, ciel voilé, pas un souffle d'air, super poudreuse sur de la neige durcie.
    Je vais en profiter pour skier sur le domaine, prendre la benne jusqu'à 3.600m, aller voir les équipes de France s'entraîner, j'ai failli faire un selfie avec JB Grange.
    Bref, vers midi le vent de Sud arrive tout doucement mais assez pour kiter.
    Je me prépare avec un peu de speed car le téléski pioches pour remonter du spot de snowkite jusqu'au funiculaire ferme à 13h.
    Faut pas traîner pour kiter et je voudrais faire un bout de vidéo.
    Après une première trace dans la poudreuse, j'installe l'appareil photo sur trépied.
    Je fais un passage pour tester le cadrage et quand je vérifie, l'appareil est éteint, batterie à plat.
    Je l'avais laissé allumé hier soir en le préparant pour la sortie… Bravo.
    Je sais même pas si il a enregistré la vidéo mise en route.
    Tant pis, c'est la vie.
    Je fais un peu de kite dans cette belle neige avec un vent Sud qui est en fait très bien sur ce domaine et c'est bon à savoir pour une prochaine sortie quand il sera annoncé avec plus de certitude.
    J'arrête au bout de 40 mn car il faut plier la voile et aller prendre le téléski avant qu'il ferme.
    Ce serait possible car le funi ferme à 14h30.
    Mais la remontée à pied serait vraiment épuisante.
    Voilà, je redescends en funiculaire, la journée a été sympa malgré tout.
    En résumé je peux dire que le vent Sud marche bien là-haut, donc c'est parfait.
    Mais que par rapport à l'automne dernier, il y a vraiment beaucoup moins de neige, de grands espaces en glace ou neige noire là où c'était bien blanc sympa l'an passé, et de grandes parties en rochers ont progressé aussi. Au final, les crevasses sont plus nombreuses, bien visibles, l'espace pour kiter est très réduit.
    C'est quand même bien d'être à une altitude pareille et de profiter de l'ambiance haute-montagne des paysages.
    Je poste ce CR mais je n'encourage personne à aller kiter sur les glaciers, que ce soit bien clair.
    D'ailleurs, comme l'an passé, je ne dis pas où c'est, vous devinerez par vous-mêmes.
    Il faut une bonne connaissance du domaine ainsi que des glaciers, le risque zéro n'existe pas, skier hors pistes balisées est interdit dans le cadre des stations, on est alors en "alpinisme" sous notre entière responsabilité en cas de souci.
    Je ne partage pas l'avis de nombreuses personnes qui parlent de "donner le mauvais exemple".
    Des sports engagés, risqués, demandant de la connaissance, et sans garantir la sécurité, il en existe beaucoup, que ce soit en montagne ou ailleurs.
    Des sportifs réussissent des exploits, comme passer sous la passerelle de l'Aiguille du Midi en wingsuit, ou autres performances extrêmes.
    Une amie a gravi cette semaine les Grandes Jorasses puis est redescendue en parapente.
    Les exemples ne manquent pas.
    Ces sorties sont médiatisées, relayées sur les réseaux sociaux.
    Il ne me viendrait pas à l'idée d'essayer de faire pareil.
    Et encore moins de les accuser si dans ce cas il m'arrivait un accident.
    Donc voilà, je suis allé kiter sur glacier, je connais ces secteurs depuis des années et des années, je sais les risques qui sont réels et je n'invite personne à le faire.
    Je n'interdis pas non plus, chacun est libre mais doit ensuite assumer ses propres décisions et ses actes.
    Merci pour votre compréhension.
    Si la neige n'arrive pas sur nos spots de début de saison habituels dans les prochaines semaines, il faudra sans doute encore aller sur les glaciers, de France ou d'ailleurs, pour présenter les nouvelles voiles, pour vivre le snowkite qui est un sport fabuleux.
    Le risque est très élevé, je l'ai déjà dit cet été lors d'une sortie en juillet.
    Soyez prudents.
    Sachez que les crevasses ne se voient pas toujours, méfiez-vous des grands espaces tout blancs si vous ne connaissez pas le secteur et que vous y allez pour la première fois.
    Bonne saison snowkite d'automne à tous.

    PS : L'appareil avait donc enregistré la vidéo avant de s'éteindre. D'où l'image "capture d'écran" ci-dessus. Si j'avais su je me serais appliqué mieux pour le passage dans la poudreuse...

  • KAF

    Joli CR Pascal. On sent que ça te démangeais d'aller tâter la neige.

    Ne te justifie pas, il y aura toujours des gens pour critiquer, ta connaissance du milieu et ta prudence sont tout à ton honneur.
    Tu parle de vivre le snowkite mais en tous cas, tu fais vivre le sport de façon admirable.
    Bon ride !


  • Jolie sortie Pascal !!!

    Et je rejoins P13rre, ne te justifie pas….

    @33e0c50w:

    Il faut une bonne connaissance du domaine ainsi que des glaciers, le risque zéro n'existe pas, skier hors pistes balisées est interdit dans le cadre des stations, on est alors en "alpinisme" sous notre entière responsabilité en cas de souci.

    La pratique du ski "hors piste" ou ski de montagne n'est pas interdite en france… y compris dans un domaine skiable.
    ET d'ailleurs la pratique du snowkite est quasi exclusivement réalisé en milieu "montagne"
    Et comme toute pratique à risques, elle nécessite un apprentissage, et éventuellement du matériels spécifique...
    Après un peu de pédago sur les risques et un peu de prévention, ne serait peut être pas une mauvaise chose dans le milieu du snowkite....
    Car culturellement, notre milieu se compose en majorité de kiteux (marin), plutôt que de "montagnards"....

    Une vidéo thématique prévention, avec une présentation des risques d'avalanche (+ nivologie), l'utilisation d'un Détecteur de Victimes d'Avalanche (DVA) + pelle +sonde, (car nous ne sommes pas nombreux à être équipé...) et éventuellement les risques spécifiques glaciers, avec une présentation matos et démo sortie de crevasse....
    C'est juste une idée.... mais il y a peut être un truc à faire dans ce sens....

  • Onekite Club 2020

    @gab:1n201tfc:

    Jolie sortie Pascal !!!

    Et je rejoins P13rre, ne te justifie pas….

    @1n201tfc:

    Il faut une bonne connaissance du domaine ainsi que des glaciers, le risque zéro n'existe pas, skier hors pistes balisées est interdit dans le cadre des stations, on est alors en "alpinisme" sous notre entière responsabilité en cas de souci.

    La pratique du ski "hors piste" ou ski de montagne n'est pas interdite en france… y compris dans un domaine skiable.
    ET d'ailleurs la pratique du snowkite est quasi exclusivement réalisé en milieu "montagne"
    Et comme toute pratique à risques, elle nécessite un apprentissage, et éventuellement du matériels spécifique...
    Après un peu de pédago sur les risques et un peu de prévention, ne serait peut être pas une mauvaise chose dans le milieu du snowkite....
    Car culturellement, notre milieu se compose en majorité de kiteux (marin), plutôt que de "montagnards"....

    Une vidéo thématique prévention, avec une présentation des risques d'avalanche (+ nivologie), l'utilisation d'un Détecteur de Victimes d'Avalanche (DVA) + pelle +sonde, (car nous ne sommes pas nombreux à être équipé...) et éventuellement les risques spécifiques glaciers, avec une présentation matos et démo sortie de crevasse....
    C'est juste une idée.... mais il y a peut être un truc à faire dans ce sens....

    • 1 il faut vraiment sensibiliser les gens aux risques d'avalanches , une coulée de 10 cm d'épaisseur par 5 m de large à très vite fait de mettre quelq'un au tapis et de juste le recouvrir …
      De plus les pentes situées dans les 20-30 % sont les plus propices aux déclenchements .

    Bref un vaste débat

chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live