Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite
  • Modérateurs

    Depuis le milieu de semaine on check les météos avec Julien pour savoir quels spots serait le plus opportun pour ce samedi, il y avait pas mal de choix possible avec ce vent de sud prévu, plusieurs choix s'offrent à nous :

    Col du petit st Bernard : léger sud annoncé, mais route totalement enneiger jusqu'au col puis vent de face pour la montée et risque avalanche

    Semnoz : Vent light prévu et surtout peu de neige d’après les webcams de vendredi soir

    Col de la madeleine : Neige correcte, mais vent prévu light et quasi pas de vent jeudi et vendredi d'après un collègue qui était là-haut

    Col des Encombres : Neige limite avec possibilités d'avoir des cailloux un peu partout et surtout vent prévu light

    Col du Mont Cenis : Neige Ok mais ne connaissant pas l'état de la route on préfère ne pas tenter le coup

    Col du Lautaret : Un peu loin, vent pas assez Est d’après les 3 graphiques donc faire de la route pour ce trouver tous là-haut n'était pas le bon choix pour nous.

    Col de la Croix de Fer : Vent annoncé Sud Est assez soutenu d'après pas mal de météo mais assez Est donc mal orienté pour le spot, il faut du sud Ouest, le vent tape contre le pic de l'étendard. Route totalement déneiger jusqu'au col de la croix de fer - Neige OK

    On doit faire un choix entre tous ces spots, deux spots nous retiennent l'attention : Col du petit st bernard / Col de la croix de fer

    Ayant regardé l'ensemble des météos et en étant sur que sur les deux spots on aurait du vent, on part pour la X croix de fer car simplement la route est noire donc on ce dit que l'on fera moins de marche à pied pour arriver jusqu'au spot. Col du petit st bernard : 8KM / Col de la croix de fer : 2 km

    Hop on ramette les troupes, prévisions de sortie et tout ce qui va bien, une bonne quinzaine de personnes prévues.

    Départ de Chambery pour 7h15 avec Julien et serge, on arrive au col il est 8h45

    Il faut grand bleu et assez chaud 7 °C et pas un pet de vent au col, on descend à ski vers le Glandon !! Le vent est toujours descendant du plateau (environ 6 nœuds), on attaque la montée à pied pour essayer de choper le vent de sud en altitude. On monte avec les skis sur le dos dans 50cm de neige, la montée est monstrueuse dans toute cette neige, on ce relais plusieurs fois avec Julien et serge pour arriver tout en haut du plateau des Cherennes

    Deux heures de marche plus tard, pause sur le plateau, la vue est magnifique, le soleil torride et toujours ce petit vent de nord est 4 nœuds, on est rejoint par Julien r, et Benoit.

    On décide de casser la croûte et de ce reposer en attendant le vent de sud, il est 11h00. Une heure plus tard, après le repas, le vent est totalement tombé, plus un souffle d'air, on en profite pour bronzer, 12h30, un léger vent de sud arrive à 2 noeuds, on ce dit que la session va démarrer dans pas longtemps, le lac dans la vallée est légèrement ridé, ça sent bon.

    13h00, d'autres Savoyard arrivent, le vent est toujours sud à 2 noeuds, 14h00 le vent tourne et redevient nord, julien essaye de lever son aile, mais sans grand espoir.

    15h00, séance photo pour certain et discussions pour d'autres, le secteur Nord de Mont froid est bien plâtré, on voit aussi que la route est totalement couverte de neige côté Isère, des coulées de neige sont perceptibles.

    15h30, on en a tous mare d'attendre, direction la route en contrebas. En bas, un petit 6 noeuds de nord comme ce matin souffle, laurent et jerome lève leurs ailes.

    On ce retrouve tous sur la route, on était 12 personnes à encore attendre le vent qui n'arrivera jamais. Une belle session loose qui permet de remettre notre sport dans son contexte, il faut apprécier les sessions partagées avec du vent et avec les copains. Le récit de notre aventure s'achève, mais Julien lui n'a pas totalement perdu sa journée, il vous racontera son récit lui aussi

  • Modérateurs

    Depuis le milieu de semaine on check les météos avec Julien pour savoir quels spots serait le plus opportun pour ce samedi, il y avait pas mal de choix possible avec ce vent de sud prévu, plusieurs choix s'offrent à nous :

    Col du petit st Bernard : léger sud annoncé, mais route totalement enneiger jusqu'au col puis vent de face pour la montée et risque avalanche

    Semnoz : Vent light prévu et surtout peu de neige d’après les webcams de vendredi soir

    Col de la madeleine : Neige correcte, mais vent prévu light et quasi pas de vent jeudi et vendredi d'après un collègue qui était là-haut

    Col des Encombres : Neige limite avec possibilités d'avoir des cailloux un peu partout et surtout vent prévu light

    Col du Mont Cenis : Neige Ok mais ne connaissant pas l'état de la route on préfère ne pas tenter le coup

    Col du Lautaret : Un peu loin, vent pas assez Est d’après les 3 graphiques donc faire de la route pour ce trouver tous là-haut n'était pas le bon choix pour nous.

    Col de la Croix de Fer : Vent annoncé Sud Est assez soutenu d'après pas mal de météo mais assez Est donc mal orienté pour le spot, il faut du sud Ouest, le vent tape contre le pic de l'étendard. Route totalement déneiger jusqu'au col de la croix de fer - Neige OK

    On doit faire un choix entre tous ces spots, deux spots nous retiennent l'attention : Col du petit st bernard / Col de la croix de fer

    Ayant regardé l'ensemble des météos et en étant sur que sur les deux spots on aurait du vent, on part pour la X croix de fer car simplement la route est noire donc on ce dit que l'on fera moins de marche à pied pour arriver jusqu'au spot. Col du petit st bernard : 8KM / Col de la croix de fer : 2 km

    Hop on ramette les troupes, prévisions de sortie et tout ce qui va bien, une bonne quinzaine de personnes prévues.

    Départ de Chambery pour 7h15 avec Julien et serge, on arrive au col il est 8h45

    Il faut grand bleu et assez chaud 7 °C et pas un pet de vent au col, on descend à ski vers le Glandon !! Le vent est toujours descendant du plateau (environ 6 nœuds), on attaque la montée à pied pour essayer de choper le vent de sud en altitude. On monte avec les skis sur le dos dans 50cm de neige, la montée est monstrueuse dans toute cette neige, on ce relais plusieurs fois avec Julien et serge pour arriver tout en haut du plateau des Cherennes

    Deux heures de marche plus tard, pause sur le plateau, la vue est magnifique, le soleil torride et toujours ce petit vent de nord est 4 nœuds, on est rejoint par Julien r, et Benoit.

    On décide de casser la croûte et de ce reposer en attendant le vent de sud, il est 11h00. Une heure plus tard, après le repas, le vent est totalement tombé, plus un souffle d'air, on en profite pour bronzer, 12h30, un léger vent de sud arrive à 2 noeuds, on ce dit que la session va démarrer dans pas longtemps, le lac dans la vallée est légèrement ridé, ça sent bon.

    13h00, d'autres Savoyard arrivent, le vent est toujours sud à 2 noeuds, 14h00 le vent tourne et redevient nord, julien essaye de lever son aile, mais sans grand espoir.

    15h00, séance photo pour certain et discussions pour d'autres, le secteur Nord de Mont froid est bien plâtré, on voit aussi que la route est totalement couverte de neige côté Isère, des coulées de neige sont perceptibles.

    15h30, on en a tous mare d'attendre, direction la route en contrebas. En bas, un petit 6 noeuds de nord comme ce matin souffle, laurent et jerome lève leurs ailes.

    On ce retrouve tous sur la route, on était 12 personnes à encore attendre le vent qui n'arrivera jamais. Une belle session loose qui permet de remettre notre sport dans son contexte, il faut apprécier les sessions partagées avec du vent et avec les copains. Le récit de notre aventure s'achève, mais Julien lui n'a pas totalement perdu sa journée, il vous racontera son récit lui aussi


  • Effectivement, après beaucoup d'espoirs pour ce samedi, ça a fini en session mi-loose mi-snowkite

    Je suis arrivé un peu après 9h au même moment qu'une autre troupe de savoyards. La route du col était bien dégagée jusqu'au col de la Croix de Fer où il y a avait un bon gros tas de neige pour barrer la route.

    Pas un souffle la haut, départ à ski en descente sur la route jusqu'au pont, point de départ classique du spot en vent de sud.

    Là un petit souffle était présent, quelques noeuds. Mais évidemment, loose du snowkiteur oblige, il rentrait de face, pas l'idéal pour monter… Presque tout le monde est parti à l'ascension du plateau à pied, espérant trouver du vent plus haut.

    Cette perspective ne me passionnait pas trop, alors j'ai tenté de déplier le kite ici et de monter à contre pente.

    Bah, ça marchait pas si mal que ça, mais je sentais bien que le vent n'était présent que dans le creux et mes quelques tentatives sur les pentes ne donnaient rien. Finalement, dans une pente j'ai lâché l'affaire puis suis monté en peaux. Au cours de la montée j'ai rejoint une autre équipe de marcheurs/kiteurs…

    Sur le plateau on a retrouvé Romain, Julien & Cie. Et c'était parti pour plusieurs heures de discussions en attendant l'hypothétique vent de sud… Dans l'aprem comme rien n'arrivait on s'est un peu tous séparé : certains sont partis randonner, d'autres sont descendu au point de départ pensant y retrouver du vent. Romain m'a indiqué que ça soufflait un peu en bas au pont et j'ai vu des ailes se lever. Petite descente.

    Plutôt que de descendre tout la bas, j'ai tenté de lever mon aile un peu plus haut près des pentes de l'Ouillon. Peine perdue. Je suis donc redescendu au pont où tout le monde avait lâché l'affaire car le soleil commençait à baisser. Et la je me suis souvenue des premières règles du snowkiteur opportuniste :

    • Règle n°1 : avoir son aile toujours prête, idéalement en vol, pour pouvoir profiter de la moindre risée de vent.
    • Règle n°2 : s'il n'y a pas de vent, ne jamais lâcher l'affaire avant la nuit, ça pourrait toujours venir.

    Alors j'ai déplié, et décidé de ne pas lâcher l'affaire ! Et le temps de déplier pour la 36è fois de la journée, le micro vent de nord déjà présent s'est renforcé petit à petit. Le spot n'est pas gigantesque, mais disons que personne ne me dérangeais…

    Et c'était parti pour plus d'une heure de traçage de spot sur les pentes de l'Ouillon.

    Il n'y avait pas de quoi se faire arracher, loin de la, mais ça passait bien avec une grosse aile.

    Malheureusement le vent était toujours très orienté dans la descente et ce n'était pas évident de remonter très loin au vent.

    Mais kiter au couché du soleil après une journée d'attente, ça n'a pas de prix

    Fin de la session quand j'ai commencé à avoir du mal à distinguer le terrain. Retour en rando pendant une bonne vingtaine de minutes.

    Je suis arrivé à la voiture à la nuit, un peu fatigué par toute cette rando qu'on a pu faire tout au long de la journée. Mouhaha


  • Du coup un belle journée de galère pour quelques bords…

    Après si vous mettez que des photos avec des voiles en l'air on a l'impression qu'il y avait de l'air!!


  • Ah mais j'ai quand même ridé 1h30/2h en cumul sur la journée. J'ai déjà vécu bien pire


  • joli

    J'avoue avoir lâché l'affaire aux environs de 16h.

    J'ai fait partie des 4 qui ont tracé l'Ouillon en rando pour enchainer des belles descentes en powpow.
    3 pour ma part.
    Toujours mieux que d'attendre.


  • @xtrmrider:3al1jep7:

    Du coup un belle journée de galère pour quelques bords…

    Après si vous mettez que des photos avec des voiles en l'air on a l'impression qu'il y avait de l'air!!

    C'est toujours mieux que de rester devant la téloche ..héhé

    Merci Romain et Julien pour les CR, comme ça j'ai la liste des cols pour rider dans le coin.

chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live