Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite
  • Onekite FFVL 2020

    Arrivés avec Vince et Laurent vers les 11H au parking des Signaraux, on entend le vent du sud dans les arbres… on décide de prendre les petites ailes: 7 boudin pour Vince, Peak II 4 pour Lolo et Gyro 6 pour moi.
    Je prends même l'access 4 dans le sac.

    Avec Vince on monte en pdf jusqu'au plateau, Laurent partira au sommet du tk. La neige a un peu fondu depuis hier, ça glisse encore mais ça sent la limite: c'est pas vraiment plaisant à rider.

    En direction de la Salette ça a pris cher!

    Il y a de l'air mais il faut déjà manier l'aile pour avancer. Petit à petit on va remonter en direction des citernes et plus on monte, plus c'est poussif!
    Il n'y a même plus grand chose.

    Je prends l'option de la combe entre les citernes et la ligne ht: perdu!

    Je plie et remonte à pied les 3/4 de la combe. Je relance l'aile. Sur la crête y a quasiment rien non plus. Laurent est passé par là il y a une demie heure avec son aile!

    Vince sur le plateau sud:

    Au bout de 10mn je repose l'aile et pars en marchant ou skiant en direction du col au pied de la montée du Sénépy car j'ai vu l'aile de Laurent au sommet!

    Au pied de la montée, la question est de trouver un cheminement avec de la neige! Beaucoup de touffes d'herbe partout mais ça glisse pas mal quand même.
    Mais surtout le vent est SO donc c'est compliqué de monter.

    Deux fois j'ai dû marcher 200m avec la barre en main droite et les skis en main gauche pour passer des zones où je ne montais plus. Entre les grosses touffes d'herbes qui bloquent, les branchages entassés, les cailloux sur le chemin en Z, l'aile qui recule en bord de fenêtre et la zone de traction très étroite, il faut batailler.Bref, ça passe quand même

    En haut séquence photos avec Laurent, petite balade pas bien agréable sur le plateau car les herbes ont pris de gros paquets de givre et il n'y a rien de lisse.

    La descente sera encore plus merdique, j'ai les jambes nazes, donc belle série de conversions en ce qui me concerne. On avait bien fait de plier les ailes pour la grande pente.

    La pente avec le spot complet:

    La bosse à remonter en tout terrain après avoir relancé les ailes au col:

    Après la ligne ht retour facile aux citernes où je range l'aile, descente tranquille jusqu'à la voiture.

    Bon ben comment dire?

    Grosse session à PP avec un Sénépy (même à l'arrache), ce qui fait toujours plaisir

    Mais y en aura de plus cool au cours de la saison à venir, j'en prends le pari

  • Onekite FFVL 2020

    Arrivés avec Vince et Laurent vers les 11H au parking des Signaraux, on entend le vent du sud dans les arbres… on décide de prendre les petites ailes: 7 boudin pour Vince, Peak II 4 pour Lolo et Gyro 6 pour moi.
    Je prends même l'access 4 dans le sac.

    Avec Vince on monte en pdf jusqu'au plateau, Laurent partira au sommet du tk. La neige a un peu fondu depuis hier, ça glisse encore mais ça sent la limite: c'est pas vraiment plaisant à rider.

    En direction de la Salette ça a pris cher!

    Il y a de l'air mais il faut déjà manier l'aile pour avancer. Petit à petit on va remonter en direction des citernes et plus on monte, plus c'est poussif!
    Il n'y a même plus grand chose.

    Je prends l'option de la combe entre les citernes et la ligne ht: perdu!

    Je plie et remonte à pied les 3/4 de la combe. Je relance l'aile. Sur la crête y a quasiment rien non plus. Laurent est passé par là il y a une demie heure avec son aile!

    Vince sur le plateau sud:

    Au bout de 10mn je repose l'aile et pars en marchant ou skiant en direction du col au pied de la montée du Sénépy car j'ai vu l'aile de Laurent au sommet!

    Au pied de la montée, la question est de trouver un cheminement avec de la neige! Beaucoup de touffes d'herbe partout mais ça glisse pas mal quand même.
    Mais surtout le vent est SO donc c'est compliqué de monter.

    Deux fois j'ai dû marcher 200m avec la barre en main droite et les skis en main gauche pour passer des zones où je ne montais plus. Entre les grosses touffes d'herbes qui bloquent, les branchages entassés, les cailloux sur le chemin en Z, l'aile qui recule en bord de fenêtre et la zone de traction très étroite, il faut batailler.Bref, ça passe quand même

    En haut séquence photos avec Laurent, petite balade pas bien agréable sur le plateau car les herbes ont pris de gros paquets de givre et il n'y a rien de lisse.

    La descente sera encore plus merdique, j'ai les jambes nazes, donc belle série de conversions en ce qui me concerne. On avait bien fait de plier les ailes pour la grande pente.

    La pente avec le spot complet:

    La bosse à remonter en tout terrain après avoir relancé les ailes au col:

    Après la ligne ht retour facile aux citernes où je range l'aile, descente tranquille jusqu'à la voiture.

    Bon ben comment dire?

    Grosse session à PP avec un Sénépy (même à l'arrache), ce qui fait toujours plaisir

    Mais y en aura de plus cool au cours de la saison à venir, j'en prends le pari

  • Onekite FFVL 2020

    Marc dans la montée du Senepy. Pas facile aujourd'hui avec cette neige abondante !

    Un petit coucou à Loic

    Bon je suis tombé dans l'abreuvoir à force de jouer

    en résumé, cool journée malgré l'enneigement very light.

chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live