X de Fer / 16 mai



  • Après cette belle chute de neige hier, ça méritait reflexion ce matin au lever !
    On se motive mutuellement avec Francis, et zou, c'est parti.

    Le vent était nord, enfin plutôt nord/est, pas facile, la montée du vallon de Montfroid démarre super bien, puis vers la cabane ça devient carrement plus difficile. Le verrou à passer pour accéder aux étages supérieurs était lui pas évident du tout, plein de cailloux, vent méga turbulent. Pour une première fois, je pose l'aile environ 10 mêtres en dessous du sommet de celui-ci, pas envie de bousilller une aile dans les cailloux.

    On monte jusqu'au dessous de l'aiguille de Laisse, mais le vent ne nous permet pas de monter plus haut, il faut vraiment trop batailler, et la neige est assez lourde dans l'ensemble,

    On était aussi avec Hugues depuis le départ au vallon, et on a croisé Raph.

    Francis

    Dans les étages sup

    Pour ma part, ça sera la dernière, avec plein de belles images en tête d'une saison de snowkite bien remplie…



  • Après cette belle chute de neige hier, ça méritait reflexion ce matin au lever !
    On se motive mutuellement avec Francis, et zou, c'est parti.

    Le vent était nord, enfin plutôt nord/est, pas facile, la montée du vallon de Montfroid démarre super bien, puis vers la cabane ça devient carrement plus difficile. Le verrou à passer pour accéder aux étages supérieurs était lui pas évident du tout, plein de cailloux, vent méga turbulent. Pour une première fois, je pose l'aile environ 10 mêtres en dessous du sommet de celui-ci, pas envie de bousilller une aile dans les cailloux.

    On monte jusqu'au dessous de l'aiguille de Laisse, mais le vent ne nous permet pas de monter plus haut, il faut vraiment trop batailler, et la neige est assez lourde dans l'ensemble,

    On était aussi avec Hugues depuis le départ au vallon, et on a croisé Raph.

    Francis

    Dans les étages sup

    Pour ma part, ça sera la dernière, avec plein de belles images en tête d'une saison de snowkite bien remplie…


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Avec un peu de retard, retour sur la session de samedi dernier à Monfroid.

    Cette session n’avait pas été planifiée, je pensais aller au lac, mais le matin l’appel des sommets plâtrés au soleil a été plus fort.

    Au Rivier d’Allemont le contraste de la neige sur la verdure est du plus bel effet

    Plus haut sur le lac, ça moutonne, c’est bon signe.

    On regrette un moment de ne pas avoir emporté le matos pour l’eau, il y avait moyen de faire
    « La photo AlpineFoil « du siècle avec les abords du lac enneigés.

    Le spot a été bien repeint de 10 à 20 cm.

    Avec Laurent nous montons à pied jusqu’au replat au pied de la crête

    Le vent est bien orienté nous attaquons la montée

    en longeant la crête

    Plus toilé, je double Laurent

    Vue sur le col du Glandon

    Malheureusement le vent faiblit, nous calons au niveau du chalet ou Hugues Beaume nous a précédé.

    Nous profitons d’une risée pour atteindre le haut de Monfroid

    Hugues bataille pour passer le verrou dans un vent très Est

    Après une première tentative je préfère poser pour passer, trop des caillasses

    Au niveau de second étage le vent est descendant, il faut tirer des bords à contre-pente

    Le vent rentre en rafales, je passe en 8m

    Laurent me rejoint

    Nous continuons en direction de l’aiguille de Laisse

    Nous sommes à présent sur le replat du troisième étage

    Nous luttons un moment à contre-pente dans la combe mais cela ne passera pas

    Laurent renonce

    Nous continuons la session en naviguant entre le premier et le troisième étages en attendant que le vent s’oriente mieux.

    La neige commence à bien ramollir, à coller et le vent est toujours aussi Est, nous lâchons l’affaire.
    De retour à la voiture, tout a fondu.

    La trace, 38 km

    Ce n’était pas la session de l’année, mais nous avons tout de même pu engranger des belles images de neige qui nous feront patienter jusqu'à la prochaine saison.



  • Mieux vaut tard que jamais
    Je n'avais pas vu le spot autant blanchi depuis au moins six mois !
    Même s'il n'y avait pas de sous couche, le vent et la peuf étaient au rendez-vous
    Et déjà trois lascars kitaient l'épaule de Montfroid

    Vu que la neige fondait comme larmes au soleil, et que le brouillard stagnait sur le haut du vallon
    Je n'ai pu décoller que derrière la cabane de berger
    La montée à pieds fut insupportable et longue
    Ensuite je rejoins lolo puis croise de loin à la frontière du troisième plateau Francis et Hugues qui rentrent

    Maintenant au niveau du deuxième plateau avec en arrière plan le casse des aiguilles d'Argentière

    Puis au moment de partir je croise un gars de la Grave


 

chargement-monteynard-webcamMonteynard plage Nord - Click for Live