Serre-Ponçon 2 et 3 août



  • Deux jours à Serre-Ponçon pour rejoindre Francis qui y reste toute la semaine.
    Deux jours magiques, comme souvent sur ce lac où le thermique est présent presque à coup sûr malgré l'absence totale de vent météo, assez puissant pour que l'on reste toujours serein avec notre kite et où les variations d'intensité sont toutes douces et carrément tranquilles à gérer.
    Le lac a baissé et alors la petite marche pour aller à l'eau ou revenir est super douloureuse dans ces pierres glissantes qui tordent les pieds, certaines sont coniques et donc s'enfoncent dans la voûte plantaire, c'est parfois à hurler, c'est la vie…
    On a donc sillonné le plan d'eau dans tous les sens.
    La remontée vers le pont est grandiose, tout comme la descente jusqu'à Embrun qui rajoute à l'étendue terrible de la session.
    Pour remonter d'Embrun, il y a le goulet étroit à passer et là on aurait besoin que le vent ne baisse pas... Mais ça c'est si on est du genre chanceux. Un mot qui ne fait pas partie de mon vocabulaire.
    Nous avons rencontré toute l'équipe des locaux : Fabrice, Henri, Bastien, Peck plus de nombreux autres que je vois à chaque fois et dont je ne sais pas les prénoms et à qui je n'ose pas demander de peur qu'ils comprennent pourquoi ça y est dans le milieu on me surnomme Alzheimer.
    Il y avait aussi Axel qui passait des vacances en famille et qui kitait chaque jour avec nous.
    Je suis allé là-bas à la demande de HQ Powerkites pour faire la photo des prochaines pubs de la Zeekai mais avec des kiteurs en foil. Donc on s'est retrouvés Francis et moi avec Tom et Gauthier du team HQ.

    L'occasion pour Francis de tester cette super voile de Race ainsi que les prototypes des autres modèles de la gamme. Il était content, "Je gagne 30° au cap" expliquait-il à qui voulait l'entendre, on ne pouvait plus le faire revenir sur la plage, il vous dira plus en détails ce qu'il en pense dès son retour.

    Comme on a pu rencontrer Francky Kite du forum de foil, développeur des foils Ketos, Francis a aussi essayé les différents modèles en cours de finalisation et donc on aura sans doute des infos sur ces produits également.

    Puisqu'en été on n'a pas le droit de rester la nuit sur le parking pour squatter avec les camping-cars ou n'importe quelle voiture, on montait à 20h vers un petit village appelé Boscodon pour le dîner et dormir comme des marmottes dans les forêts de pins avec un panorama magnifico.
    Francis dans son camping-car tout confort et moi un peu à la roots dans la Booglymobile.
    Le matin, pendant que je faisais le tri dans les photos ou du dessin de style gribouillage, Francis filait pour quatre heures de VTT dans les montagnes environnantes. Je crois qu'il ne vit pas sur la même planète que nous…
    Voilà.

    Je serais volontiers resté un peu plus longtemps mais sur le lac il y a une multitude de hors-bords pour le wake ou qui remorquent des grosses bouées avec dessus des enfants qui hurlent de joie en glissant à 200 km/h, c'est super sympa, mais ça fait des méga vagues en permanence et sur l'une d'elles, alors que j'allais un peu vite en descente au vent, je me suis fait éjecter du foil qui est sorti de l'eau puis en tombant en roulé boulé vers l'avant, je me suis reçu le mât du foil à pleine vitesse dans l'arrière du mollet, j'ai cru que ça avait cassé la jambe ou au moins l'os péroné. C'est pas la peine que j'essaie de décrire la douleur sinon on va encore dire que j'exagère. Bilan, impossible de poser le pied par terre, donc retour à la maison et repos, ça tombe nickel car j'ai une liste de travaux en retard qui fait environ quatre pages A3.
    Francis reste sur place jusqu'à vendredi alors on devra patienter avant d'avoir ses top photos et ses impressions détaillées.
    N'hésitez pas à le rejoindre si vous avez une journée ou deux de libres, ça vaut carrément le détour.



  • Deux jours à Serre-Ponçon pour rejoindre Francis qui y reste toute la semaine.
    Deux jours magiques, comme souvent sur ce lac où le thermique est présent presque à coup sûr malgré l'absence totale de vent météo, assez puissant pour que l'on reste toujours serein avec notre kite et où les variations d'intensité sont toutes douces et carrément tranquilles à gérer.
    Le lac a baissé et alors la petite marche pour aller à l'eau ou revenir est super douloureuse dans ces pierres glissantes qui tordent les pieds, certaines sont coniques et donc s'enfoncent dans la voûte plantaire, c'est parfois à hurler, c'est la vie…
    On a donc sillonné le plan d'eau dans tous les sens.
    La remontée vers le pont est grandiose, tout comme la descente jusqu'à Embrun qui rajoute à l'étendue terrible de la session.
    Pour remonter d'Embrun, il y a le goulet étroit à passer et là on aurait besoin que le vent ne baisse pas... Mais ça c'est si on est du genre chanceux. Un mot qui ne fait pas partie de mon vocabulaire.
    Nous avons rencontré toute l'équipe des locaux : Fabrice, Henri, Bastien, Peck plus de nombreux autres que je vois à chaque fois et dont je ne sais pas les prénoms et à qui je n'ose pas demander de peur qu'ils comprennent pourquoi ça y est dans le milieu on me surnomme Alzheimer.
    Il y avait aussi Axel qui passait des vacances en famille et qui kitait chaque jour avec nous.
    Je suis allé là-bas à la demande de HQ Powerkites pour faire la photo des prochaines pubs de la Zeekai mais avec des kiteurs en foil. Donc on s'est retrouvés Francis et moi avec Tom et Gauthier du team HQ.

    L'occasion pour Francis de tester cette super voile de Race ainsi que les prototypes des autres modèles de la gamme. Il était content, "Je gagne 30° au cap" expliquait-il à qui voulait l'entendre, on ne pouvait plus le faire revenir sur la plage, il vous dira plus en détails ce qu'il en pense dès son retour.

    Comme on a pu rencontrer Francky Kite du forum de foil, développeur des foils Ketos, Francis a aussi essayé les différents modèles en cours de finalisation et donc on aura sans doute des infos sur ces produits également.

    Puisqu'en été on n'a pas le droit de rester la nuit sur le parking pour squatter avec les camping-cars ou n'importe quelle voiture, on montait à 20h vers un petit village appelé Boscodon pour le dîner et dormir comme des marmottes dans les forêts de pins avec un panorama magnifico.
    Francis dans son camping-car tout confort et moi un peu à la roots dans la Booglymobile.
    Le matin, pendant que je faisais le tri dans les photos ou du dessin de style gribouillage, Francis filait pour quatre heures de VTT dans les montagnes environnantes. Je crois qu'il ne vit pas sur la même planète que nous…
    Voilà.

    Je serais volontiers resté un peu plus longtemps mais sur le lac il y a une multitude de hors-bords pour le wake ou qui remorquent des grosses bouées avec dessus des enfants qui hurlent de joie en glissant à 200 km/h, c'est super sympa, mais ça fait des méga vagues en permanence et sur l'une d'elles, alors que j'allais un peu vite en descente au vent, je me suis fait éjecter du foil qui est sorti de l'eau puis en tombant en roulé boulé vers l'avant, je me suis reçu le mât du foil à pleine vitesse dans l'arrière du mollet, j'ai cru que ça avait cassé la jambe ou au moins l'os péroné. C'est pas la peine que j'essaie de décrire la douleur sinon on va encore dire que j'exagère. Bilan, impossible de poser le pied par terre, donc retour à la maison et repos, ça tombe nickel car j'ai une liste de travaux en retard qui fait environ quatre pages A3.
    Francis reste sur place jusqu'à vendredi alors on devra patienter avant d'avoir ses top photos et ses impressions détaillées.
    N'hésitez pas à le rejoindre si vous avez une journée ou deux de libres, ça vaut carrément le détour.



  • Top CR ! Qui fait envie !
    Il est fort le thermique la bas ? Par rapport au Monteynard, les sessions sont plus assurées ?



  • Merci Pascal pour ce CR qui me donne envie d y retourner dés demain . Les sessions devraient être assurées (du moins en foil) jusqu'à Vendredi. Un super thermique toute les apres midi jusqu 'à 20h. Les locaux m ont confirmé que c était une année exceptionnelle !
    A+ sur ce magnifique lac !



  • Bonsoir,

    Je profite du CR de Pascal pour faire le mien, rétrospectif, un passage de 3 jours au retour de Bretagne (Plouharnel/Quiberon) du 24 au 27 juillet. Tout ça pour montrer que le thermique est bien là et, je trouve, plus puissant que celui du Monteynard.
    Mes souvenirs de navigation datent d'il y a 20 ans, pour ma part, c'était une première en kite. Descendu au camping à Réotier, j'ai bénéficié des conseils de Gauthier et sa compagne/collaboratrice : le thermique arrive en fin de matinée mais pas de façon constante : seuls les foils et les grandes bâches tirent leur épingle du jeu à ce moment là et il est vrai que le vent est encore irrégulier : des molles puis ça forcit rapidement puis ça repart à la baisse, tout ça assez rapidement.

    Mais, mon joker, j'avais récupéré une Matata chez Gong, ça remonte bien au vent avec la Speed15m². Pas autant que les foils mais c'est déjà ça.
    Au final, vers 14 heures, le thermique se renforce et devient plus constant : il s'agit alors de sortir en 12m². Le samedi, cela m'a permis de remonter en amont du pont de Savines, donnant plus d'espace pour la navigation :

    La journée de dimanche a été du même tonneau, avec un vent un poil plus fort (entre 15 et 20 noeuds). Le site est magnifique, on lève tout le temps le nez pour voir les montagnes, le train qui passe ou narguer les voitures ralenties sur le pont.
    Beaucoup d'italiens le week-end, pas toujours attentifs au niveau de la sécurité (dans mon dos, une ligne d'une aile qui décolle et qui me brosse l'oreille !), dilettantes quoi ! Et, en effet, les cailloux sont revêches !

    Après le doux sable du Morbihan et les bords d'une dizaine de kilomètres, il est vrai que c'est pas la même.
    A terme, il reste une solution, se mettre au foil. Quel niveau et quelle vitesse pour ceux que j'ai vu naviguer !
    Du beau spectacle.



  • Normal que le thermique marche mieux qu'au Monteynard en ce moment c'est des régimes de sud ouest donc pile/poil dans l'axe du spot…ct un super spot à l'époque de la PAV pour fuir la grisaille de l'ISERE...


 

chargement-monteynard-webcamMonteynard plage Nord - Click for Live