Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite
Déjà inscrit sur l'ancien forum ? Pour commencer, réinitialisez votre mot de passe içi :)

Bretagne été 2019 : triptyque 29-56-44



  • Kenavo,

    text alternatif

    De retour des presque trois semaines de vacances en pays breton, le bilan a été plutôt positif au niveau des statistiques de vent mais un temps plutôt maussade, surtout début août dans le Finistère nord. Alexis m'a rejoint à Plougasnou avec sa famille mais nous n'aurons pas ensemble, là-bas, une session digne de ce nom. Avec un vent de SO nous allons souvent sur la plage de St-Jean-du-Doigt (vent rentrant ouest, un peu déventé) pour la place et l'aspect sécurisant de la petite baie. Le vent tourne souvent autour de 10 noeuds voire moins et nous nous contenterons de tirer des bords simples "lightwind". Le 5 août, j'aurais toutefois l'occasion de passer en 12m² avec un vent forcissant.

    Le vendredi 9 août, je rejoins Alexis qui s'est délocalisé au Dossen, en espérant pouvoir enfin bien naviguer lors de ce jour de fort vent :
    text alternatif

    Toujours vent de SO donc bonne orientation sur le spot mais, le hic, c'est ce vent très rafaleux : entre 22 et 33 noeuds avec des pointes à 40 noeuds. J'ai laissé mon petit boudin en 5m² à la maison et je n'ai que la Wave 4,5m² que je n'ai pas encore sortie en vent fort. Quelques gars gréent mais deviennent hésitant surtout lorsqu'une voile en 5m² s'envole, libre, à l'extrémité nord de la plage. Il y a eu vraisemblablement un problème en pleine navigation. La voile se fixe heureusement sur la plage, la planche du kiteur est ramené par le mutant (en 9m² !) qui se met des tirs impressionnants (Cf. photo ci-dessous) mais un peu trop à l'aplomb des baigneurs :

    text alternatif

    En bas à gauche de la photo, vous avez l'explication du problème.....

    Heureusement, le lendemain, le vent s'assagit (22 à 27 noeuds) et je fais enfin ma sortie matinale, à Térénez, avec un départ un peu déventé en 7m² et la Matata. Très belle session plutôt vitesse à suivre deux bons planchistes qui vont m'amener dans le couloir de vent compris dans le triangle composé de l’île aux Dames, l'île Noire et l'île Blanche :
    text alternatif

    Une des balises de la baie prise en photo lors d’une sortie en voilier un jour précédent :
    text alternatif

    Le terrain de jeu dans la baie de Morlaix depuis le Diben (côte est) avec vue sur l'église de St-Pol-de-Léon à gauche et Roscoff à droite. Le Dossen est de l’autre côté :
    text alternatif

    Le samedi 10 août, j’aurais donc la chance de naviguer une deuxième fois dans un autre département puisque nous nous délocalisons à Plouharnel. Mise à l’eau à la plage de Sainte-Barbe cette fois-ci en 9m², jusqu’à 20 heures, heure à laquelle David nous rejoint en provenance de la Torche.

    Autre ambiance : des kites, de la place, du sable en lieu et place des galets, de la vague, moins de rochers, entre Sainte-Barbe et Kerhillio :
    text alternatif

    Bref, tous les jours, je vais alterner avec David les sessions vagues et les balades, par exemple en direction du fort de Penthièvres (en arrière-plan de la photo ci-dessous) :
    text alternatif

    Plage de Penthièvres et l’île Téviec à 1600 mètres du rivage de ladite plage. Un panneau annonce une propriété privée, c’était quand même sympa d’y poser un pied avant le retour à Sainte-Barbe :
    text alternatif

    Le vendredi 16 août, 14 à 15 nœuds de SO, nous partons tous les deux en 12m² et surf strapless, cette fois-ci en direction du nord ouest. Passé l’île de Roëlan, j’étais curieux d’aller voir la barre d’Etel mais, finalement, c’est l’appel du large….et, par signes, la volonté de se rapprocher le plus possible de l’île de Groix, du côté d’une zone de navigation entre la pointe des Chats et le Trou de l’enfer. Nous nous rapprochons de l’île et retrouvons quelques voiliers et je croise un bateau navette. Cependant, à 1 mile à peu près, je vois David faire demi-tour (il avait la configuration 3 ailerons, pas la meilleure pour la navigation). Je décroche moi aussi, en sentant le vent un poil plus léger :

    text alternatif

    Mon retour sera direct, David choisissant de contourner la balise Les Pierres Noires Chiviguete au large (plus de 10km) du littoral. Retour sur la plage vers 12h45 avec deux bords en 2h15.
    On en remettra une couche en fin de journée pour une session vagues.

    Belle mer le 11 août :
    text alternatif

    Le soir du 16 août, la pluie arrive et nous plions pour s’en retourner à Pornichet, David rejoignant Alexis sur Kerhillio pour une semaine supplémentaire.

    Le dimanche, après l’habituelle balade à vélo du côté du port de Pornichet, je mesure le vent (d’ouest) sous un soleil radieux et je me dis que les conditions sont idéales. Bingo, je vois à la jumelle une voile partir de la plage des Libraires. La réglementation semble avoir évolué : la navigation est libre (sous les habituelles conditions) jusqu’à 14h30. Le temps d’aller chercher la 12m² et la Matata, la MNS rappelle gentiment que nous devons absolument revenir pour l’heure dite car il y aura meeting aérien et interdiction de baignade.
    Bref, belle session dans la baie et jusqu’aux Evens, pour voir notamment le départ fulgurant d’un gros cata de compétition (impossible à suivre).
    Par la suite, les conditions seront plutôt propices en milieu d’après-midi, donc légalement après 19 heures, depuis la plage de Sainte-Marguerite (1er essai foil dans la houle, dur, dur, dur) puis, plutôt depuis Bonne Source en Speed 15m² ou boudin 12m² et toujours en Matata. Ma dernière session sera la suivante :
    text alternatif

    Avec quand même un serrement de fesses quand j’ai senti le vent rapidement faiblir aux Evens, ce qui n’avait pas été le cas les autres soirs. J’ai pu descendre au vent pleine balle sous le vent du port de Pornichet, éviter de m’empaler dans les rochers de la pointe du Bec (malgré la marée haute mais avec la voile dans l’eau) et finir pas trop loin de mon point de départ, au soleil couchant, avec une belle panure.

    C’était vraiment sympa de retrouver la Bretagne, en bonnes conditions, avec les copains et leur famille, pour partager des sessions pas toujours garanties (on à l’habitude dans nos régions alpines), d'autres acquises sans discussion et les spécialités bretonnes. Et toujours le bon grain qui va bien !

    text alternatif
    Soleil couchant sur le Pouliguen depuis la pointe de Congrigoux.


  • Modérateurs Onekite FFVL 2019

    Toi qui a le goût de l'aventure, passer au foil te permettrait d'assouvir tes envies de grand large!
    Dans le même temps qu'une session en surf tu élargis énormément ton parcours, et quand le vent est établi pour un bon moment tu peux t'offrir des sessions mémorables 👍

    Par exemple Quiberon - la Petite mer de Gâvres en rentrant par la passe de Port Louis, fait le 19 juin avec Thierry Agliata:

    Capture d’écran 2019-09-16 à 08.57.35.jpg

    Ou bien le tour de Groix via Belle-Ile le 20 juin:

    Capture d’écran 2019-09-16 à 08.56.29.jpg

    Houat - Hœdic le 26 juin:

    Capture d’écran 2019-09-16 à 09.15.38.jpg

    Il est vrai que le mois de juin se prête mieux à ce type de balades que le mois d'août niveau vent...



  • @mbkite

    Bonjour,

    Ah oui, en effet ! Il y a de la balade au large ou en distance, sur vos tracés !
    Cela me donne des belles idées et objectifs pour de prochaines vacances.

    Je suis passé au foil mais j'avais encore besoin de consolider les acquis de navigation en lac.
    Et après quelques expériences, en tant que "non confirmé", le foil en lac est autrement plus facile que sur l'océan.
    Dorénavant, je vais pouvoir utiliser cet outil à la mesure de ses possibilités.

    Merci pour le retour d'expérience.


Se connecter pour répondre
 


Adhésion Club annuelle (sans FFVL = 18€)
Propulsé par HelloAsso

chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live