Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite

Col de Véry (73-74) - dimanche 9 février 2020



  • Bonsoir,

    C'était un peu la journée qu'on attendait, histoire de changer un peu d'air. Je passe prendre Marc à Cluses à 8h et on retrouve Alexis qui a dormi, en famille, au parking du Leutaz. Quelques sauvageonnes l'ont embêté cette nuit, on arrive quand même à partir vers 9 heures pour les 725 mètres de D+.

    Un peu avant 11 heures, en contournant le chalet du Sangle, le plateau s'offre à nous. Et une voile seule tournicote sous l'aiguille Croche. Voile rouge sur le dôme du fond. J'ai bien une idée de qui ça peut être :
    text alternatif

    On contourne l'antécime de Vorès pour gréer versant sud. Une demi-heure plus tard, je lève plus haut que mes deux camarades, au moment où quatre gars en provenance des Saisies se positionnent plus bas :
    text alternatif

    Ma plus grande voile du jour, la 9m², sous un vent de SO inférieur à 10 noeuds :
    text alternatif

    Vue d'ensemble depuis Vorès, déjà 7 voiles sur le spot, la première ayant disparu :
    text alternatif

    Alexis avec le massif du Mont-Blanc (aiguille de Tré La Tête et son glacier) en arrière plan :
    text alternatif

    L'ouvreur du spot, Xtof, qui a réapparu :
    text alternatif

    En pleine fenêtre, Alexis, tu vas devoir vérifier le réglage de ta 11m² (côté gauche) :
    text alternatif

    Vers 12h30, la zone la plus ventée reste la ligne du col :
    text alternatif

    L'après-midi, le vent se renforce, la zone du côté de Vorès devient plus intéressante avec ses pentes et une neige décaillée :
    text alternatif

    A l'opposé, du côté de l'aiguille Croche, c'est pas mal non plus. Marc en 11m² (Navy blanche) :
    text alternatif

    Alexis, sur l'antécime, skis au pieds, a trouvé une zone pour brouter :
    text alternatif

    Marc, plus discret, fait le chamois :
    text alternatif

    Alexis redescend sur la ligne de crête entre l'antécime et le chalet du Sangle, zone normalement déventée. Il reprend le vent du côté de Basse Combe :
    text alternatif

    Il réapparaît, après une traversée sous le vent et en contre-pente :
    text alternatif

    Le vent s'est renforcé, 13 noeuds mesurés par Marc. Le vrai Mont de Vorès (2067m) :
    text alternatif

    Petit point d'orientation, Alexis me montre le Mont-Blanc :
    text alternatif

    C'est bon, je le vois :
    text alternatif

    Ciel un peu plus bâché mais belle lumière pour vol de pente :
    text alternatif

    On pensait avoir du vent fort mais il a été plutôt moyen (un peu au-dessus de 15 noeuds, je pense) avec une légère bascule SO/S.
    Neige de qualité variable suivant les orientations, les creux et les croupes : un peu de lustré, une légère couche de poudreuse, de la neige de printemps. Le fond reste dur mais tout est plutôt bien couvert malgré un enneigement plutôt faible (Cf. photo de la Croix de la Pierre).
    Finalement, neuf voiles sur le spot, ça allait encore en matinée sur la crête. Le vent plus fort a ensuite permis de bien se balader.
    Et pour notre part, descente rapide vers 15h30 pour un petit thé au camion. En conclusion, une belle sortie.


  • Onekite Club

    Comme dab Nicolas a tout bien raconté, une belle journée au col, avec ouverture du spot vers ~ 10 h. Après une heure en solo le vent prend des tours j'en profite pour m'aventurer vers plan Mermin, mais ça ne rentre pas encore assez, chiffon & pliage + tour de manège gratuit via le TS de Bellasta 😉 le casse croute et c'est reparti avec un vent bien établi cette fois-ci, ce qui permet de visiter quasi tout le spot 🙂

    veryD1.jpg
    Vers sous les aiguilles Croches

    veryD4.jpg
    Un des 3 patrouilleurs volants du jour

    Il manque juste la photo du gars qui a mis son aile dans le sapinou au faux sommet du mont Vorès… 😉



  • Oui, oui, mais je ne suis pas trop selfie !

    A la prochaine.


  • Onekite Club

    il a l'air trop bien ce spot, dommage que je n'ai encore jamais réussi à y choper du vrai vent..

    Question aux connaisseurs: quel est le meilleur accès en venant de Grenoble? On a essayé depuis Les Saisies mais c'est interminable (8km jusqu'au mont Vores).. Est-ce que depuis la route qui va à Hauteluce c'est mieux (un peu plus de deniv mais un peu moins de distance peut-etre) ? Autres plans ?

    Merci.



  • Bonjour,

    Hauteluce, non, car le fond de vallée ouvre plutôt sur le domaine des Contamines (sur le plan des remontées mécaniques j'entends).
    En rando, par contre, il y aurait moyen de partir depuis les Grangettes (1282 mètres) après le village d'Hauteluce, pour suivre le chemin via Les Foges, puis le départ de TS de Bellasta et enfin plan Mermin (6km et un peu moins de 600 mètres de D+). C'est le versant ensoleillé donc pas dit que l'enneigement soit suffisant pour peauter bas, avec toujours les contraintes de devoir laisser la voiture à une barrière de déneigement.

    Avec l'option mécanisée, c'est Les Saisies ou Praz-sur-Arly. Je ressors une viellle archive de la KAF : http://kaf.forum.free.fr/viewtopic.php?f=4&t=8488&start=25


  • Onekite Club

    Hier j'ai discuté avec un randonneur pdf qui venait justement d'Hauteluce via l'itinéraire décrit par Nicolas, ça passait encore niveau enneigement (mais ça continue a fondre sérieusement). Ce tracée est plus "vertical" donc moins pénible que la piste Les Saisies - col de la Lézette - col de la Légette - Mont Clocher - Bellasta - Col de Véry. Lorsque j’emprunte cet itinéraire je m'équipe de peaux de phoque minimalistes pour privilégier la glisse à l'accroche (en mode ski de fond) sinon c'est interminable comme tu dis Luca 😉 Et passé le mont Clocher je monte directement à l'arrivée du TS de Bellasta ou je dépote pour descendre en glisse en direction du col de Véry. En principe on arrive rarement au col direct à ski (sauf neige bien portante comme ce WE) mais si le vent de sud rentre suffisamment il est possible de décoller l'aile bien bas dans la combe de Véry. Autre variante, tu pars en peaux de la première épingle sur la route Les Saisies - le Planay en visant directement la crête de la Douce qui donne sur le haut de Bellasta et idem en glisse vers Véry ! En dernier ressort il te reste la solution "remontées mécaniques" d'une station du domaine Espace Diamant. Coté vent, ce n'est jamais gagné là-haut, quelques d° de traviole ou un vent léger et le spot se rétrécit vite.


Se connecter pour répondre
 

chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live