Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite

La moliere sam 12 jv



  • Montée sous les flocons, mais abrité du vent dans la foret, évoluant dans une poudreuse très légère j'ai du faire la trace au moins pendant deux heures pour arriver sur le plateau, une fois sortie de la foret, la molière etait transformée en volière pour hurricane avec un vent de N/NE fort min 20 noeuds agrementé de bonnes rafales.
    Le dernier raidillon pour rejoindre la zone plate du plateau semble interminable toujours beaucoup de peuf 60 à 65 cm, ça use les guiboles à force, visibilté réduite 30 à 50 m, au sommet obligé de me cacher derrière le tronc bien accueillant d'un sapin pour éviter les gifles ou j'ai enfilé vite fait mes 3 sandwichs au fromage de chèvre.
    Motivé par la descente je monte sur le gun et là rien malgré la pente ça avance pas, sapristi …. zut de zut, je ne sais plus faire du snow, je croyais qu'il suffisait de se pencher en arrière, queue dalle la neige était trop lègère et collante c'est un nautilus que j'ai sous les pieds, il m'aurait fallu une board de 3 m de long et beaucoup plus de pente du 30 ° au moins, obligé de descendre à pince, pour me remonter le morale quelques minutes plus tard je croise un animal tout fin et très alongé au pelage tout blanc avec une queue noire qui se déplace soit sur la neige soit sous la neige, pas envie de sortir l'appareil donc voici un lien vers ce belle animal sauvage,
    http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.nature-photo.ch/pages/albums/mammiferes/hermine-3.jpg&imgrefurl=http://www.nature-photo.ch/pages/albums/mammiferes/hermine-3.html&h=437&w=722&sz=114&hl=fr&start=8&um=1&tbnid=1-_T-Qq-RlFJ-M:&tbnh=85&tbnw=140&prev=/images%3Fq%3Dhermine%26svnum%3D10%26um%3D1%26hl%3Dfr%26rls%3DRNFA,RNFA:1970–2,RNFA:fr%26sa%3DN

    Cette rencontre sera avec le casse croute mon deuxième plaisir de la journée.
    Une fois rejoins la piste forestière de sornin j'ai pu snowborder dans le sillage des raquettistes jusqu'a l'école d'engin.
    Trop gourmand je fais une tentative a lans qui aura fini de m'achever avec un larguage suite à une bonne claque en pleine fenêtre, j'en ai même perdu le manchon du largueur.



  • Montée sous les flocons, mais abrité du vent dans la foret, évoluant dans une poudreuse très légère j'ai du faire la trace au moins pendant deux heures pour arriver sur le plateau, une fois sortie de la foret, la molière etait transformée en volière pour hurricane avec un vent de N/NE fort min 20 noeuds agrementé de bonnes rafales.
    Le dernier raidillon pour rejoindre la zone plate du plateau semble interminable toujours beaucoup de peuf 60 à 65 cm, ça use les guiboles à force, visibilté réduite 30 à 50 m, au sommet obligé de me cacher derrière le tronc bien accueillant d'un sapin pour éviter les gifles ou j'ai enfilé vite fait mes 3 sandwichs au fromage de chèvre.
    Motivé par la descente je monte sur le gun et là rien malgré la pente ça avance pas, sapristi …. zut de zut, je ne sais plus faire du snow, je croyais qu'il suffisait de se pencher en arrière, queue dalle la neige était trop lègère et collante c'est un nautilus que j'ai sous les pieds, il m'aurait fallu une board de 3 m de long et beaucoup plus de pente du 30 ° au moins, obligé de descendre à pince, pour me remonter le morale quelques minutes plus tard je croise un animal tout fin et très alongé au pelage tout blanc avec une queue noire qui se déplace soit sur la neige soit sous la neige, pas envie de sortir l'appareil donc voici un lien vers ce belle animal sauvage,
    http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.nature-photo.ch/pages/albums/mammiferes/hermine-3.jpg&imgrefurl=http://www.nature-photo.ch/pages/albums/mammiferes/hermine-3.html&h=437&w=722&sz=114&hl=fr&start=8&um=1&tbnid=1-_T-Qq-RlFJ-M:&tbnh=85&tbnw=140&prev=/images%3Fq%3Dhermine%26svnum%3D10%26um%3D1%26hl%3Dfr%26rls%3DRNFA,RNFA:1970–2,RNFA:fr%26sa%3DN

    Cette rencontre sera avec le casse croute mon deuxième plaisir de la journée.
    Une fois rejoins la piste forestière de sornin j'ai pu snowborder dans le sillage des raquettistes jusqu'a l'école d'engin.
    Trop gourmand je fais une tentative a lans qui aura fini de m'achever avec un larguage suite à une bonne claque en pleine fenêtre, j'en ai même perdu le manchon du largueur.



  • C'est bien d'avoir tenté le coup ! Mais malheureusement c'etait plutot une journée a rester au fond du lit …



  • Salut Raf, tu es le roi pour débusquer de sympathiques bestioles


Se connecter pour répondre
 

chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live