Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite
Déjà inscrit sur l'ancien forum ? Pour commencer, réinitialisez votre mot de passe içi :)

Vagues Mauriciennes



  • On vient de passer 3 semaines à l'Ile Maurice. Le but était de découvrir les vagues du spot du Morne et on a été comblé ! Le Morne est un site exceptionnel pour le kite : grand lagon avec une zone peu profonde pour les écoles et un déco à la pointe de la plage pour les plus expérimentés permettant d'accéder à une zone de freestyle et à des vagues magiques.

    D'abord Little Reef, juste devant le déco, la seule droite du spot. Pas top pour le surf en kite car on remonte au vent dans la vague. Par contre c'est sympa pour se chauffer, prendre les conditions du jours et pour sauter. Un peu brouillon et parfois peu d'eau, les plancheux y laissent souvent des mats en réception … Quand elle est belle, elle permet de faire un peu de surf ou paddle les jours de pétole.

    Les autres vagues sont beaucoup plus engagées car loin du bord avec un vent side-off (Sud-Est) qui envoi direct à Madagascar ou la Réunion. Sans le bateau de sécu du club mistral, on n'aurait pas tenté ...

    Une vue aérienne du spot :

    Manawa la grosse !
    A 1,5 km du bord, au dela de la grande passe et son fort courrant empechant tout retour a la nage. Elle supporte de la taille, casse sur 2m de fond et déroule doucement. C'est comme un gros champ de powpow. La vague tolere les erreurs de placement meme si se prendre un gros paquet de mousse la bas doit bien secouer. On y etait dans 3-4 mètres mais ca peut se surfer deux fois plus gros selon JC (le boss de l'ecole Son of Kite http://www.sonofkite.com/). Donc facile mais loin loin loin ! Il faut y aller a plusieurs ou se faire surveiller en permanence du bord (aux jumelles !).

    Steph (le frérot) a Manawa :

    Rider cette belle montagne etait ma motivation principale pour ce voyage mais finalement on a pu profiter aussi de la cerise sur le gateau …

    One Eye la perle !
    Vague radicale, ultra rapide, parfaitement glassy. Très longue avec de nombreuses sections, ca ouvre … ou ca ferme, selon l'orientation de la houle et les séries. Ca commence au pic de Chameau et ca peut aller jusqu'à la passe de One Eye ou il y a les surfeurs. Il y a tres peu de fond. Le reef est a sec à marée basse donc pas trop le droit a l'erreur sous pène de déchiqueter le matos (ou plus) sur le reef. Quand on sengage dans la vague il faut etre sur de passer la section ou sortir à temps par le haut. Situé sous le vent du déco (qui est déjà au bout du bout de Maurice !) on y accede en faisant le tour par la grande passe au large de Chameau ou on peut apercevoir des baleines.
    Avec une houle modeste One Eye peut devenir accessible aux amateurs comme nous. En gardant un oeil sur la montre et sur le repère à JC pour avoir la hauteur d'eau (le rocher a droite de la plage doit etre recouvert), on peut naviguer au dessus du reef à marée haute, ce qui permet une deuxieme sortie de vague possible par devant ou un retour rapide dans le lagon en cas de pépin, manque de vent ou grain a l'horizon. Cette vague est comme un couloir extreme en montagne mais finalement on s'y sent plus en securité qu'a Manawa car on est moins loin du bord, bien visible depuis la plage et la vagues pousse sur le reef puis le lagon donc on peut plus facilement imaginer un retour à pied et/ou à la nage.

    Gaelle a One Eye :

    Pour rider ces vagues, il faut absolument un leash de planche car les courrant y sont fort. Et meme si on prefere perdre sa planche que de rider avec un leash c'est souvent elle qui permettra de sortir vite de la zone critique et de rentrer à bon port. Par contre JC déconseille le leash d'aile quand c'est gros, vaut mieux tout larguer et laisser le bateau de sécu recuperer le bonhome puis le matos. La stratégie qu'on a adpoté a été de ne surtout pas faire tomber l'aile. Nos 5 lignes Ozone sont très stable et confortable mais peuvent vite s'emeler une fois a l'eau. JC etait en Bandit et Revolt 4 lignes qui redecollent tres facilement. Pour partir de la plage, il laisse son aile dériver dans l'eau et la decolle tout naturellement, il n'hesite pas non plus à mettre son aile a la flotte deriere One Eye pour changer les reglages de noeuds et avoir plus puissance.

    Gaelle a coulée son aile à Little reef, elle s'est fait croquée par Manawa en multiples rotations dans la vague et elle a marchée sur le reef de One Eye pour laisser passer une grosse série … mais elle a survécu ! J'aurais aimé pouvoir dire que j'ai pas mis mon aile à la flotte du séjour mais le dernier jour, les conditions n'etait pas tres bonnes, genre crachin breton et vent irrégulier, on est allé a One Eye pour shooter quelques très belles vagues puis le ventilo s'est arreté, juste de quoi rentrer dans le lagon sur une vague et plouf les ailes a l'eau. Gaelle est rentrée en bateau et moi à la nage.

    On a eu globalement des vagues modérées tout le temps avec les passes qui restaient ouvertes et la sécu opérationnelle en drapeau vert (meme quand Manawa etait a plus de 4m et que Little Jaws cassait de temps en temps dans la passe). On n'a pas eu trop de chance avec la pluie qui etait souvent la, soit pour des journées bien bouchée, sinon par petits grains blancs. A chaque grain, on pose l'aile ou on attend qu'il passe sagement dans le lagon. Quand le vent souffle trop Est et ne rentre pas bien au Morne, ca vaut le coup de bouger. Il y a plein de lagons magnifique autour de l'ile qu'on n'a pas beaucoup exploré ... On est allez une fois vers Poste Lafayette pour une belle session entre les petites iles d'un lagon turquoise. On a toujours navigué en 5,7,9 m² au Morne, une fois en 11m² à poste Lafayette.

    Beaucoup de monde à l'eau en kite et planche au Morne, mais de maniere supprenante quasi personne dans les vagues de Manawa ou One Eye qui restent vierge une grande partie de la journée. 95% des gens restent dans le lagon et tirent des bords jusqu'a little reef. Dès que quelqu'un va a Manawa ou One Eye, quelques autres suivent. C'est peut etre un peu différent quand une vague de rider pro débarquent. Le jour de notre départ, le team Fone est arrivé en masse (Raphael, Etienne, Mitu, ...) pour tourner des images a One Eye.

    Les tailleurs locaux se sont reconverti dans la reparation d'ailes. Ils font des merveilles pour pas cher. De quoi vite remettre en état les ailes de kite ou planche pour la session du lendemain.

    Pour le logement, on était à Case Noyale (à coté de la Gaulette, 10km au nord du Morne), dans un bel et vaste appart au dessus de chez JC et Nat
    qui pourront vous expliquer comment ca fonctionne a terre comme sur l'eau. 50 euros/jours pour 2 chambres doubles et le pick up indispensable la bas.

    La vue depuis la terrasse de l'appart :

    Ce fut des vacances très agréable et facile. La vie sur place n'est pas chère, les gens sont très agréables et acceuillant. L'ile est très belle et permet beaucoup d'activités. Domage que le billet d'avion soit si cher (a ce propos on a payé à l'aller et au retour le nouveau forfait kite/planche/surf d'Air France a 40 euros).

    Voila les tarifs du club mistral pour le bateau de sécu (1 euro = 40 roupies), (Gaelle a payé les 1000 Rs qui nous restait le dernier jour). Suite à plusieurs accidents, le club mistral demande au gouvernement de pouvoir utiliser un jet ski pour sortir meme quand les passes ferment (drapeau rouge) mais pour le moment le jet ski est interdit sur toute l'ile sans exeption.

    Quand est-ce qu'on y retourne ?



  • On vient de passer 3 semaines à l'Ile Maurice. Le but était de découvrir les vagues du spot du Morne et on a été comblé ! Le Morne est un site exceptionnel pour le kite : grand lagon avec une zone peu profonde pour les écoles et un déco à la pointe de la plage pour les plus expérimentés permettant d'accéder à une zone de freestyle et à des vagues magiques.

    D'abord Little Reef, juste devant le déco, la seule droite du spot. Pas top pour le surf en kite car on remonte au vent dans la vague. Par contre c'est sympa pour se chauffer, prendre les conditions du jours et pour sauter. Un peu brouillon et parfois peu d'eau, les plancheux y laissent souvent des mats en réception … Quand elle est belle, elle permet de faire un peu de surf ou paddle les jours de pétole.

    Les autres vagues sont beaucoup plus engagées car loin du bord avec un vent side-off (Sud-Est) qui envoi direct à Madagascar ou la Réunion. Sans le bateau de sécu du club mistral, on n'aurait pas tenté ...

    Une vue aérienne du spot :

    Manawa la grosse !
    A 1,5 km du bord, au dela de la grande passe et son fort courrant empechant tout retour a la nage. Elle supporte de la taille, casse sur 2m de fond et déroule doucement. C'est comme un gros champ de powpow. La vague tolere les erreurs de placement meme si se prendre un gros paquet de mousse la bas doit bien secouer. On y etait dans 3-4 mètres mais ca peut se surfer deux fois plus gros selon JC (le boss de l'ecole Son of Kite http://www.sonofkite.com/). Donc facile mais loin loin loin ! Il faut y aller a plusieurs ou se faire surveiller en permanence du bord (aux jumelles !).

    Steph (le frérot) a Manawa :

    Rider cette belle montagne etait ma motivation principale pour ce voyage mais finalement on a pu profiter aussi de la cerise sur le gateau …

    One Eye la perle !
    Vague radicale, ultra rapide, parfaitement glassy. Très longue avec de nombreuses sections, ca ouvre … ou ca ferme, selon l'orientation de la houle et les séries. Ca commence au pic de Chameau et ca peut aller jusqu'à la passe de One Eye ou il y a les surfeurs. Il y a tres peu de fond. Le reef est a sec à marée basse donc pas trop le droit a l'erreur sous pène de déchiqueter le matos (ou plus) sur le reef. Quand on sengage dans la vague il faut etre sur de passer la section ou sortir à temps par le haut. Situé sous le vent du déco (qui est déjà au bout du bout de Maurice !) on y accede en faisant le tour par la grande passe au large de Chameau ou on peut apercevoir des baleines.
    Avec une houle modeste One Eye peut devenir accessible aux amateurs comme nous. En gardant un oeil sur la montre et sur le repère à JC pour avoir la hauteur d'eau (le rocher a droite de la plage doit etre recouvert), on peut naviguer au dessus du reef à marée haute, ce qui permet une deuxieme sortie de vague possible par devant ou un retour rapide dans le lagon en cas de pépin, manque de vent ou grain a l'horizon. Cette vague est comme un couloir extreme en montagne mais finalement on s'y sent plus en securité qu'a Manawa car on est moins loin du bord, bien visible depuis la plage et la vagues pousse sur le reef puis le lagon donc on peut plus facilement imaginer un retour à pied et/ou à la nage.

    Gaelle a One Eye :

    Pour rider ces vagues, il faut absolument un leash de planche car les courrant y sont fort. Et meme si on prefere perdre sa planche que de rider avec un leash c'est souvent elle qui permettra de sortir vite de la zone critique et de rentrer à bon port. Par contre JC déconseille le leash d'aile quand c'est gros, vaut mieux tout larguer et laisser le bateau de sécu recuperer le bonhome puis le matos. La stratégie qu'on a adpoté a été de ne surtout pas faire tomber l'aile. Nos 5 lignes Ozone sont très stable et confortable mais peuvent vite s'emeler une fois a l'eau. JC etait en Bandit et Revolt 4 lignes qui redecollent tres facilement. Pour partir de la plage, il laisse son aile dériver dans l'eau et la decolle tout naturellement, il n'hesite pas non plus à mettre son aile a la flotte deriere One Eye pour changer les reglages de noeuds et avoir plus puissance.

    Gaelle a coulée son aile à Little reef, elle s'est fait croquée par Manawa en multiples rotations dans la vague et elle a marchée sur le reef de One Eye pour laisser passer une grosse série … mais elle a survécu ! J'aurais aimé pouvoir dire que j'ai pas mis mon aile à la flotte du séjour mais le dernier jour, les conditions n'etait pas tres bonnes, genre crachin breton et vent irrégulier, on est allé a One Eye pour shooter quelques très belles vagues puis le ventilo s'est arreté, juste de quoi rentrer dans le lagon sur une vague et plouf les ailes a l'eau. Gaelle est rentrée en bateau et moi à la nage.

    On a eu globalement des vagues modérées tout le temps avec les passes qui restaient ouvertes et la sécu opérationnelle en drapeau vert (meme quand Manawa etait a plus de 4m et que Little Jaws cassait de temps en temps dans la passe). On n'a pas eu trop de chance avec la pluie qui etait souvent la, soit pour des journées bien bouchée, sinon par petits grains blancs. A chaque grain, on pose l'aile ou on attend qu'il passe sagement dans le lagon. Quand le vent souffle trop Est et ne rentre pas bien au Morne, ca vaut le coup de bouger. Il y a plein de lagons magnifique autour de l'ile qu'on n'a pas beaucoup exploré ... On est allez une fois vers Poste Lafayette pour une belle session entre les petites iles d'un lagon turquoise. On a toujours navigué en 5,7,9 m² au Morne, une fois en 11m² à poste Lafayette.

    Beaucoup de monde à l'eau en kite et planche au Morne, mais de maniere supprenante quasi personne dans les vagues de Manawa ou One Eye qui restent vierge une grande partie de la journée. 95% des gens restent dans le lagon et tirent des bords jusqu'a little reef. Dès que quelqu'un va a Manawa ou One Eye, quelques autres suivent. C'est peut etre un peu différent quand une vague de rider pro débarquent. Le jour de notre départ, le team Fone est arrivé en masse (Raphael, Etienne, Mitu, ...) pour tourner des images a One Eye.

    Les tailleurs locaux se sont reconverti dans la reparation d'ailes. Ils font des merveilles pour pas cher. De quoi vite remettre en état les ailes de kite ou planche pour la session du lendemain.

    Pour le logement, on était à Case Noyale (à coté de la Gaulette, 10km au nord du Morne), dans un bel et vaste appart au dessus de chez JC et Nat
    qui pourront vous expliquer comment ca fonctionne a terre comme sur l'eau. 50 euros/jours pour 2 chambres doubles et le pick up indispensable la bas.

    La vue depuis la terrasse de l'appart :

    Ce fut des vacances très agréable et facile. La vie sur place n'est pas chère, les gens sont très agréables et acceuillant. L'ile est très belle et permet beaucoup d'activités. Domage que le billet d'avion soit si cher (a ce propos on a payé à l'aller et au retour le nouveau forfait kite/planche/surf d'Air France a 40 euros).

    Voila les tarifs du club mistral pour le bateau de sécu (1 euro = 40 roupies), (Gaelle a payé les 1000 Rs qui nous restait le dernier jour). Suite à plusieurs accidents, le club mistral demande au gouvernement de pouvoir utiliser un jet ski pour sortir meme quand les passes ferment (drapeau rouge) mais pour le moment le jet ski est interdit sur toute l'ile sans exeption.

    Quand est-ce qu'on y retourne ?



  • rhaaaaaaaaa!!!!!!!
    elles m'ont tué tes photos…
    demain on ride le shorebreak du monteynard, rien à voir...



  • Ca c'est du CR !
    Merci Ben : toujours aussi précis et concis, ce qui ne gate rien
    A priori, vous n'avez pas bougé du Morne ?
    Belle Mare, Cap Malheureux, vous n'avez pas été tenté ?


  • Onekite Club

    Voilà qui fait bien envie
    Une destination à ajouter à une loooongue liste d'endroits à découvrir


  • Onekite Club

    …......... ça déchire ..............

    rien d'autre à dire ...

    Ah si : ça fait envie ..........

    sinon tu t'es servit de quoi comme taille d'aile en priorité ? est ce que 9.5 et 7 suffirait pour là bas avec une seule board ( un Surf )


  • Onekite FFVL

    On y retourne quand tu voudras Ben!!!

    Avec une option pour le début d'année...



  • @jip:3mhjylf5:

    A priori, vous n'avez pas bougé du Morne ?
    Belle Mare, Cap Malheureux, vous n'avez pas été tenté ?

    On a bougé (un peu) pour visiter l'Ile, mais pour le kite, le Morne reste le top. Le but du trip c'était les vagues ! L'eau plate on en a déjà à la maison.
    Comme dit plus haut, une session dans le lagon de Pointe Lafayette au nord-est, pour apprendre au Frangin, un jour ou le vent était trop Est au Morne.

    @thermikboards:3mhjylf5:

    sinon tu t'es servit de quoi comme taille d'aile en priorité ? est ce que 9.5 et 7 suffirait pour là bas avec une seule board ( un Surf )

    Le plus souvent Ozone Light 7 pour moi (65 kg Surf) et Ozone Light 5 pour Gag (50kg TT). Si ta 7,5 dégaze bien ca devrait le faire selon ton poid et ton support. Mais si tu peux rajouter une 5 dans tes valises, tu seras sur de pas reste sur la plage a regarder les copains Ca dépend surement de la saison et si tu veux bouger dans l'ile. Au morne le vent est le plus fort.



  • Up !
    De retour d'une petite semaine du 03/08 au 10/08 sur le spot du Morne Brabant.
    Ben a dejà tout dit sur le spot pour lequel je confirmerai juste qu'il est extraordinaire . Je vous parlerai juste du bon plan dont nous avons pu profiter, selon moi.
    Nous avions choisi l'hôtel club Marmara Mauritius pour son emplacement et son prix avec un excellent compromis, à priori...
    Dans les faits, l'hôtel est idéalement placé car il est SUR le spot de kite
    à 50 m de la zone de déco de kitelagoon et ses 9 (neuf) écoles de kite sur 500m et à 200m de la pointe pour l'accès à Manawa et One Eye...
    Tu t'équipes dans la piaule, et tu rentres le soir tout mouillé et avec tout le barda directement sous la douche bien chaude
    En all inclusive, au départ direct sans escale de Lyon avec Corsair, et en guettant les promos, la semaine peut être à moins de 1.200 € !
    Je vous mets une petite galerie de photos du spot et de l'hôtel, car des photos de kite, c'est d'un commun

    http://picasaweb.google.com/111171511475704202520/Mornea?feat=directlink



  • Tu es allez voir les vagues ? C'était comment ?

    Attention depuis ce voyage, je trouves les vagues européenne décevantes … sauf quand ca devient side-off (ce qui est assez rare) et la je me crois a one-eye !!!



  • Oui ! mais pas de trop près le bruit sourd et continuel du bord de la plage m'impressionnait déjà... Tu imagines ma tête au moment de se rapprocher.
    Pour notre semaine, les vagues étaient données entre 3 et 5m...
    Mais quel spectacle ! Tu rajoutes le Morne en toile de fond... Wahooooo


  • Onekite Club

    un petit little reef, la semaine dernière


Se connecter pour répondre
 


Adhésion Club annuelle (sans FFVL = 18€)
Propulsé par HelloAsso

chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live