Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite

  • Bonjour à tous
    Les petites histoires récentes du microcosme snowkite rappellent à mon bon souvenir un projet que j'avais oublié :

    http://kaf.forum.free.fr/viewtopic.php?t=8434

    Voilà, dites moi ce que vous en pensez et si vous êtes d'accord, faites tourner l'adresse de la pétition :
    http://tinyurl.com/petitionkite

    ++

    Bidib de la KAF


  • Bonjour à tous
    Les petites histoires récentes du microcosme snowkite rappellent à mon bon souvenir un projet que j'avais oublié :

    http://kaf.forum.free.fr/viewtopic.php?t=8434

    Voilà, dites moi ce que vous en pensez et si vous êtes d'accord, faites tourner l'adresse de la pétition :
    http://tinyurl.com/petitionkite

    ++

    Bidib de la KAF


  • Huh.

    Désolée pour le roman, je me suis pas rendue compte avant de poster

    En tant que rider, perso, ça me fait bien rigoler votre pétition. Je suis peut-être à côté de la plaque parce que je connais pas la KAF ni la politique de votre asso et forum, mais à première vue, voilà ma réaction :

    Savez-vous combien coûte à une marque un rider sponso, ce qu'on lui demande de faire ? Le sponsoring permet à des gens qui s'engagent dans la pratique (je ne parle même pas d'une question de niveau) d'avoir du matos.
    Beaucoup de riders "sponso" sont leaders d'opinion, à savoir qu'ils paient leurs ailes 50% moins cher. Quand à ceux qui paient pas leurs ailes, tous ceux que je connais font tester leur matos tant qu'ils peuvent, pondent des vids à tire-larigot, des photos aussi. Dans mon cas en plus de faire tester et de faire des vids, je fais du graphisme et de la pub, voire du démarchage si besoin.

    Si ça vous soûle de payer des ailes plein pot, achetez en occase. Les marques ne font pas tant de marge que ça si on pense au nombre d'intermédiaires qu'il y a, mais effectivement, je mettrais pas 1200 euros (plus ou moins, selon si on ride en fone ou en mr kitesurf), dans une aile. Filer du matos, c'est la pratique la plus logique qui soit, dans la mesure où c'est "l'outil de travail" du rider sponsorisé !
    Et une aile qui a été complètement défoncée durant une saison ne se revend pas si cher que ça… je ne vois pas où est le problème : le particulier qui a payé plein pot mais qui s'est juste fait plaisir avec son matos revend son aile 60% moins cher. Le rider sponso, s'il a fait son boulot, la revend le même prix, en ayant bossé. Comme de juste, c'est sa paye. Il fait du bénef' ? Bah, si il arrive à les revendre !Il va pas les donner tout de même ?!

    Dans le cas sur lequel vous vous appuyez qui est celui du rider qui revend des ailes quasi neuves, ben j'ai envie de dire : et alors ?Ca se fait bien dans tous les sports de glisse, de revendre le matos avec lequel on a pas ridé ?Typiquement, si je touche une nouvelle aile la saison prochaine, mais que je peux pas la voir en peinture, je la revends neuve, mais je continue à rider avec le matos de l'année précédente - c'est pareil.

    Quant à la légalité de la politique de sponsoring, je sais pas comment ça se passe ailleurs, mais, avec mes vagues souvenirs de droit des obligations, je ne vois pas ce qu'il y a d'illégal dans un contrat qui offre un bien contre un service.

    Après, s'ils vendent des ailes neuves à moitié prix, bah... il y a deux cas de figure. Le premier : c'est des ailes de l'année, on est en milieu de saison c'est une petite boîte qui a pas vendu sa prod', et ils sont sacrément dans la mouise. Le deuxième : ils écoulent leur stock, mais en fin d'année, et c'est normal de proposer 50%, ça s'est toujours vu (les skis, c'est pareil : tout le monde sait qu'il vaut mieux les acheter en avril )
    Je vois pas, perso, l'intérêt qu'a une marque à écouler des ailes à moitié prix, elle fait aucune marge et ça tue le marché.

    J'ai un peu le sentiment que cette pétition s'assimile à de la ronchonnite primaire.
    "A quand un marché du kite sain ?
    A quand des riders sponsorisés rémunérés à leur juste valeur, et non par du matériel neuf qu'ils sont encouragés à revendre le plus rapidement possible par leurs propres moyens ?
    A quand une politique de sponsoring transparente et légale ?
    A quand une communication sincère et directe avec les pratiquants, plutôt que des pages de publicité dans des magazines qui ne font rêver que les ados et s'esclaffer les pratiquants ?"

    Un marché du kite sain ?Bah, il est pas si malsain que ça le marché par rapport à tout le reste; qui se plaint de payer son boardshort RipCurl 60 euros alors qu'il en vaut 2 ou 3 sorti d'usine ?Ca, c'est malsain

    Les riders sponso sont, il me semble, rémunérés à leur juste valeur, sinon ils s'emm****aient pas avec tout ce que ça implique.
    Et la communication... ben, on peut pas se la jouer sport extrême et avoir une com' basée sur autre chose que sur l'image. Ce ne sont pas les compètes qui font vendre, on fait pas de l'athlétisme c'est bel et bien les images de kitetrip des riders en question. Et après, ça dépend de la politique de la marque. Comme partout, y a du bon et du mauvais, c'est peut-être pas la peine de stigmatiser le kite

    Faudrait peut-être d'abord nettoyer devant sa porte avant de critiquer en bloc les marques les riders sponso, etc etc -
    Qui c'est qui marche le mieux dans la communication technique de Flysurfer, par exemple, à part les riders ?Combien de gens aiment bien admirer des ailes avec douze poulies dans le bridage, des jets flaps et du tissu qui coûte les yeux de la tête, et qu'ils paient 2500 E ?(je ne dis pas qu'elles marchent pas, hein, je dis que la com' est importante mais que les gens critiquent moins parce que ça fait "sincère" et "technique"... lol)
    Pourquoi les kitesurfeurs se sentent obligés d'avoir une révolution dans les ailes chaque année, au point de les changer tout le temps, au lieu de faire comme en parapente où on change les ailes quand elles ne volent plus ?
    Il y a un moment où ce sont les riders lambda qui entretiennent le monde du kite tel qu'il est...

  • Onekite Club 2019

    Je n'ai pas encore pris le temps de répondre, mais je partage largement l'analyse de Bidib' là dessus.

    @Bidib':21glgfpr:

    matériel est mis en vente par des particuliers sponsorisés par une marque ou un shop, voire carrément par un responsable de shop ou d'école se faisant passer pour un particulier.

    On a plein de cas récents sur le forum Onekite… pro-rideurs célèbres, responsables de shop ayant même un site web .com se "trompant" de taille de voile et refourguant des "voiles neuves, pas déballé, jamais volé...", là où un particulier retourne voir son shop qui lui reprend et échange direct son aile !

    @Bidib':21glgfpr:

    cette pratique peut s'apparenter à du travail et de la rémunération dissimulée, de la vente illégale sans aucun statut social, juridique et fiscal, par des riders dits "pro" mais particuliers qui n'ont aucun cadre juridique, aucune protection sociale, aucune obligation de service après vente, aucune responsabilité en cas de litige et pire, en cas d'accident avec le matériel vendu.

    Entièrement exact.

    L'argument de "l'outil de travail qu'on revend après" ..., pas vraiment s'il s'agit de voiles neuves qui n'ont jamais volé.
    C'est clairement une rémunération déguisée, du travail au noir, je rejoins entièrement l'analyse de Bidib là dessus.

    @Bidib':21glgfpr:

    un système à la limite de la légalité aussi bien pour le rider que pour l'entreprise (rémunération en nature, non déclarée).

    L'aspect "fraude fiscale" est réel, mais perso je m'en fout pas mal.
    Par contre, l'absence de protection sociale pour le rider en cas d'accident lors de son métier avec son aile (faire une vidéo en envoyant des gros tricks) est plus problématique !
    Son employeur ne lui versera aucune indemnité d'accident du travail quand il sera en fauteuil roulant...

    Ce qui me déplait le plus dans ce système malsain, c'est quand certains sponsorisés "conseillent" leur marque de voile, (puis les revendent en tant que "particulier") mais toujours en oubliant de mentionner leur lien professionel avec leur marque dans leur avatar et signature .
    Laure le fait, tant mieux, c'est le minimum.

    Quand un débutant demande un avis sur un forum, il y a très régulièrement un sponso pour lui citer SA marque, en se faisant passer pour un pratiquant lambda content du produit…
    Je ne cite pas de noms, ils se reconnaîtront.

    D'ailleurs, bien peu de marques rendent publique la liste et les coordonnées de leurs "leaders l'opinions".... pourtant censés représenter leurs produits
    Aska le fait, Smart aussi , par contre je n'ai rien trouvé chez Ginkite.com, Ozone, Fluidkiteboarding et bien d'autres...

    Je préfère la politique de Flysurfer, qui demande à ses rideurs de ne pas refourguer des ailes sur les forums, et qui organise des journées test, publiques, officielles, c'est plus efficace et bien plus transparent.

  • Onekite Club 2019

    Je n'ai pas encore pris le temps de répondre, mais je partage largement l'analyse de Bidib' là dessus.

    @Bidib':1pb08nib:

    matériel est mis en vente par des particuliers sponsorisés par une marque ou un shop, voire carrément par un responsable de shop ou d'école se faisant passer pour un particulier.

    On a plein de cas récents sur le forum Onekite… pro-rideurs célèbres, responsables de shop ayant même un site web .com se "trompant" de taille de voile et refourguant des "voiles neuves, pas déballé, jamais volé...", là où un particulier retourne voir son shop qui lui reprend et échange direct son aile !

    @Bidib':1pb08nib:

    cette pratique peut s'apparenter à du travail et de la rémunération dissimulée, de la vente illégale sans aucun statut social, juridique et fiscal, par des riders dits "pro" mais particuliers qui n'ont aucun cadre juridique, aucune protection sociale, aucune obligation de service après vente, aucune responsabilité en cas de litige et pire, en cas d'accident avec le matériel vendu.

    Entièrement exact.

    L'argument de "l'outil de travail qu'on revend après" ..., pas vraiment convaincant s'il s'agit de voiles neuves qui n'ont jamais volé.
    C'est clairement une rémunération déguisée, du travail au noir, je rejoins entièrement l'analyse de Bidib là dessus.

    @Bidib':1pb08nib:

    un système à la limite de la légalité aussi bien pour le rider que pour l'entreprise (rémunération en nature, non déclarée).

    L'aspect "fraude fiscale" est réel, mais perso je m'en fout pas mal.
    Par contre, l'absence de protection sociale pour le rider en cas d'accident lors de son métier avec son aile (faire une vidéo en envoyant des gros tricks) est plus problématique !
    Son employeur ne lui versera aucune indemnité d'accident du travail quand il sera en fauteuil roulant...

    Ce qui me déplait le plus dans ce système malsain, c'est quand certains sponsorisés "conseillent" leur marque de voile, (puis les revendent en tant que "particulier") mais toujours en oubliant de mentionner leur lien professionel avec leur marque dans leur avatar et signature .
    Laure le fait, tant mieux, c'est le minimum.

    Quand un débutant demande un avis sur un forum, il y a très régulièrement un sponso pour lui citer SA marque, en se faisant passer pour un pratiquant lambda content du produit…
    Je ne cite pas de noms, ils se reconnaîtront.

    D'ailleurs, bien peu de marques rendent publique la liste et les coordonnées de leurs "leaders l'opinions".... pourtant censés représenter leurs produits
    Aska le fait, Smart aussi , par contre je n'ai rien trouvé chez Ginkite.com, Ozone, Fluidkiteboarding et bien d'autres...

    Je préfère la politique de Flysurfer, qui demande à ses rideurs de ne pas refourguer des ailes sur les forums, et qui organise des journées test, publiques, officielles, c'est plus efficace et bien plus transparent.


  • LoganZ : J'ai beaucoup de réponses qui m'expliquent pourquoi les marques/shops/riders font comme ça. Alors que je comprend très bien, tout le monde sait "pourquoi". Maintenant ça ne légitime pas ce mode de fonctionnement.

    On sait très bien pourquoi les camions pizza ne déclarent que 50 % de leur CA, les raisons sont diverses :

    • c'est dur de faire tourner une boite (je suis bien placé pour le savoir)
    • Pizza Hut a un avantage concurrentiel, c'est pas juste !
    • il manque 5000 € pour acheter la dernière Fuego

    Bref plein de raisons valables... (quoiqu'en général c'est la dernière qui l'emporte)

    Je reviendrais point par point sur ta réponse plus tard, car la plupart des arguments que tu évoques expliquent pourquoi ça marche comme ça, mais ne le justifient pas.


  • Bien le bonjour

    Je me permets une petite intervention en tant que particulier et accessoirement rider pour GIN Kiteboarding. Il y a beaucoup de points sensibles, le système est complexe et surement malsain comme dans beaucoup de secteurs. Je suis en général pas bon dans les discours mais je me lance, quitte à m’attirer les foudres de certains Vous en ferrez ce que vous voulez.

    Je pense que le plus important réside dans l’honnêteté des riders et la transparence de la marque/rider vis à vis de toute la sphère kitesurf. Les contrats auront beau être supra-élaborés, le système hyper-règlementé, il y aura toujours des dérives. Il en revient à tous les pratiquants d’être honnête, sponsorisé ou pas.

    Il y a beaucoup de marques de kites avec tous leurs modèles de développement et leur politique de « riders sponsorisés ». A part règlementer fermement le secteur et de mettre tout le monde à la même enseigne, il est possible pour n’importe quel pratiquant de bouder la marque dont la politique de développement ne lui plait pas, comme dans tout autre secteur. T’aime pas la droite, tu leur le fais savoir à ton niveau avec tes moyens en votant à gauche. Tu trouves que les 4x4 polluent trop, tu ne cautionnes par leur développement en achetant une Smart…
    Le consommateur est à la base de tout. Mais c’est vrai que c’est pas si simple et on a chacun une toute toute toute petite puissance de parole.

    Sinon , c’est vrai que pour la marque c’est, à mon avis, tout bénef d’ « inverstir » dans des team riders. Et je pense que c’est très important pour le développement des petites marques. Après, combien de temps ça doit durer ? Quand la marque est suffisamment connue, qu’elle rentabilise ses investissements, qu’elle fait un bon chiffre … ? Est-ce qu’Ozone le leader et le plus connu sur neige doit continuer à avoir des riders sponso (je ne sais même pas s’il y en as) … enfin bref…

    Pour ma part, je suis heureux de faire partie du team GIN puisqu’il me permet de donner du sens à ma pratique. Une manière pour moi d’apprécier mes sessions, de m’investir à mon niveau dans notre sport, et de combattre l’individualisme et l’égoïsme que je sentais pointer le bout de son nez dans notre petite sphère du kite.

    Concernant la revente du matériel, je ne vois pas comment c’est possible de faire autrement. Quelqu’un pourrait-il expliquer la démarche Flysurfer ? Personnellement, il est pas facile de revendre son matos pour les marques peu connues. Si je me fais 50$ dans l’affaire c’est tant mieux pour moi, une récompense en quelque sorte de mon investissement. En outre le bilan financier à la fin de l’année est souvent négatif. Mais ça me convient de m’investir ainsi, quasi gratuitement, donc je continue. Ce n’est par pour m’apitoyer sur mon sort mais je suis actuellement en recherche d’emploi, n’ai qu’une seule aile terrestre, sans avoir revendu les marines. Donc à mon avis loin de vouloir détourner le business et faire du l’argent. Je veux en venir au fait que dans le cas des rider sponsorisés il n’y a normalement pas d’ « abus » sur le contournement du circuit normal des shops. Certes j’ai entre les mains une Yéti qui n’est pas passée par un shop mais dans l’objectif de voir passer un plus gros volume par ces même shops. Oui je jetterai à la poubelle cette aile si je ne l’avais pas payée pour rider avec les nouvelles (encore que mon esprit écologique me fait haïr la surconsommation et donc favoriser le marché de l’occasion). Quels pollueurs ceux qui achète neuf !!! Enfin voilà il y a des problèmes partout, mais tant que les problèmes sont honnêtes. Tiens d'ailleurs un problème peut-il être honnête ?! Vous avez 4 heures …

    Je me rappelle il y a quelque temps avoir vu un gars sur OneKite mettre 3 annonces « cause doublons ». Donc là il est typiquement pas à la même enseigne que nous car à un quiver 6 ailes ? C’est louche et/ou c’est mal-honnête. Récemment notre cher Chasta qui met 2 ailes de la même surface en vente, ça en a aussi interpellé plus d’un. Mais ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autre. Comment lutter contre cela ? Franchement je ne sais pas. Sinon supprimer tous les riders promotionnel, locaux, pro, tout acheter neuf directement à la source. Personnellement, je ne pense pas faire de tord à notre sport.

    Et si le problème c'est les shops, alors je te propose ce dernier paragraphe :

    Bidib, au hasard, juste comme ca, toi tu achètes aussi de l’occasion ? Parce que c’est clair que le neuf c’est cher et vu la décote des ailes de kite … ! Donc la chose te satisfait d’un côté aussi sinon tu achèterais neuf (oh je vais prendre là) Pourquoi tu râle alors ? Soit par jalousie, soit parce que t’as des actions dans un shop, ou un pote commerçant dans la merde ? (j'ai peut-être trop cherché) Si c’est vis à vis des shops le soucis, a mon avis le marché de l’occasion va continuer ainsi, et les shops pour lutter contre ce manque à gagner verront sans doute leur avenir dans la diversification. Je te cite juste l’exemple du shop de Noosa (Australie) qui ne vivrait pas s’il faisait que de la vente. C’est aussi une école qui arrive à vendre en proposant des packs. Mais il vend aussi des longboards, loue des VTT, encadre des sorties canoë … Il a su se diversifier pour vivre, car il est clair que le marché de l’occasion est énorme, bien qu’il y ai beaucoup moins de pratiquant en Australie que chez nous.(faut peut-être que j'arrête là sinon …)
    Peut-être que le métier de « vendeur de kite » va mourir.
    Et les marques vendront désormais leur matos en direct, sur internet.
    Mais c’est pareil pour tous les domaines.
    La Fnac fais -20% à Noël la faute à eBay.
    Oh puis j’arrête.

    Ma conclusion : Il faut changer de paradigme, mais entretenir des valeurs telles que l’honnêteté
    Oui je sais ca fait bien, mais il faut bien conclure

    PS : Tant que j’y suis, une petite mise au point : chez GIN aussi, la démarche est transparente
    Et sur la question du SAV, jec38 pourra en témoigner, l’Inuit II que je lui ai revendu est passée en SAV après une casse anormale.

  • Onekite Club 2019

    @jojo_f2glide:380xdpr1:

    PS : Tant que j’y suis, une petite mise au point : chez GIN aussi, la démarche est transparente

    Exact ! une page que je n'avais pas trouvée sur le site Gin, il faut deviner qu'on doit cliquer sur "National" ici http://www.ginkites.com/riders/international pour afficher les autres riders. Il y en a largement plus que je ne pensais...

    La transparence... ben en fait pas tant que ça.

    • Il faut être devin pour faire la correspondance entre le nom d'un pro-rider et son pseudonyme sur les forums

    • Par exemple quand je vois ça http://www.powerkite.net/forumSM/index.php?topic=28365 j'y vois de la pure publicité pour une marque (logo bien en vue sur les photos) mais pas de signature de pro-rider dessous. . Le compte-rendu-de-session-publicité-cachée-dedans est un grand classique sur les forums.

    • Ou encore quand je lis ça http://www.powerkite.net/forumSM/index. ... #msg241975 c'est un peu limite aussi, pas de signature explicite du rider-sponsorisé qui recommande SA marque. Le débutant qui demande conseil s'imagine naïvement être conseillé par un kiteur ordinaire comme lui.
      Pratique opaque et extrêmement répandue sur tous les forums.

    Personnellement, j'ai des doutes sur l'utilité des pro riders. Si j'ai une Access, c'est pas parce que Chasta utilise une Ozone .
    Et pour choisir du matériel, je prend en compte les avis objectifs sur les forums, les conseils des copains, mais pas des "leaders d'opinion", ni la pub, ni les photos de pros qui passent des gros sauts.

    A mon avis pour vendre des ailes, le plus efficace c'est de proposer les journées officielles de test, comme le fait Flyurfer par exemple.

    @jojo, mes commentaires ci-dessus n'ont rien d'une critique personnelle , évidemment, des exemples comme ça on en trouve à la pelle


  • Même si, comme tu le dis, ce commentaire n'est pas destiné qu'à moi, je me permets de répondre car me sens directement attaqué.

    • Tout d'abord je n'aime pas trop l'appellation "pro rider"

    • Faut pas pousser, si je ne peux même plus poster une photo avec l'aile dans un compte rendu de sortie. Déjà je poste rarement, donc je ne pense pas abuser sur de la pub à grand coup de photo. La Yéti à un gros logo GIN sur l'extrados, je vais pas le flouter pour autant. Dans ce cas la il y a pas mal de beau monde sur notre forum qui pourraient aussi supprimer leurs photos et vidéos !

    • Depuis quelques temps ma signature précise Rider GIN Kiteboarding. A la demande de Bidib de la KAF, j'ai tout de suite ajouté cette mention à ma signature, sans broncher, car je comprends tout à fait son utilité. Je ne vais pas préciser non plus à chaque poste que j'ouvre : "attention ce message pourrait être à caractère publicitaire". Encore une fois j'ai répondu à quelqu'un souhaitant avoir des info sur la Yéti, si je ne m'abuse je crois que c'est le seul. Donc pas encore de gros coup de pub. Personne ride avec dans le coin alors si je ne le fais pas personne ne le fera.

    J'aimerai bien avoir l'avis des autres "riders promotionnels" ou rattaché à une marque.
    S'il vous plait messieurs …

  • Onekite Club 2019

    @jojo_f2glide:1npe34mo:

    • Tout d'abord je n'aime pas trop l'appellation "pro rider"

    Un exemple d'annonce pro : viewtopic.php?f=4&t=4839&p=27810#p27810

    @jojo_f2glide:1npe34mo:

    Faut pas pousser, si je ne peux même plus poster une photo avec l'aile dans un compte rendu de sortie.

    non, on n'a jamais dit ça !
    C'est la présence systématique dans la signature de "Rider marque truc" que je préconise, par souci de transparence.
    Et en passant, ça fait de la pub pour la marque truc


  • Ben perso, ça me soûle de mettre rider Aska, rider Ataka ou rider Fluid dans ma signature - y a mon blog dedans, et les adresses des sponsors, mais j'ai moi aussi du mal avec la démarche "salut les gars j'suis un team pilot moi vous voyez" - ça se la pète un peu trop.

    Ca me rappelle la fois où j'ai posté un compte rendu des Fluid Vice, quand j'ai reçu les ailes, et qu'on m'a dit que par souci de transparence faudrait que j'écrive que je suis sponso en en-tête… bah, y a l'adresse dans ma signature...
    De toute manière, je plussoie à fond ton post, jojo, surtout dans le côté "pourquoi il râle ?" ... les mecs qui veulent s'investir comme leader d'opinion, et qui ont un niveau acceptable, trouveront toujours une marque qui les prend, s'ils sont prêts à y passer les heures.

    Je trouve ça parfaitement normal qu'on publie des photos où on voit le logo sur l'aile - sinon je peux savoir à quoi servirait un rider sponso, vu que les compètes on s'en fout un peu ?Surtout si la photo est classe, c'est une pub honnête qui fait de mal à personne.

    Maintenant, quand c'est un rider qui a payé 1200 e son aile - ou 2400 pour les acharnés du caisson deluxe, ils ont le droit de montrer leur aile et de dire à tout le monde que c'est la meilleure du monde, sous prétexte qu'ils sont objectifs ? Franchement, si j'avais déboursé tant d'argent pour quelque chose, je serais sans doute pas objective, là pour sûr - tu vas pas t'avouer à toi-même que tu t'es fait prendre pour un jambon
    Au fin fond du fond, les ailes, passé le côté sécurité (encore plus en speed-riding, d'ailleurs), c'est une question de goût. Perso j'adore les barres légères et les commandes légères en speed, j'ai des potes qui supportent pas ça... généralement tu vas pas devenir rider pour une marque dont tu n'aimes pas les ailes
    Le mieux qu'on puisse faire en tant que team rider c'est parler de sa voile honnêtement, en donnant les qualités de l'aile et en proposant aux gens de tester, de toute manière ils se feront leur propre opinion - j'ai pas de pitié spécifique pour le rider qui est prêt à payer plein pot une aile dont il n'a aucune idée du comportement, juste sur l'avis d'autres riders, qu'ils soient sponsorisés ou pas.
    Et les team riders qui racontent des conn**** sur leur aile, on les voit venir à un kilomètre

    P.S.
    Je viens de modifier ma signature pour mettre tout le monde dedans, v'la la pagaille


  • Bah oui, j'comprends pas bien le gars qui est sponso mais qui veut pas le dire. Alors que le but c'est quand même de communiquer sur sa marque… Soit on est sponso et on joue le jeu (on communique, on fait tester des ailes etc), soit on l'est pas. Beaucoup de sponso prennent les avantages (ailes pas chères) et s'arrêtent là.

    Encore une fois, tu me dis "t'as qu'a être sponso"
    ou encore que les sponso sont objectifs
    ou encore que je devrais pas râler puisque j'achète de l'occase et je suis bien compter des trouver des ailes à -50 %

    bref... Vous défendez un système à la limité de la légalité en expliquant qu'il y a pas le choix et que c'est bien comme ça. Un peu comme les banques quand elles t'expliquent que la crise est systémique et qu'elles y sont pour rien.


  • @jojo_f2glide:st6goolc:

    Sinon , c’est vrai que pour la marque c’est, à mon avis, tout bénef d’ « inverstir » dans des team riders. Et je pense que c’est très important pour le développement des petites marques. Après, combien de temps ça doit durer ? Quand la marque est suffisamment connue, qu’elle rentabilise ses investissements, qu’elle fait un bon chiffre … ? Est-ce qu’Ozone le leader et le plus connu sur neige doit continuer à avoir des riders sponso (je ne sais même pas s’il y en as) … enfin bref…

    bah c'est sûr que c'est tout bénéf d'avoir des commerciaux payés sans charges sociales/patronales. On a bien compris. Ce qui est dingue c'est que tout le monde l'admet

    @st6goolc:

    Concernant la revente du matériel, je ne vois pas comment c’est possible de faire autrement.

    les bras m'en tombent. Et dans les autres sports ils font comment ? Reprenons l'exemple du ski : les modèles de test ne sont pas vendus par des particuliers au black. Après le mondial du ski, les marques dispatchent leur stock chez leurs revendeurs ou le vendent elles-mêmes. Les ailes pourraient être "prêtées" aux riders. Au lieu de leur donner en rémunération.

    @st6goolc:

    Quelqu’un pourrait-il expliquer la démarche Flysurfer ?

    encore une fois, il n'est pas question ici de faire l'apologie de FS. J'ai juste dit que leur représentant avait compris le problème et demandé à ses riders de ne pas abuser sur la revente d'ailes neuves ou comme neuves. La plupart du temps, ils les font vendre par les shops.

    @st6goolc:

    Oui je jetterai à la poubelle cette aile si je ne l’avais pas payée pour rider avec les nouvelles

    Heu, alors je veux bien faire preuve de naïveté pour toi mais malheureusement l'homme n'est pas aussi désinteressé en général.

    @st6goolc:

    Je me rappelle il y a quelque temps avoir vu un gars sur OneKite mettre 3 annonces « cause doublons ». Donc là il est typiquement pas à la même enseigne que nous car à un quiver 6 ailes ? C’est louche et/ou c’est mal-honnête. Récemment notre cher Chasta qui met 2 ailes de la même surface en vente, ça en a aussi interpellé plus d’un. Mais ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autre. Comment lutter contre cela ? Franchement je ne sais pas. Sinon supprimer tous les riders promotionnel, locaux, pro, tout acheter neuf directement à la source. Personnellement, je ne pense pas faire de tord à notre sport.

    Quand il s'agit de trouver des solutions légales au sponsoring, les idées se tarissent, c'est fou Encore une fois, dans la majorité des sports, le sponsoring est encadré, contractualisé etc... Y'a bien que dans le kite que les gens perdent toute capacité de réflexion quand il s'agit de trouver une solution qui couperait court à certains petits arrangements...

    @st6goolc:

    Bidib, au hasard, juste comme ca, toi tu achètes aussi de l’occasion ? Parce que c’est clair que le neuf c’est cher et vu la décote des ailes de kite … ! Donc la chose te satisfait d’un côté aussi sinon tu achèterais neuf (oh je vais prendre là) Pourquoi tu râle alors ? Soit par jalousie, soit parce que t’as des actions dans un shop, ou un pote commerçant dans la merde ? (j'ai peut-être trop cherché)

    Je reste pantois devant un tel raisonnement. Je vais pas arrêter le kite ou fabriquer moi-même mes ailes pour te faire plaisir et coller à mes principes. Je n'ai pas vraiment le choix. Les raisons, je les ai décrites maintes fois, je vais pas me répéter…

    @st6goolc:

    Si c’est vis à vis des shops le soucis, a mon avis le marché de l’occasion va continuer ainsi, et les shops pour lutter contre ce manque à gagner verront sans doute leur avenir dans la diversification. Je te cite juste l’exemple du shop de Noosa (Australie) qui ne vivrait pas s’il faisait que de la vente. C’est aussi une école qui arrive à vendre en proposant des packs. Mais il vend aussi des longboards, loue des VTT, encadre des sorties canoë … Il a su se diversifier pour vivre, car il est clair que le marché de l’occasion est énorme, bien qu’il y ai beaucoup moins de pratiquant en Australie que chez nous.(faut peut-être que j'arrête là sinon …)
    Peut-être que le métier de « vendeur de kite » va mourir.
    Et les marques vendront désormais leur matos en direct, sur internet.

    Ouais super, c'est normal, c'est le 21ème siècle. T'es en train de m'expliquer que les revendeurs ne servent à rien et que c'est bien fait pour leur gueule s'ils ferment ? Ils avaient qu'a louer des canöés ???? Ben de toute façon c'est bien connu, à part prendre leur marge, ils ne font rien. Conseil, SAV, démos, ça sert à rien, y'a internet et colissimo !

    @st6goolc:

    Mais c’est pareil pour tous les domaines.
    La Fnac fais -20% à Noël la faute à eBay.

    Les vendeurs eBay concurrents de la Fnac paient leurs fournisseurs et leurs charges.
    Si des "sponso" Nikon revendaient des appareils neufs au black à -30% en leur nom propre, ça ferait pas long feu avant que ses concurrents et Nikon (voire le fisc et l'urssaf) lui tombent dessus. Tu me parles de concurrence (légale) et moi de concurrence déloyale, travail et rémunération dissimulée, vente sans autorisation.

    @st6goolc:

    Ma conclusion : Il faut changer de paradigme, mais entretenir des valeurs telles que l’honnêteté
    Oui je sais ca fait bien, mais il faut bien conclure

    ma conclusion : on a jamais vu dans un système économique les gens devenir honnêtes d'eux mêmes sans qu'on les y incite si peut-être dans le monde Oui-Oui


  • @bidibulo:2z96m84b:

    [quote="jojo_f2glide"
    les bras m'en tombent. Et dans les autres sports ils font comment ? Reprenons l'exemple du ski : les modèles de test ne sont pas vendus par des particuliers au black. Après le mondial du ski, les marques dispatchent leur stock chez leurs revendeurs ou le vendent elles-mêmes. Les ailes pourraient être "prêtées" aux riders. Au lieu de leur donner en rémunération.
    (…)

    Ouais super, c'est normal, c'est le 21ème siècle. T'es en train de m'expliquer que les revendeurs ne servent à rien et que c'est bien fait pour leur gueule s'ils ferment ? Ils avaient qu'a louer des canöés ???? Ben de toute façon c'est bien connu, à part prendre leur marge, ils ne font rien. Conseil, SAV, démos, ça sert à rien, y'a internet et colissimo !

    Ben, dans le ski, on a bien le droit de revendre les skis qu'on nous a filés en sponsoring. Si, si, je t'assure les modèles de test du mondial du ski, ça a rien à voir avec les skis de sponsoring...

    Par rapport aux shops, l'intérêt en est bien réel, mais c'est, à mes yeux, majoritairement pour les débutants - ou pour les mecs de plus de 30 ans qui ont du fric.
    D'ailleurs, je trouve ça également normal que la plupart des shops soient des écoles - sauf exception locale où le shop bosse avec des écoles. Mais sinon, effectivement, les shops ne servent pas à grand-chose en matière d'ailes : les seules choses que je vais acheter en shop, perso, c'est des accessoires. Et même si j'étais pas sponso, je n'irais sans doute pas acheter mes ailes dans un shop, puisqu'ils ne font souvent que des ailes de l'année prix public, et que je compte pas payer mon matos ce prix-là... j'suis étudiante, je vois pas bien comment je ferais. Le conseil, je me démerde toute seule, le SAV, je le fais moi-même (et de plus, sur internet, par exemple chez flysurf, il y a un SAV qui marche), et les démos, y'a les week-end test organisés par des marques, ou les leaders d'opinion, pour ça.

    Je pense qu'un shop, ça sert surtout à avoir un commerce de proximité où acheter des accessoires, acheter ses ailes quand on est débutant et qu'on a vraiment aucune idée de quoi prendre, et déposer du matos en répa si on est pas doué de la machine à coudre ainsi, bien entendu, qu'à promouvoir certaines marques auxquelles on n'aurait pas accès ou auxquelles on ne penserait pas.

    Y a un moment, les voiles, c'est comme les skis. Soit tu les achètes en discount, neufs de l'année d'avant, soit tu fais partie des gars qui tiennent à avoir LE matos de l'année qui déchire tout sur Kitesurfmag

    P.S.
    Mince, j'ai pas posté avec mon compte mais avec celui de mon copain...
    Bon, ben en fait c'est pas curly, c'est LoganZ qui a écrit 😛


  • Amis du débat, bonsoir

    Trois choses me font réagir :

    Rider = leader d'opinion -> Pas forcément d'accord
    Franchement, je pense (mais je m'avance peut-être un peu) que tout le monde a compris qu'il y a :

    • les pro riders : experts véritables qui font les tests et font évoluer le matos
    • les sponsos : riders à potentiel qui sont aidés de manière sympathique par les marques et les shops
      Chacun sait que ces riders peuvent envoyer n'importe, quoi même avec une enclume, dont pas d'influence ...
    • Enfin, on a les "autres riders" qui, malgré un niveau très honorable ne sont pas des "ovnis", ceux-là seront considérés par les pratiquants confirmés comme des "opportunistes" donc pas vraiment d'influence sur le choix de la marque non plus.

    Rider = mauvais calcul pour le marché du kite -> Pas forcément d'accord
    TOUTEFOIS, dans la dernière catégorie citée plus haut et puisque l'on pointe du doigt certaines pratiques, on peut noter une vraie publicité permanente sur le forum de manière plus ou moins déguisée. Ainsi et depuis longtemps, fleurissent des vidéos où les marques, les modèles sont très clairement mentionnés. Il est facile de deviner la stratégie des marques : les marques "mineures" vont chercher à devenir visibles par la quantité, les marques "majeures" vont chercher à augmenter le nombre de pratiquants en jouant la carte du rêve ou de la pédagogie ...
    Cette stratégie (Clips publicitaires de 4mn minimum, réalisés par des passionnés de kite et de vidéos, postés régulièrement sur Internet en échange d'ailes à prix coûtant) est tout à fait profitable et bénéfique au développement du marché du kite en général et de ses acteurs (mais ce n'est qu'un avis, il serait intéressant de disposer des chiffres pour le valider).
    Les pratiquants s'y retrouvent aussi car, même si c'est du masochisme, quoi de mieux que de mater au bureau la vidéo de journée de rêve qu'on vient de louper pour cause de réunion importante ?

    Enfin, dernière chose et puisqu'on parle de rôle déguisés.
    Excuse-moi Bidibulo mais qui es-tu pour te soucier du marché du kite ? Simple pratiquant ? Revendeur avec une expérience malheureuse ? Rider ex-communié ? Alter-mondialiste ? Robin des bois ?


  • Encore une fois, ta réponse est en somme : "ce système arrange les marques, les rideurs et les pratiquants". Rien de neuf quoi
    Les gens oublient que le monde ne se limite pas à ce tryptique. Intermédiaires, shops, assos, bénévoles, fédé, loi, impôts etc...

    @1mvt1n27:

    Excuse-moi Bidibulo mais qui es-tu pour te soucier du marché du kite ? Simple pratiquant ? Revendeur avec une expérience malheureuse ? Rider ex-communié ? Alter-mondialiste ? Robin des bois ?

    Si tu avais lu le premier post, tu ne poserais pas la question.
    Bref, je vais pas répondre 100 fois les mêmes choses aux mêmes questions, je crois que tout est dit.
    Je conçois qu'on ne soit pas de mon avis, surtout quand on profite de ce système.


  • Bonjour à tous,

    Je m'occupe du Team France chez GIN Kiteboarding.
    Je serai bref sur ce débat qui passionne.

    Ce que je peux dire pour apporter de l'eau au moulin :

    c'est qu'une marque de Kite à besoin d'un véritable réseau de revendeurs pour se développer durablement (proximité, conseil, gestion SAV). L'expérience montre que toutes les marques qui ont essayé de vendre en direct n'ont pas fait long feu.

    c'est qu'une nouvelle marque a besoin d'un noyau dur pour être représentée en compétition et se faire connaître (image de marque).

    Après tout est une question d'équilibre car l'existence d'un team rider doit servir le développement de la marque dans les shops et non la cannibaliser, sinon pas de développement à long terme. Pour ce qui nous concerne, on permet à quelques riders d'accéder à nos produits (1 quiver/an) à un prix remisé (ils ont une facture) sans autre obligation que de rider avec (sachant que les 3/4 sont des compétiteurs). Sachez que je passe mes journées à orienter des sollicitations vers nos shops partenaires.

    Enfin, je partage complètement la transparence que doivent s'imposer nos riders lors de la revente de leur matériel ou leur communication sur le web (signature). C'est dans ce soucis que nous avons publié notre carte de France "riders" sur notre site web.

    Sachez que je profiterai de ce débat pour faire un rappel sur le sujet aux riders GIN Français.

    Je reste à votre entière disposition.

    Sébastien SALERNO
    Team Manager France GIN Kiteboarding
    [email protected]
    06 64 72 29 95

  • Onekite Club 2019

    La transparence, on finira bien par l'obtenir. Mais parce qu'on la réclame fort, en mettant bien les pieds dans le plat.
    Ce n'est pas une démarche spontanée des marques...le post initial de Bidib date de 2008 et la pratique est encore plus ancienne

    Peut on connaître la position de GIN à propos de cet exemple viewtopic.php?f=4&t=6229&p=36954&hilit=system#p36954 ??

chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live