Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite

  • Retour en images et quelques commentaires sur notre dernier séjour en Norvège, du 11 au 24 février dernier (désolé, pas eu le temps de faire le CR avant) :

    Magnifique cession, comme d'habitude ! 2 semaines de kite intensif et ininterrompu, une bande de 7 copains et 1 copine.


    Au 1er plan, le méga-refuge de Finse, au 2nd le lac, au fond le versant nord de la calotte glaciaire du Hardangerjökulen

    Pour la 1ère fois en 4 ans et 5 cessions chez les Viking, toujours dans le Hardanger ou sur sa bordure septentrionnale , nous avons laissé tomber la tente (encore que 3 d'entre nous ont tout de même gouter au plaisir du bivouac hivernal pendant 3 jours) pour un chalet bien douillé . Bien plus facile pour prendre l'apéro le soir tout ensemble et faire le point sur les balades et les émotions du jours.

    Et des balades, il y en a eu !


    Sur le lac Finsevatnet. Au fond, un fort vent d'est balaie la langue glaciaire de Middalen

    Au grés des conditions de vent et de neige (on n' a pas craché dans la powpow !),
    on a capé le lac de Finsevatnet tant et plus,


    Pierrot à l'attaque…

    on a "trashé" comme des boulimiques les moindres combes


    Au pied du Hardangerjökulen


    Sous les contreforts du Kongsnuten


    Pierrot dans la powpow, en aval du glacier Blaisen

    et cratérisé les pentes du Finsenuten,


    Jojo sur les pentes Est du Finsenuten

    on a souvent ridé et slalomé les moraines de Finsefetene,


    Lors d'une remontée au vent sur la bordure nord des plateaux du Hardanger


    Retour tardif après une virée sur le Hardangerjökulen

    mais on s'est aussi hissé à plusieures reprises sur les hauteurs du Hardangerjökulen (la calotte glaciaire du secteur, environ 100 km2, culminant à près de 1850 m), y accédant par différentes langues glaciaires (Bukkeskinn, Middalen, Blaisen)…


    Le vent d'est forcit sur les pentes du glacier Blaisen, le chasse-neige se met progressivement en place, les nuées défilent sur les crêtes…



    En remontant vers le sommet du Hardangerjökulern, sur la langue glaciaire Blaisen

    A trois, nous avons également réitéré le downwind vers le refuge de Hallingskeid, à l'ouest de Finse. Débutée sous Access 6 et Frenzy 7, nous sommes très rapidement passé en mode "petit train" : 3 derrière un seul parawing 8 ! Et encore, au passage des collus, c'était plus que rock'n roll et les skis ne touchaient plus guère le sol…

    Puis, par une aérologie incroyablement tranquille pour les lieux, et des vents légers d'est, nous avons "explorer" pendant plusieurs jours le secteur nord de Finse (environs 50 km2 ) : systèmes de collines – les Satehjellane culminent à un peu plus de 1700 m – à perte de vue...

    Les balades se sont faits en groupes éclatés, informels, voire en solo. Mais à partir du moment où l'on avait en tête de s'écarter des fonds de Finse, on partait avec 3 vivres de course dans la poche, une doudoune, une bonne cagoule et une ou deux voiles de rab (au cas où que ça tomberait, ou que ça forcirait – et c'est pas un luxe ). La direction générale du vent décidait de la zone à visiter, et c'était parti pour un viron de 3 à 6 heures de kite et pour des kilométrages journaliers qui peuvent faire plusieurs dizaine de bornes en linéaire (je ne parle pas de distance réelle effectuée en tirant des bords) .


    En vert, grosso modo la zone d'action de ces 2 semaines
    En rouge, le downwind réalisé en 3 H vers Hallingskeid.

    Totale liberté ! La seule contrainte : rentrer si possible avant la nuit noire, et si possible pas à pied…

    Le plus dur dans l'histoire, c'est de revenir sur les spots alpins qui paraissent encore plus exigus que d'habitude...

    Le kite chez les Viking, on est fan. On y retournera encore et encore...

    Etaient présents :
    Pierryv Bellot, Jojo Blanchemain, Mika Charavin, Hervé Doux, Elise Legoff, Pierrot Petit, Sam Petit & Cornelius Strohm.


  • Retour en images et quelques commentaires sur notre dernier séjour en Norvège, du 11 au 24 février dernier (désolé, pas eu le temps de faire le CR avant) :

    Magnifique cession, comme d'habitude ! 2 semaines de kite intensif et ininterrompu, une bande de 7 copains et 1 copine.


    Au 1er plan, le méga-refuge de Finse, au 2nd le lac, au fond le versant nord de la calotte glaciaire du Hardangerjökulen

    Pour la 1ère fois en 4 ans et 5 cessions chez les Viking, toujours dans le Hardanger ou sur sa bordure septentrionnale , nous avons laissé tomber la tente (encore que 3 d'entre nous ont tout de même gouter au plaisir du bivouac hivernal pendant 3 jours) pour un chalet bien douillé . Bien plus facile pour prendre l'apéro le soir tout ensemble et faire le point sur les balades et les émotions du jours.

    Et des balades, il y en a eu !


    Sur le lac Finsevatnet. Au fond, un fort vent d'est balaie la langue glaciaire de Middalen

    Au grés des conditions de vent et de neige (on n' a pas craché dans la powpow !),
    on a capé le lac de Finsevatnet tant et plus,


    Pierrot à l'attaque…

    on a "trashé" comme des boulimiques les moindres combes


    Au pied du Hardangerjökulen


    Sous les contreforts du Kongsnuten


    Pierrot dans la powpow, en aval du glacier Blaisen

    et cratérisé les pentes du Finsenuten,


    Jojo sur les pentes Est du Finsenuten

    on a souvent ridé et slalomé les moraines de Finsefetene,


    Lors d'une remontée au vent sur la bordure nord des plateaux du Hardanger


    Retour tardif après une virée sur le Hardangerjökulen

    mais on s'est aussi hissé à plusieures reprises sur les hauteurs du Hardangerjökulen (la calotte glaciaire du secteur, environ 100 km2, culminant à près de 1850 m), y accédant par différentes langues glaciaires (Bukkeskinn, Middalen, Blaisen)…


    Le vent d'est forcit sur les pentes du glacier Blaisen, le chasse-neige se met progressivement en place, les nuées défilent sur les crêtes…



    En remontant vers le sommet du Hardangerjökulern, sur la langue glaciaire Blaisen

    A trois, nous avons également réitéré le downwind vers le refuge de Hallingskeid, à l'ouest de Finse. Débutée sous Access 6 et Frenzy 7, nous sommes très rapidement passé en mode "petit train" : 3 derrière un seul parawing 8 ! Et encore, au passage des collus, c'était plus que rock'n roll et les skis ne touchaient plus guère le sol…

    Puis, par une aérologie incroyablement tranquille pour les lieux, et des vents légers d'est, nous avons "explorer" pendant plusieurs jours le secteur nord de Finse (environs 50 km2 ) : systèmes de collines – les Satehjellane culminent à un peu plus de 1700 m – à perte de vue...

    Les balades se sont faits en groupes éclatés, informels, voire en solo. Mais à partir du moment où l'on avait en tête de s'écarter des fonds de Finse, on partait avec 3 vivres de course dans la poche, une doudoune, une bonne cagoule et une ou deux voiles de rab (au cas où que ça tomberait, ou que ça forcirait – et c'est pas un luxe ). La direction générale du vent décidait de la zone à visiter, et c'était parti pour un viron de 3 à 6 heures de kite et pour des kilométrages journaliers qui peuvent faire plusieurs dizaine de bornes en linéaire (je ne parle pas de distance réelle effectuée en tirant des bords) .


    En vert, grosso modo la zone d'action de ces 2 semaines
    En rouge, le downwind réalisé en 3 H vers Hallingskeid.

    Totale liberté ! La seule contrainte : rentrer si possible avant la nuit noire, et si possible pas à pied…

    Le plus dur dans l'histoire, c'est de revenir sur les spots alpins qui paraissent encore plus exigus que d'habitude...

    Le kite chez les Viking, on est fan. On y retournera encore et encore...

    Etaient présents :
    Pierryv Bellot, Jojo Blanchemain, Mika Charavin, Hervé Doux, Elise Legoff, Pierrot Petit, Sam Petit & Cornelius Strohm.


  • Magnifique ! En fevrier la neige à l'air bien bonne. Nous c'était plutot un fond dur. Parfois une couche de fraiche, avant qu'elle ne se fasse balayer. Bonne idée de louer un chalet. Tente+bouffe+pulka ca fait beaucoup de matos a ramener. Je signe pour l'année prochaine !


  • Pas mal de poudre cette année dans toutes les combes et sur les versants abrités. En revanche le haut de la calotte du Hardanger était très travaillé par le vent (beaucoup de sastrugis) et le sommet de toutes les collines été bien soufflées.

    Quelques cessions d'anthologie tout de même dans cette powpow.

    Et en groupe, les soirées en chalet sont quand même plus sympas que sous la tente. Les années précédentes, le soir, on squatté les toilettes de la gare et le bar de l'hotel de Finse pour se réchauffer un peu (et s'engloutir quelques bières aussi... ). A 8, la loc d'un chalet est très accessible.

    Si on remet ça comme prévu l'an prochain, je ferai signe sur le forum. Plus on est de fou...


  • La norvège semble être the big destination comme le montre ces très belles photos

  • Modérateurs Onekite FFVL 2019

    Jolies Photos

    Pourrais-tu nous donner le budget pour la quinzaine
    Cela me tente bien pour l'année prochaine, pourquoi pas un trip Onekite

  • Onekite FFVL 2020

    @francis:22ovge2r:

    Cela me tente bien pour l'année prochaine, pourquoi pas un trip Onekite

    C'est clair qu'après la pov'neige qu'on a eu cet hiver, c'est hyper tentant.

    Bien partant moi aussi pour une semaine l'hiver prochain


  • Le budget par personne : environ 800 € pour 2 semaines, aérien compris !!
    La loc d'un chalet à 8 explique ce faible tarif...

    Louer un chalet n'est pas forcément le plus simple car il faut trouver les contacts. En revanche, dés le début-mars, le refuge de Finse ouvre (voir 1ère photo). On trouve les coordonnées du refuge sur le site du DNT (Den Norske Turistforening, le Club Alpin local...http://www.turistforeningen.no/english/).

    ça sera un peu plus cher (environ 25 € / jour pour les adhérents, 37 € pour les non-adhétants), mais invariable quelque soit le nombre de personnes (encore qu'il y a peut-être moyen de réserver des chambres à 4 pour un meilleur tarif... à vérifier sur le site).

    Après, il faut juste prévoir un petit budget bière pour pouvoir prendre des pots à l'unique bar de Finse, celui de l'hotel !


  • +1 pour un futur voyage ! Très belle photo

chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live