Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite

  • Compte-rendu des douze jours passés en Sardaigne (+ 2 de voyage, Gênes-Porto Torres en ferry GNV, 12h de nuit).

    4 sites visités en bord de mer, moitié nord de la Sardaigne, dont 1 site 100% escalade.
    Seulement 3 journées de kite sur les trois sites différents mais avec une formule camping/famille, nous n’avions ni la volonté, ni toujours la rapidité pour être à la recherche du vent.
    Passage dès le débarquement par Marina di Sorso (15mn). Longue plage en bord de route, assez large, pas très propre et cabanons impression hors saison. Camping Li Nabari ouvert, de l’autre côté de la route. Peu de vent, plage de plaine, temps gris après le passage pluvieux de la veille, nous passons notre chemin.

    1er site : Porto Pollo

    3 parkings successifs avant la presqu’île de l’Isuledda : le dernier parking sert plutôt pour les visiteurs journaliers. La police a fait déplacer les camping-car et cam's vers les Pk 2 et 3 (5 à 10mn de marche max.). Tolérés à cette saison. Une majorité d’allemands windsurfers + école itinérante de kite. Les planchistes naviguent sur la baie de droite, les kiteux sur la baie de gauche dès que la largeur de la plage le permet (après les dunes couvertes de végétation).
    Deux jours de vent faible (sauf pour une FS15) puis le 29 avril, vent de NE qui forcit à 14h (10 à 15 nœuds, très régulier), side shore. A cette saison (pas mal de précipitations au printemps), la rivière Liscia n’autorise pas le passage à gué en cas de dérive de l'autre côté de l'embouchure de la rivière. Autre difficulté, pas mal de voiles qui s’emmêlent du côté des débutants, il faut avoir l’œil et s’éloigner. Bonne session en 14m2.


    Plage del Liscia L'Isuledda

    Pour finir, le camping Isola dei Gabbiani est fermé. Toilettes condamnées, barrières disposées. D’après les locaux, problème de gestion, aucune précision sur une éventuelle prochaine ouverture. Il est possible néanmoins d’aller faire le tour du proprio à pied (le camping est sur la moitié nord de la presqu’île).

    Hébergement donc au camping Acapulco de Palau : beaucoup d’avantages, super site et possibilité de naviguer dans la baie qui donne sur la plage de la Sciumara. Seul problème, impossible de traverser à sec à cette saison le rio Surrau qui permettrait en 10mn. de joindre à pied la plage du camping. De plus, piste fermée pour accéder à la plage depuis la route. Les planchistes allemands partent directement depuis la "cuisine" du camping.

    Visite peu chère, guidée et intéressante de la fortezza di Monte Altura qui surplombe la baie ci-dessous. Joli panorama sur l’île de la Maddalena


    Coin vaisselle Camping Acapulco à Palau

    2ème site : Alghero

    Superbe route côtière depuis Bosa. De nombreuses possibilités de navigation à la sortie nord d’Alghero, sur la plage au bord du Lido. Grande plage mais en l’état, campagne de nettoyage des algues qui viennent s’échouer sur le rivage. Quelques clubs de windsurf en cours de nettoyage ou abandonnés. Camping La Mariposa à 2 km du centre (très agréable mais un peu bruyant du fait de la proximité de l’hôpital et de la route), entre la fin du Lido et la jolie plage de la dune littorale. Attention aux six ou sept digues « casse-vagues » parallèles et proches du rivage en face du camping


    Spiaggia des Algues

    Sur cette deuxième plage, peu de largeur, des pins assez haut mais une bonne centaine de mètres dans l’eau jusqu’à perdre pieds. Dommage, pas de vent.
    Autre camping à Fertilia, plus usine avec une jolie pinède en bord de rivière, à mi-chemin entre Alghero et la plage de Mugoni.
    Les arcades de Fertilia sont à conseiller en fin de journée pour une bière ou une glace, histoire de se rafraîchir de retour de Mugoni. On peut apercevoir le bourg dans une trouée de la photo ci-dessous.


    Spiaggia de la dune

    Direction la baie de Porte Conte pour la plage de Mugoni protégée par le cap de Capo Testa. Quelques paillottes, un club de windsurf, de grands arbres pour se protéger du soleil et un grand pk. en herbe où il est possible de bivouaquer à cette saison. Plage peu large surtout par vent side on. C’est le cas le mercredi 4 mai, vent d’est mais trop rafaleux, la 14m2 décroche trop facilement. Le Mistrale (NE) s’établit vers 15h entre 10 et 15 nœuds. Une dizaine de planchistes italiens naviguent, je sors en 9m2. Le vent rentre par le col en arrière-plan et la plaine au nord. Les arbres sont moins haut un peu plus au nord comme le montre la photo ci-dessous.


    Plage de Mugoni Mathis C-Quad

    D’après les locaux, kite difficile l’été sur cette plage (fréquentation), le site de repli est sur la plage de Maristella qui ferme la baie au sud, visible sur la photo ci-dessous à gauche du planchiste.

    Les jours suivants, ce sera vent de sud mais avec un max. de 8 nœuds : pas de navigation

    Pour les grottes de Neptune, visite uniquement possible par mer calme. Superbe descente par les escaliers. Grotte grandiose mais « sèche » et visite courte car la grotte n’est pas longue. Prix d’entrée excessif.


    Plage de Mugoni kite

    3ème site : Stintino

    A faire, au moins pour la beauté du site. Compter 30 mn. de route rapide depuis Porto Torres. Ambiance bout du monde, avec une très bonne exposition à l’effet « bouches de Bonifacio ».
    Kite autorisé sur la plage de la Pelosa (dixit le barman du resto au-dessus). La plage est assez large (avancée de sable) mais est sûrement très fréquentée en haute saison. A cette époque, pas de baigneurs et le vent arrive en pleine face mais du monde quand même pour le panorama. La plage de la Pelosa est à 4 km. de Stintino. Il y a néanmoins une plage 500 m. avant avec un club de windsurf (lieu de départ du kiteur italien sorti en 10m2). Vent de NE relativement régulier entre 8 et 12 nœuds. Néanmoins de grosses différences au niveau aérologie avec d’une part la géographie du coin et d’autre part les zones sombres et turquoises de l’eau. J’ai été souvent obligé de jouer du trim pour encaisser les accélérations de la 14m2. Possibilité de tirer de longs bords le long de la côte en direction du sud.


    Stintino plage de la Pelosa

    Sur la photo, la tour Pelosa planté sur un îlot au bout de la Sardaigne, après c'est le large. Je n'ai jamais osé la dépasser sur son nord car déjà sur l'espace d'eau entre terre et tour, il y avait une grosse accélération du vent.
    Après, à droite, l'île Piana (toute plate) puis en arrière-plan, l'île Asinara. On aperçoit au milieu le banc de sable blanc sous 20 cm d’eau : planche à plat, de bonnes sensations……

    Pas de camping dans le coin mais des aires pour les camping-car au sud de Stintino et des bungalows en durs sur le cap. Police plus présente. On se gare le long de la route d’accès, juste au-dessus.


    Stintino plage de la Pelosa kite

    Pour conclure, superbe destination pour la mer, l’escalade et la famille. Ambiance tranquille, budget pas trop élevé. La mer reste froide à cette saison et quand il pleut, c’est sévère (dépression d’est). Tous les campings ne sont pas ouverts, il y a donc une tolérance pour les véhicules aménagés. Pour le reste, c’est le début de la saison touristique, beaucoup d’allemands sur l’eau et des anglais sur les cailloux. Pour information, en octobre, la majorité des campings sont fermés. Les routes sont bien roulantes, peu de véhicules en dehors des centres urbains, attention aux camionnettes Piaggio qui ne roulent pas vite.
    Je ne m'étends sur la nourriture, il y a de quoi se régaler.
    Pour le kite, beaucoup de possibilité mais il faut guetter le vent. La logique a été respectée : le nord a été plus venté que les côtes est et ouest.
    Au final, sur les 12 jours, 3 jours de navigation mais 4 sans, en bord de mer. Un peu déçu mais la grimpe a rattrapé le coup.
    Pour la partie escalade (Cala Gonone), les intéressés peuvent me contacter par MP.

    Voici quelques liens pour la préparation du voyage :

    Prévisions vent :
    http://www.sar.sardegna.it/servizi/mete ... rdegna.asp

    Prévisions vent (carte plus parlante) :
    http://www.lamma.rete.toscana.it/ww3/ (onglet sardegna)

    Les plages :
    http://www.sardegnaweb.it/carte/fr/spia ... rovincia=1

    Les campings :
    http://www.surfcam.it/campeggi/

    Petit Futé, édition d'avril 2011

    Pour le budget :
    Bateau : 580 euros AR (bagnole et cabine pour 4) pris fin février (moins cher d’environ 100 euros un mois avant)
    Logement : en moyenne 30 euros pour le camping en tente, 80 euros pour un bungalow
    Bouffe : environ 20 euros par jour version popotte.
    Voiture : 1500 km dont 700 pour le trajet AR La Roche-sur-Foron/Gênes
    61 euros d’autoroute AR
    11 euros le passage du tunnel du Mt Blanc avec la carte 10 passages

    Un grand merci pour Saucisseman, son document m'a beaucoup aidé pour la préparation du voyage ainsi que pour JeanRem pour avoir compléter ce dernier.
    Spéciale dédicace pour David qui m'a inspiré ce voyage au final très dépaysant.

    Arrivederci


  • Ce message a été supprimé !
  • Onekite Club 2020

    Merci pour ce CR complet, nous avions prévu initialement de passer les vacances de Pâques dans le nord de la Sardaigne en formule camping itinérant pour finalement nous rabattre sur l'Espagne et le Delta Del Ebro, à priori rien à regretter coté vent, mais beaux paysages et belle couleur de la mer… on va pouvoir reprogrammer cette destination en tenant compte de tes infos
    Christophe

chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live