29/12 Le Connest



  • C'est Francis qui m'a réveillé ce matin vers 8h, je dormais bien en boule sous ma couette.
    Pas commode de prendre une décision à cause de la météo pas encore en place, disons tout gris, brouillard, mer de nuages, jour blanc, visi nulle.
    Les webcams montrent grand bleu sur le Vercors mais bon, ça me fait un peu loin et c'est un peu plat…
    On est tentés par Connest et PP mais c'est tout bouché pour l'instant.
    Et avec le vent Nord fort, ça risque bien de rester bâché toute la journée, on connaît la chanson.
    Vers 10h, on se rappelle, on n'a toujours pas pris de décision...
    Je m'habille quand même en snow, prépare tout le matériel, charge la voiture et décide de prendre la route, on verra bien si ça se dégage ou pas en chemin.
    Vers 11h, voici la foto que je peux vous montrer...


    C'est la route qui descend de chez moi vers Vif, ça regarde vers Grenoble. Le Connest est tout à droite… Très beau.

    Jeff Blachon m'appelle alors que je roule et je lui dis que je tente Connest mais c'est pas gagné, en route pour une loose (de plus) garantie à 99 %.
    Une fois à Vizille, on voit que ça s'est carrément bien dégagé et même presque grand bleu sur le Connest.
    La magie de la météo, justement ce qui la rend imprévisible et versatile.
    (Je consacre ici un peu de texte à expliquer les difficultés de décision, désolé, y en a que ça va soûler, je sais que c'est pas vraiment du snowkite, pourtant ça en fait grandement partie).


    La route qui monte vers le hameau Les Arnauds.

    Une fois qu'on est tous sur le parking des Arnauds, on sent un vent fort, un ciel qui se bouche à nouveau, mais on reste confiants.

    La montée démarre en kite juste derrière le hameau, le vent est présent, pas super facile mais ça passe très bien.
    Francis en 10m, Jeff en 6m, Jee Pee en 8m, moi je vais prendre la Frenzy 14m, Pat assure le coup en montant en podfuck jusqu'au petit col au pied de la grande montée Est.


    Francis ouvre la marche, Jeff Blachon suit le mouvement.

    On sent que le vent va être fort, la montée devient méchante dans la grande pente Est à mesure qu'on arrive vers le sommet.
    Jeff et Jee Pee semblent filer vers le Sud où Francis a ouvert la voie.
    Moi, pour l'instant je tente d'aller voir vers la pente Nord qui est souvent sympa.
    Du coup j'évite les crêtes et la table d'orientation mais le vent est pas loin des 25 knds et tellement rafaleux que je vais vite poser sur le grand replat au pied de la pente Nord, plier, et prendre la Peak 2 en 6m que je garderai toute la journée.

    Le ciel s'est carrément dégagé, il y a des passages de bouts de nuages ou écharpes de brouillard mais jamais suffisants pour boucher la visibilité et le soleil permanent.
    La neige est super, poudreuse bien sûr, même si parfois un peu compacte car soufflée durement, sauf qu'il n'y a pas de sous-couche alors de temps à autres on touche une pierre, rarement, mais on la sent passer.
    Comme ça a été soufflé fort, y a des grands dômes pelés où on skie presque sur l'herbe gelée, et c'est risqué de se plier un genou, faut rester prudent.
    Et parfois des coins avec de la top poudre.

    Voilà.
    On va explorer tout le spot.
    Le vent est variable, parfois très light (sous la pente Sud après la Table d'orientation) et parfois très fort dans certains goulets.
    Je pensais environ 30 knds ou plus, en surtout très rafales sèches et brutales.
    Mais j'osais pas le dire, on se fait toujours mal voir de dire qu'il y a 30 knds, on passe vite pour une sorte de prétentieux qui se prend pour j'sais pas qui.
    Mais Jeff Blachon a emporté son anémomètre et mesurera un 38 knds à un moment en nous affirmant que c'était pas le plus fort qu'il a subi durant la session.
    Donc, vous voyez le tableau.

    On a plié vers 15h30 après être tous revenus sur la pente Nord, et on ne reste pas plus longtemps car le vent ne s'arrange pas, la lumière s'en va, on passe dans l'ombre, et j'ai oublié de dire qu'il faisait un méga froid de canard, il fallait être super équipé, cagoule, moufles, multi couches de polaire, bref une session musclée.


    Jeff et JeePee avant d'attaquer la méga descente de freeride Pack&Ride, ah, ah.

    Descente en skis dans la poudreuse qu'on recherche en passant près des arbres à l'abri du vent où elle s'est rembourée, car si on s'éloigne dans les pentes exposées, c'est tout pelé et en herbe et buissons épineux.

    C'était un super Connest. Demain c'est annoncé plus fort donc on va pas y retourner, on a pas envie de mourir jeunes.

    Affaire à suivre.


    Pour faire cette photo du Connest vu de la route qui monte vers chez moi au retour à 17h, en conduisant, je suis tombé dans le ravin… Heureusement j'avais une corde, ils ont été deux voitures pour me tracter et remettre la Booglymobile sur la route. Pas une égratignure. Joker grillé.



  • C'est Francis qui m'a réveillé ce matin vers 8h, je dormais bien en boule sous ma couette.
    Pas commode de prendre une décision à cause de la météo pas encore en place, disons tout gris, brouillard, mer de nuages, jour blanc, visi nulle.
    Les webcams montrent grand bleu sur le Vercors mais bon, ça me fait un peu loin et c'est un peu plat…
    On est tentés par Connest et PP mais c'est tout bouché pour l'instant.
    Et avec le vent Nord fort, ça risque bien de rester bâché toute la journée, on connaît la chanson.
    Vers 10h, on se rappelle, on n'a toujours pas pris de décision...
    Je m'habille quand même en snow, prépare tout le matériel, charge la voiture et décide de prendre la route, on verra bien si ça se dégage ou pas en chemin.
    Vers 11h, voici la foto que je peux vous montrer...


    C'est la route qui descend de chez moi vers Vif, ça regarde vers Grenoble. Le Connest est tout à droite… Très beau.

    Jeff Blachon m'appelle alors que je roule et je lui dis que je tente Connest mais c'est pas gagné, en route pour une loose (de plus) garantie à 99 %.
    Une fois à Vizille, on voit que ça s'est carrément bien dégagé et même presque grand bleu sur le Connest.
    La magie de la météo, justement ce qui la rend imprévisible et versatile.
    (Je consacre ici un peu de texte à expliquer les difficultés de décision, désolé, y en a que ça va soûler, je sais que c'est pas vraiment du snowkite, pourtant ça en fait grandement partie).


    La route qui monte vers le hameau Les Arnauds.

    Une fois qu'on est tous sur le parking des Arnauds, on sent un vent fort, un ciel qui se bouche à nouveau, mais on reste confiants.

    La montée démarre en kite juste derrière le hameau, le vent est présent, pas super facile mais ça passe très bien.
    Francis en 10m, Jeff en 6m, Jee Pee en 8m, moi je vais prendre la Frenzy 14m, Pat assure le coup en montant en podfuck jusqu'au petit col au pied de la grande montée Est.


    Francis ouvre la marche, Jeff Blachon suit le mouvement.

    On sent que le vent va être fort, la montée devient méchante dans la grande pente Est à mesure qu'on arrive vers le sommet.
    Jeff et Jee Pee semblent filer vers le Sud où Francis a ouvert la voie.
    Moi, pour l'instant je tente d'aller voir vers la pente Nord qui est souvent sympa.
    Du coup j'évite les crêtes et la table d'orientation mais le vent est pas loin des 25 knds et tellement rafaleux que je vais vite poser sur le grand replat au pied de la pente Nord, plier, et prendre la Peak 2 en 6m que je garderai toute la journée.

    Le ciel s'est carrément dégagé, il y a des passages de bouts de nuages ou écharpes de brouillard mais jamais suffisants pour boucher la visibilité et le soleil permanent.
    La neige est super, poudreuse bien sûr, même si parfois un peu compacte car soufflée durement, sauf qu'il n'y a pas de sous-couche alors de temps à autres on touche une pierre, rarement, mais on la sent passer.
    Comme ça a été soufflé fort, y a des grands dômes pelés où on skie presque sur l'herbe gelée, et c'est risqué de se plier un genou, faut rester prudent.
    Et parfois des coins avec de la top poudre.

    Voilà.
    On va explorer tout le spot.
    Le vent est variable, parfois très light (sous la pente Sud après la Table d'orientation) et parfois très fort dans certains goulets.
    Je pensais environ 30 knds ou plus, en surtout très rafales sèches et brutales.
    Mais j'osais pas le dire, on se fait toujours mal voir de dire qu'il y a 30 knds, on passe vite pour une sorte de prétentieux qui se prend pour j'sais pas qui.
    Mais Jeff Blachon a emporté son anémomètre et mesurera un 38 knds à un moment en nous affirmant que c'était pas le plus fort qu'il a subi durant la session.
    Donc, vous voyez le tableau.

    On a plié vers 15h30 après être tous revenus sur la pente Nord, et on ne reste pas plus longtemps car le vent ne s'arrange pas, la lumière s'en va, on passe dans l'ombre, et j'ai oublié de dire qu'il faisait un méga froid de canard, il fallait être super équipé, cagoule, moufles, multi couches de polaire, bref une session musclée.


    Jeff et JeePee avant d'attaquer la méga descente de freeride Pack&Ride, ah, ah.

    Descente en skis dans la poudreuse qu'on recherche en passant près des arbres à l'abri du vent où elle s'est rembourée, car si on s'éloigne dans les pentes exposées, c'est tout pelé et en herbe et buissons épineux.

    C'était un super Connest. Demain c'est annoncé plus fort donc on va pas y retourner, on a pas envie de mourir jeunes.

    Affaire à suivre.


    Pour faire cette photo du Connest vu de la route qui monte vers chez moi au retour à 17h, en conduisant, je suis tombé dans le ravin… Heureusement j'avais une corde, ils ont été deux voitures pour me tracter et remettre la Booglymobile sur la route. Pas une égratignure. Joker grillé.


  • Modérateurs

    Merci encore Boogly pour ce périple haut en couleur du début jusqu'a la fin - Chapeau bas pour avoir survécus aux bourrasques de vent et au ravin


  • KAF

    Encore un super CR, merci bougly pour ces détails….
    J'ai hâte de découvrir ce nouveau spot


  • Modérateurs Onekite FFVL

    @Boogly:368dubwl:

    Ouch! c'te photo!!!


  • Onekite Club admin

    Bien joué !
    Pour les Signaraux le damage est prévu mardi.


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Beau CR Pascal et désolé pour le réveil par SMS

    L’art du photographe c’est de faire de belles photos et dans ce domaine Pascal est un pro.
    Pascal l’a signalé mais évidemment on ne le voit pas sur ses photos, toutes les zones n’ont pas une belle couche de powpow.

    Je pourrai ne vous montrer que quelques belles zones de neige.

    Mais je préfère vous montrer un tableau plus réaliste de la situation.

    Si on reste sur le spot classique cela peut aller.

    Par contre pour une visite plus détaillée du spot on touche quand même encore beaucoup de cailloux, mes skis n’ont d’ailleurs pas bien apprécié la session.

    Sur le sommet du Connest

    Cela ressemble plutôt à ça et si vous voulez explorer le spot je conseille plutôt les skis cailloux

    La neige a beaucoup souffert des vents violents des jours précédents

    Les arbres sont bien plâtrés

    Hier il ne devait pas faire bon se perdre dans le brouillard

    Jeff au pied du sommet

    Le vent bien fort m’a permis d’aller bien bas dans la pente Nord Ouest sous la table d’orientation

    A l’ombre l’ambiance est glaciale

    Les copains qui plient sur le replat au soleil

    Même sur la pente du retour le vent a fait son œuvre

    La trace, à noter une remontée à la table d’orientation bien délicate depuis le spot Sud

    En conclusion des conditions bien physiques pour ce premier Connest de la saison mais tout de même bien content de retrouver notre spot.

    En plus 30 minutes pour rentrer à la maison, cela change du Lautaret



  • Les photos de Francis pour les arbres plâtrés, magnifiques

    Deux images sur Facebook si vous les avez loupées :

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =1&theater

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =1&theater

    La 2ème devrait plaire à Marc

    Bon, c'est cool, les différents CR équilibrent le tableau final, excellent.
    (Allez JeePee, à ton tour )


  • Modérateurs Onekite FFVL

    @Boogly:8ioivvh6:

    La 2ème devrait plaire à Marc

    J'achète !

    Joli aussi Francis tes arbres bien chargés



  • Une grosse journée "machine à laver" ce 29 au connest

    Départ avec Jeff Blach de Gre avec une grosse hésitation pour notre destination. Un gros vent du nord qui déchiré la couverture nuageuse sur Grenoble, et côté Voiron, c'est tempête de ciel bleu... et ça pousse côté Connest....

    C'est décidé, ce sera le Connest...

    Arrivé au dessus de Laffray, gros ciel bleu et du vent ( oui mais... Peut-être un peu trop).

    Quelques deventes au départ font que je parts en premier, et choisi de monté côté droit du vallon (en parallèle des traces de randonneurs) mais là, première erreur, à la sortie du vallon, je plante mon ski droit dans une taupinière et en chutant sur l'épaule droite, je tire la barre et envoi mon aile au sommet des arbres ( on me voit pliant ma voile sur la 4eme photo de Boogly). Heureusement après quelques mouvements de barre et une grimpette dans un frêne, j'ai décroché l'aile sans dégât.

    Francis et Jeff en profite pour passer devant, je suis rattrapé également par Pat en PDF. Je redecolle l'aile et attaque la montée avec un vent descendant en rouleau à contre pente, et là juste avant les seules arbres de cette montée, l'aile large, et je manque de mettre une seconde fois l'aile dans l'arbre .

    Enfin l'arrivée au sommet me permet de découvrir ce que sera notre journée: Une journée dans "La Machine à Laver", mais avec un beau paysage...

    Retour avec les jambes éclatées...et la tête légère...

    Désolé mais pas de photos, l'appareil n'a pas supporté les températures arctique...


 

chargement-monteynard-webcamMonteynard plage Nord - Click for Live