Storm Voyager



  • Voilà, on a bien tout essayé maintenant depuis plus de 2 mois, on en connait tous les détails.
    Cette aile mérite vraiment d'être découverte car elle colle parfaitement à notre spot et ses conditions.
    Je pique une photo à Marc

    C'est une aile "strutless", comprenez sans lattes. il n'y a que le board d'attaque qui se gonfle. Elle s'appelle voyager car du coup dans son tout petit sac, on peut ranger la 12+la 7 + 1 barre.
    Du coup comme elle est sans lattes, elle est plus légère (elle est moins chère aussi) et vole super bien dans du vent léger en dessous de 10 noeuds. Encombrement et poids 40% inférieur à une aile classique. Pour le foil et les plages de vent entre 6 et 10 noeuds c'est top, en tous les cas, le fait qu'elle tienne bien en l'air dans peu d'air nous arrange bien .

    1- elle existe en 7/9,5/et 12
    j'ai le quiver 7 et 12 qui semble parfait pour une plage de vent de 7(en foil) à 32 noeuds (twin tip)

    • La 12m est puissante, je dirais comme une bonne 13m, d'autres disent "comme ma 14". Mais c'est trés maniable et doux en barre. On a vraiment une aile qui se pilote, en foil pour les relances rapides et exploiter le vent léger c'est un gros plus.
    • La plage de vent est assez balaise, ça choque fort et l'on se sent toujours en sécurité sous l'aile. j' ai ridé la 12 à Autrans dans du vent du nord en ski à 25 noeuds. Elle est trés stable dans les vent irréguliers. La remontée au vent est agréable du fait de ce bon choqué, l'aile va loin dans la fenêtre.
    • Elle accélère bien en l'air, le loop d'aile sur l'eau a une réelle efficacité, c'est agréable, un peu à la manière d'un caisson qui accélère dans le vent. on peut la tenir en l'air dans pas beaucoup de vent en lui générant d la vitesse.
    • Le Redécollage . C'était notre grosse intérogation, va t'elle redécoller en dessous de 10 noeuds. il y a peu d'ailes à boudins qui redecolle en dessous de noeuds. j'ai pu expérimenter au lac un jour dans des conditions trés light malgré moi (je n'avais pas envie, l'eau est fraiche). Planté dans une méga molle l'aile rejoint le plan d'eau à l'autre bout du lac…Double joie ce jour là, l'aile est repartie et j'ai pu rentrer autrement qu'à la nage. en dessus de 10 noeuds, c'est super easy, on tire un arrière et l'aile pivote sur elle même et repart dans les 10 secondes. En dessous de 10 noeuds , quand le spi touche l'eau, les oreilles restent toujours ouvertes au vent. il suffit de titiller un arrière, l'air s'engouffre dans une oreille et à partir de là l'air continue sa progression dans toute la voile. l'ensemble du spi se décolle de l'eau, l'aile est regonflée dans son entier. Ceci dans des risées à 8 noeuds, et cela se fait en quelques secondes. De là il suffit de prendre les 2 arrières, de tirer un peu, l'aile repart en marche arrière. une fois en l'air on la fait partir à droite ou à gauche.
    • Trés stable sur la plage dans les vents irrégulier, testé avec de l'ouest au lac, on a l'impression qu'elle ne va jamais déventer. elle se fait vraiment oublier en l'air, pas besoin d'avoir l'oeil rivé dessus.

    La 7 m enchaine super bien après la 12m . on l'a ridé en foil quand nous étions en 12 et que nous aurions pu continuer en 12 (en étant un petit peu toilé).Ah oui, c'est vité gonflé, il n'y a que le bord d'attaque ! et puis du coup y'a pas de one pump...

    Voilà, j'en oublie surement, j'ai 12 et 7 toujours avec moi, et je prête mes jouets à ceux qui veulent essayer...



  • Voilà, on a bien tout essayé maintenant depuis plus de 2 mois, on en connait tous les détails.
    Cette aile mérite vraiment d'être découverte car elle colle parfaitement à notre spot et ses conditions.
    Je pique une photo à Marc

    C'est une aile "strutless", comprenez sans lattes. il n'y a que le board d'attaque qui se gonfle. Elle s'appelle voyager car du coup dans son tout petit sac, on peut ranger la 12+la 7 + 1 barre.
    Du coup comme elle est sans lattes, elle est plus légère (elle est moins chère aussi) et vole super bien dans du vent léger en dessous de 10 noeuds. Encombrement et poids 40% inférieur à une aile classique. Pour le foil et les plages de vent entre 6 et 10 noeuds c'est top, en tous les cas, le fait qu'elle tienne bien en l'air dans peu d'air nous arrange bien .

    1- elle existe en 7/9,5/et 12
    j'ai le quiver 7 et 12 qui semble parfait pour une plage de vent de 7(en foil) à 32 noeuds (twin tip)

    • La 12m est puissante, je dirais comme une bonne 13m, d'autres disent "comme ma 14". Mais c'est trés maniable et doux en barre. On a vraiment une aile qui se pilote, en foil pour les relances rapides et exploiter le vent léger c'est un gros plus.
    • La plage de vent est assez balaise, ça choque fort et l'on se sent toujours en sécurité sous l'aile. j' ai ridé la 12 à Autrans dans du vent du nord en ski à 25 noeuds. Elle est trés stable dans les vent irréguliers. La remontée au vent est agréable du fait de ce bon choqué, l'aile va loin dans la fenêtre.
    • Elle accélère bien en l'air, le loop d'aile sur l'eau a une réelle efficacité, c'est agréable, un peu à la manière d'un caisson qui accélère dans le vent. on peut la tenir en l'air dans pas beaucoup de vent en lui générant d la vitesse.
    • Le Redécollage . C'était notre grosse intérogation, va t'elle redécoller en dessous de 10 noeuds. il y a peu d'ailes à boudins qui redecolle en dessous de noeuds. j'ai pu expérimenter au lac un jour dans des conditions trés light malgré moi (je n'avais pas envie, l'eau est fraiche). Planté dans une méga molle l'aile rejoint le plan d'eau à l'autre bout du lac…Double joie ce jour là, l'aile est repartie et j'ai pu rentrer autrement qu'à la nage. en dessus de 10 noeuds, c'est super easy, on tire un arrière et l'aile pivote sur elle même et repart dans les 10 secondes. En dessous de 10 noeuds , quand le spi touche l'eau, les oreilles restent toujours ouvertes au vent. il suffit de titiller un arrière, l'air s'engouffre dans une oreille et à partir de là l'air continue sa progression dans toute la voile. l'ensemble du spi se décolle de l'eau, l'aile est regonflée dans son entier. Ceci dans des risées à 8 noeuds, et cela se fait en quelques secondes. De là il suffit de prendre les 2 arrières, de tirer un peu, l'aile repart en marche arrière. une fois en l'air on la fait partir à droite ou à gauche.
    • Trés stable sur la plage dans les vents irrégulier, testé avec de l'ouest au lac, on a l'impression qu'elle ne va jamais déventer. elle se fait vraiment oublier en l'air, pas besoin d'avoir l'oeil rivé dessus.

    La 7 m enchaine super bien après la 12m . on l'a ridé en foil quand nous étions en 12 et que nous aurions pu continuer en 12 (en étant un petit peu toilé).Ah oui, c'est vité gonflé, il n'y a que le bord d'attaque ! et puis du coup y'a pas de one pump...

    Voilà, j'en oublie surement, j'ai 12 et 7 toujours avec moi, et je prête mes jouets à ceux qui veulent essayer...



  • Merci pour ce retour d expérience que j attendais en lisant les CRs.
    Il me tarde de l essayer …


  • KAF

    Interet également pour essayer la 12



  • Salut tous le monde,
    j'interviens un peut tard sur le forum mais je crois qu'il est important que je donne mon ressentit en temps que débutant kite foilleur
    la voile boudin sans late m'attirer depuis un moment et je décide de l'acheter sans même l'essayer, l'année dernière j'ai finis la saison de foil au niveau de passer un jibe sur 10
    hiers je monte au lac avec la pression de gouter à l'eau foide et de passer plus de temps dans l'eau que sur le foil et là à ma grande surprise je me retrouve très à l'aise avec cette voile qui me permet tous de suite de rider grace à sa magnabilité, sa puissance, son borddé choqué… au total je suis beaucoup plus à l'aise dans mes jibes et au bout de 1 heure je passe à 50% mes jibes tellement l'aile est facile pour cette manoeuvre et au bout de 2 heures je me régale enfin à ne pratiquement plus tomber et à apprécier le foil
    j'en déduis que avec une aile comme la storm 12 struless j'accélère la progression par 2 ou par 3
    pour les bonnes raisons que cette aile tient dans rien en l'air redécolle dans 8 noeuds par les arrières alors qu'avec une autre aile j'aurais passé plus de temps à la redécoller quà rider cela permet aussi de tenter les jibes sans la pression de la mettre à l'eau car le redécollage devient un plaisir
    j'en conclus aussi que la progression ne vient pas uniquement de la personne mais s'associe beaucoup au bon choix du matériel
    cet hiver pour ma 1ère saison de snowkite je pense que si je n'avais pas eut ma peak 4 je n'aurais pas put mettre à mon compteur, le sénépy, les 3 évèches , le galibier et autre ambelle
    je remercie quand même lolo qui avant d'être un vendeur de matériel conseil objectivement sur le choix et je tenais à témoigner de mon expérience



  • Petit retour sur mon essai de la 12 storm hier au lac que Laurent m'a prêté pour une longue session.
    Les conditions : thermique léger en début d'aprem se renforcissant vers 16H00. Support = Foil.

    Etant plus légère avec ses lattes en moins, j'ai tout de suite ressenti que la plage basse était vraiment ….. basse. pour la sécu surtout au départ de plage au lac !
    En navigation, l'aile encaisse mieux les rafales que ma rally 12 2013. La puissance est identique.
    Faseillement de la toile lors des loops ou des jibes quand on choque. Pas du tout désagréable de ma fenêtre.
    La voile est ultra douce en barre et très sécurisante. Trim très efficace.

    J'ai aussi pu tester le re décollage dans toutes les conditions.
    Voile posée sur bord d’attaque => tirer sur n arrière pour que l'aile se gonfle puis décollage standard. Si manque de vent, la déco en tirant sur les 2 arrières simultanément est très facile. La voile mont haut, ser retourne et c'est parti !
    Voile posée sur le dos => 1 étape supplémentaire : tirer sur 1 arrière jusque la voile se remette sur le bord d'attaque

    Merci encore à Laurent pour m'avoir permis de tester car c'est vraiment mieux que la lecture

    A+ au lac !!



  • Que du positif sur cette aile strutless???

    Il n'y a pas de problème de spi qui flap à vitesse élevé ou en vent fort?

    Des photos du sac de transport, de l'encombrement plié et une idée du poids de l'aile?

    Des détails sur le bridage et le système de sécu?

    J'espère pouvoir me faire mon propre avis sur la question cet été!



  • Pour te faire une idée de l'encombrement, la 12 entre ma Rally 14 et ma 21:

    Bien pliées, tu ranges la 12 et la 7 dans le sac deux fois plus petit que celui de la Rally! Pour bouger cette année j'aurai dans le coffre un petit sac pour remplacer les deux ailes en photo plus la Bandit 10 plus la Bandit 7!