05 juillet, Grand-Maison



  • Excellente session ce dimanche sur le lac de Grand-Maison.
    Un projet que je préparais depuis longtemps.
    Arrêt reconnaissance lors des dernières sorties snowkite pour voir comment serait la mise à l'eau.
    L'idée étant de kiter en thermique de vallée, puissant dans ces coins en été, donc direction barrage/rivière.
    Le départ, point de rendez-vous, est en dessous des chalets d'alpage désservis par une route secondaire depuis la route principale vers le Col de la Croix de Fer.
    Secteur en cailloux, pierres et rochers, pas facile du tout, c'est du granit qui fait super mal aux pieds, l'espace de mise à l'eau est réduit.

    Samedi matin, après deux jours difficiles au Monteynard par vents presque inexistants, je propose à Francis de tenter le coup pour dimanche, car l'affluence des touristes plus vent de Sud annoncé ne laisse pas espérer de super conditions pour notre lac habituel. Autant tenter une sortie, même si elle risque d'être sacrifiée, sur ce projet Grand-Maison.

    Donc dimanche, nous voilà partis après que Francis m'ait envoyé un sms de motivation vers 9h.
    C'est vrai qu'après le samedi qui s'était plutôt bien passé à la Flake, il m'a bien fallu ce coup de téléphone pour me bouger.
    RdV 11h à Vizille, le ciel est très couvert…
    On est sur place au point de mise à l'eau au bord du grand lac vers 12h30, le vent est là, Francis se prépare le premier.

    Un petit test de la température de l'eau et à notre grande suprise, elle n'est pas froide du tout.
    On avait emporté les combis sèches mais on décide de mettre seulement la néoprène, plus chaussons pour la mise à l'eau qui est tendue à cause des pierres et rochers.
    Pas de cagoule, pas de gants, pas besoin.

    Entre-temps le grand beau temps est revenu.
    En tout début de session, le vent thermique se mettra en place progressivement, alternant entre belles risées de 10 knds durant quinze minutes puis 2-5 knds durant un quart d'heure.
    Francis part le premier, en 12m et Alpinefoil vers 13h.
    Directement il file vers sur le lac facilement et monte jusqu'au barrage sans soucis.
    Les touristes présents l'acclament à grands cris et applaudissements.

    Il va se prendre une ou deux molles qui verront la voile tomber à l'eau, mais pas d'inquiétude, les risées suivantes seront parfaites pour relever l'aile sans problème et poursuivre la session.


    On peut voir notre Col du Sabot.

    Après quelques photos et un peu de filmage pour la vidéo à venir, je me prépare également vers 15h.
    Décollage tout seul avec voile au sol à la faveur d'une accalmie à 5 knds et me voilà sur l'eau avec Francis pour une super journée de foil en haute-montagne dans un décors féérique.

    Que dire de plus ?
    C'est un coin fabuleux, l'eau n'est pas froide du tout, on pourait facile kiter sans chaussons.
    Je ne m'attendais pas à un vent aussi régulier une fois le thermique installé solidement vers 15h.

    Les bords à tirer sont larges, je dirais presque autant que sur notre lac Monteynard mais Francis pense que c'est un poil moins large. Il ne doit pas y avoir beaucoup de différence.
    Et en longueur, ce lac est très grand, ça fait une super promenade en foil pour rejoindre le barrage en remontant au vent.

    Très vite on comprend que le vent chemine dans cette vallée en longeant les versants donc il y a des parties plus alimentées et d'autres plus techniques à passer.
    Tout au bout près du barrage, on dirait même qu'il descend du Col du Couard, ce qui fait dire à Francis que ce dimanche on avait peut-être la chance que le vent Sud soit là et s'ajoute au thermique pour nous donner des conditions aussi parfaites.

    Pareil pour la température, Francis pense que c'est pas tous les jours que la canicule est aussi forte et donc que l'on apprécie autant cette eau idéale et l'air extérieur agréable également.

    On s'est fait une légère frayeur passagère en constatant que le lac était remonté en quelques minutes pour rattraper nos affaires posées sur le bord et aussi réduire dangereusement le chemin d'accès pour la voiture situé tout près de l'eau. En kitant vers le milieu du lac et près du barrage, là où les paysages sont les plus beaux, on n'avait pas vu le lac monter. Une chance qu'on s'en soit aperçu à temps. Du coup, poser des voiles en catastrophe, foncer dans la voiture en combi mouillée, passage en roulant du chemin retour aux trois-quarts immergé pour conduire la Boogly-mobile en terrain sûr.
    Ouf, sauvés.
    Puis ensuite, une fois nos esprits retrouvés, pourquoi pas une deuxième session ? C'est reparti.

    Comme j'avais coupé mon GPS lors de cet affollement ponctuel, j'ai dû le rallumer pour enregistrer une deuxième trace.
    Au total : 1h + 2h = 21km + 31km


    Trace de la 2ème session.

    Mais Francis a environ 6h de kite pour près de 120 km, ce qui prouve une top session solide.
    Poser avec les dernières risées vers 19h30 quand l'ombre avait recouvert le lac et que seulement les versants Ouest restaient éclairés par le soleil couchant.

    Voilà.
    Nous ne savons pas si les conditions seront toujours aussi excellentes et donc le mieux pour vous tous est de ne pas hésiter à y retourner, disons en journées de thermique classique par grand beau temps.
    A part la mise à l'eau et donc le retour pour poser qui sont difficiles, le kite et le foil sur ce lac sont vraiment extraoridinaires, donc welcome, j'espère qu'on se retrouvera là-haut, car autant Francis que moi, on pense y revenir et même camper au bord du lac pour un week-end o top.

    C'était formidable, on reviendra.

    Quelques fotos facebook :

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =1&theater

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =1&theater

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =1&theater

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =1&theater

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =1&theater



  • Excellente session ce dimanche sur le lac de Grand-Maison.
    Un projet que je préparais depuis longtemps.
    Arrêt reconnaissance lors des dernières sorties snowkite pour voir comment serait la mise à l'eau.
    L'idée étant de kiter en thermique de vallée, puissant dans ces coins en été, donc direction barrage/rivière.
    Le départ, point de rendez-vous, est en dessous des chalets d'alpage désservis par une route secondaire depuis la route principale vers le Col de la Croix de Fer.
    Secteur en cailloux, pierres et rochers, pas facile du tout, c'est du granit qui fait super mal aux pieds, l'espace de mise à l'eau est réduit.

    Samedi matin, après deux jours difficiles au Monteynard par vents presque inexistants, je propose à Francis de tenter le coup pour dimanche, car l'affluence des touristes plus vent de Sud annoncé ne laisse pas espérer de super conditions pour notre lac habituel. Autant tenter une sortie, même si elle risque d'être sacrifiée, sur ce projet Grand-Maison.

    Donc dimanche, nous voilà partis après que Francis m'ait envoyé un sms de motivation vers 9h.
    C'est vrai qu'après le samedi qui s'était plutôt bien passé à la Flake, il m'a bien fallu ce coup de téléphone pour me bouger.
    RdV 11h à Vizille, le ciel est très couvert…
    On est sur place au point de mise à l'eau au bord du grand lac vers 12h30, le vent est là, Francis se prépare le premier.

    Un petit test de la température de l'eau et à notre grande suprise, elle n'est pas froide du tout.
    On avait emporté les combis sèches mais on décide de mettre seulement la néoprène, plus chaussons pour la mise à l'eau qui est tendue à cause des pierres et rochers.
    Pas de cagoule, pas de gants, pas besoin.

    Entre-temps le grand beau temps est revenu.
    En tout début de session, le vent thermique se mettra en place progressivement, alternant entre belles risées de 10 knds durant quinze minutes puis 2-5 knds durant un quart d'heure.
    Francis part le premier, en 12m et Alpinefoil vers 13h.
    Directement il file vers sur le lac facilement et monte jusqu'au barrage sans soucis.
    Les touristes présents l'acclament à grands cris et applaudissements.

    Il va se prendre une ou deux molles qui verront la voile tomber à l'eau, mais pas d'inquiétude, les risées suivantes seront parfaites pour relever l'aile sans problème et poursuivre la session.


    On peut voir notre Col du Sabot.

    Après quelques photos et un peu de filmage pour la vidéo à venir, je me prépare également vers 15h.
    Décollage tout seul avec voile au sol à la faveur d'une accalmie à 5 knds et me voilà sur l'eau avec Francis pour une super journée de foil en haute-montagne dans un décors féérique.

    Que dire de plus ?
    C'est un coin fabuleux, l'eau n'est pas froide du tout, on pourait facile kiter sans chaussons.
    Je ne m'attendais pas à un vent aussi régulier une fois le thermique installé solidement vers 15h.

    Les bords à tirer sont larges, je dirais presque autant que sur notre lac Monteynard mais Francis pense que c'est un poil moins large. Il ne doit pas y avoir beaucoup de différence.
    Et en longueur, ce lac est très grand, ça fait une super promenade en foil pour rejoindre le barrage en remontant au vent.

    Très vite on comprend que le vent chemine dans cette vallée en longeant les versants donc il y a des parties plus alimentées et d'autres plus techniques à passer.
    Tout au bout près du barrage, on dirait même qu'il descend du Col du Couard, ce qui fait dire à Francis que ce dimanche on avait peut-être la chance que le vent Sud soit là et s'ajoute au thermique pour nous donner des conditions aussi parfaites.

    Pareil pour la température, Francis pense que c'est pas tous les jours que la canicule est aussi forte et donc que l'on apprécie autant cette eau idéale et l'air extérieur agréable également.

    On s'est fait une légère frayeur passagère en constatant que le lac était remonté en quelques minutes pour rattraper nos affaires posées sur le bord et aussi réduire dangereusement le chemin d'accès pour la voiture situé tout près de l'eau. En kitant vers le milieu du lac et près du barrage, là où les paysages sont les plus beaux, on n'avait pas vu le lac monter. Une chance qu'on s'en soit aperçu à temps. Du coup, poser des voiles en catastrophe, foncer dans la voiture en combi mouillée, passage en roulant du chemin retour aux trois-quarts immergé pour conduire la Boogly-mobile en terrain sûr.
    Ouf, sauvés.
    Puis ensuite, une fois nos esprits retrouvés, pourquoi pas une deuxième session ? C'est reparti.

    Comme j'avais coupé mon GPS lors de cet affollement ponctuel, j'ai dû le rallumer pour enregistrer une deuxième trace.
    Au total : 1h + 2h = 21km + 31km


    Trace de la 2ème session.

    Mais Francis a environ 6h de kite pour près de 120 km, ce qui prouve une top session solide.
    Poser avec les dernières risées vers 19h30 quand l'ombre avait recouvert le lac et que seulement les versants Ouest restaient éclairés par le soleil couchant.

    Voilà.
    Nous ne savons pas si les conditions seront toujours aussi excellentes et donc le mieux pour vous tous est de ne pas hésiter à y retourner, disons en journées de thermique classique par grand beau temps.
    A part la mise à l'eau et donc le retour pour poser qui sont difficiles, le kite et le foil sur ce lac sont vraiment extraoridinaires, donc welcome, j'espère qu'on se retrouvera là-haut, car autant Francis que moi, on pense y revenir et même camper au bord du lac pour un week-end o top.

    C'était formidable, on reviendra.

    Quelques fotos facebook :

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =1&theater

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =1&theater

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =1&theater

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =1&theater

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =1&theater



  • Chapeau bas les aventuriers , Ouvreurs de nouveaux spots ... Bon, celui ci semble devrait resté assez confidentiel
    La grande Classe !!!



  • Bravo pour cette ouverture de spot et merci pour les super photos!
    Le Kitefoil freeride prends tout son sens, ça fait rêver…

    C'est pas un éboulement dans le lac qui a fait monté le niveau si rapidement?

    Si vous cherchez un nouveau spot: le barrage de roseland dans le beaufortain avais une base de voile il y a quelques 20-30 ans en arrière.


  • Modérateurs

    Marc le prochain coup de sud on ce le fait au Barrage de Roselend si ça te tente, j'ai vraiment hâte de rider là haut


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Au top cette magnifique session

    On avait évoqué ce spot en discutant au lac au printemps en attendant le thermique et là c'est fait! Les photos sont superbes et on sent que l'ambiance en nav doit être particulière, avec ce petit goût alpin bien prononcé. En plus c'est nettement moins loin qu'un Mont Cenis!

    Bien joué les défricheurs de spot, j'ai hâte d'aller y faire une belle trace


  • Onekite Club admin

    Le lac de Grand Maison a déjà été kité discrètement il y a quelques années



  • Francis ou moi, on n'a pas dit que c'était une première.
    Peut-être une première en foil.
    Mais en kitesurf, notre copain Matt Blanchard avait fait une session il y a quelques saisons.


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Ma participation au splendide CR de Pascal.

    Le cadre est magnifique, mais ça on le savait déjà

    Les berges vertes du plus bel effet

    Vue vers le barrage avec Pascal

    Pascal au taquet

    Session avec option vue sur les glaciers

    et sur les aiguilles de l’argentière

    les petites cascades qui vont bien

    Le photographe photographié

    Magnifique coup du soir dans un vent bien régulier

    19h30 fin de session

    La trace 119,5 km

    Je ne serai pas aussi affirmatif que Pascal sur les conditions que nous avons rencontré la haut.
    Hier il y avait du sud-ouest en altitude, d’ailleurs il est aussi rentré Sud au Monteynard d’après le relevé.
    Nous avons eu un vent fort entre 17h et 18h, plus de 20 nœuds et je ne pense pas que ce soit uniquement du thermique.
    Pour savoir si le thermique seul est sympa il va falloir y retourner.



  • 'Mais où sont donc passés Francis et Pascal ? Y'a un truc….'" Me demandais-je ce dimanche en session survie sur le lac.... beau pif et joli CR.



  • Après l'hiver voici l'été, bien joué les montagnards,
    Ça me fait toujours plaisir de revoir le secteur Grandes Rousses/Glandon.
    La lumière d'altitude avait l'air superbe ce jour là, comme le montre bien vos belles photos.
    Dommage pour un des commentaires précédents non googlé pour une fois , qui salit un peu, votre session exotique et votre prise de risque.



  • On a oublié de dire que quand on s'approchait trop près des versants pour faire nos virages en foil, on entendait le cri des marmottes, sans doute inquiètes par les voiles.
    Faire du foil au cri des marmottes, ça n'a pas de prix

    Bon, promis, je me remue un peu pour faire la vidéo.
    Elle ne montrera rien de plus que les fotos mais ce sera en mouvement.

    On devrait programmer une sortie conviviale Onekite lors d'une journée grand beau et thermique.

    Et pour conclure, un commentaire sur facebook qui parle de "session volée" jette un doute sur le futur car apparemment il n'est pas impossible que faire du kite sur ce lac EDF soit interdit...
    On n'y a pas pensé.
    Je sais par exemple que pour la pêche, il est interdit ici de venir avec une barque comme ça se fait au Monteynard et sur d'autres lacs, puis de pêcher en barque.
    Donc peut-être que c'est pareil pour les sports nautiques.
    Il faudrait se renseigner. Notre idée n'étant pas de braver les lois, au contraire.
    Donc, affaire à suivre de près.
    Si certains d'entre vous ont des infos officielles, welcome.


  • Modérateurs Onekite FFVL

    avec Pascal, par défaut je pars du principe que la navigation est autorisé sur un lac EDF, contrairement à certains.
    Le plupart des lacs EDF ont une base nautique.
    Dans le cas présent nous n'avons vu aucun panneau l'interdisant, nous n'avons peut être pas bien cherché.
    Sur internet je n'ai rien trouvé non plus.
    Autant sur le lac d'Allemont, celui du bas, entre la route, la ligne HT et les berges inhospitalières , je comprendrais que la navigation soit interdite,
    autant sur le lac du haut je ne vois pas le problème.

    Une dernière chose aussi à préciser pour tous les allergiques à l'eau du Monteynard, une eau d'une grande pureté.
    c'est notable sur l'objectif de l'appareil photo, pas une trace.



  • Ah oui, et y a aussi eu un autre épisode marrant.

    Y avait un pêcheur quand on est arrivés à midi et demi.
    Il a rien attrapé.
    Mais il nous a dit qu'à 11h le lac était miroir et donc qu'on arrivait au bon moment.
    Et quand il a vu les voiles préparées, il a dit :

    • Vous connaissez pas le lac de Monteynard ?
      Nous on a souri doucement.
      Alors il a rajouté :
    • Parce que là-bas, c'est des spécialistes. Parfois ça passe aux infos régionales de FR3. Vous devriez y aller, ça doit être mieux qu'ici.


  • Onekite FFVL Bureau Onekite admin

    Énorme,

    Il a tout de suite vu que vous n'y connaissiez que dalle


  • Onekite Club

    INFO :
    Après renseignements auprès d'une personne travaillant sur les 2 barrages ( Allemont et Grand maison ) la navigation est interdite sur Grand maison.

    Sur la commune d'Allemont il y a une base nautique , une zone de nav est délimitée au 2 extrémités du lac par des bouées jaunes et une signalétique fluviale et donc OUI on peut naviguer ( désolé Francis de te contre dire ) mais le vent est dégueulasse et la mise à l'eau uniquement d'un ponton .... le gérant de la base de voile est kitesurfer et à tenter comme moi plusieurs fois mais vraiment trop pourri.

    Sur Grand maison ( sur la commune de Vaujany ) aucune signalétique ou bouées . de plus s ils sont en train d envoyer de l eau dans le tunnel direction allemont cela créer en surface un mouvement d eau près du barrage qui pourrait embarquer une personne ou autre vers le fond.

    Au niveau surveillance du barrage par EDF ; il y a cette grosse barraque sur le barrage côté col du sabot ou il y a tout les temps 2 personnes de permanence 24h/24.

    Au niveau du thermique comme dit Pascal , il vaut mieux un flux de Sud qui va accentuer le thermique là haut de plus en cas de cata-nav le thermique ramène au niveau du départ et non vers le barrage.

    QU'est ce qu'on risque : si l'EDF prévient les autorités je ne connais pas les conséquences, peut être un simple rappel à l'ordre si nous faisons les idiots et qu'on leur dit que nous savions pas ....

    Voilà les infos que j'ai pu avoir et qui viennent d'une personne sûre chez EDF qui ne cherche pas à interdire quoi que se soit , car lui même m'en avait parler il y a quelques années d'aller essayer là haut mais en faisant attention.
    De mon côté je vais essayer de demander des docs officiels sur le fait de naviguer là haut ou non.
    Je sais que l'été ils produisent moins d’électricité donc moins de mise en route des turbines de plus la base d'allemont étant ouverte ils ne peuvent pas jouer avec l'eau comme ils veulent.

    Pour conclure :
    Je laisse le soin à tout le monde de faire la part des choses dans le CR de Francis et Pascal et par rapport au fait de naviguer là haut , le tout étant une question de responsabilité de chacun .

    @+

    NB pour une conviviale là haut ça serait TOP !!!


  • Onekite Club admin

    Conviviale onekite dès que possible sous réserve d'ouverture officielle
    Sinon on continuera à kiter discrètement et prudemment (sans aller au niveau du barrage et par vent correct).


  • Onekite Club

    oui je pense que ça peut jouer comme ça , rester discret sans trop remonter vers le barrage pourtant c'est con c'est là ou c'est le plus large …..



  • Il n'y a pas une grande différence de largeur du lac entre le secteur près du barrage et le reste du plan d'eau.
    Et ça reste super à kiter, partout sur le lac.
    C'est un peu tendu au tout départ car c'est étroit, surtout en foil avec le virage à faire, et il faut immédiatement remonter au vent. Perdre quelques mètres compromettrait le virage en foil et on se retrouve direct tout près de la rivière. Rien de méchant, on remonte sur la berge, on revient un peu plus vers l'amont en marchant et on re-tente le coup. Le vent est assez stable ici en bout de vallée et de lac.

    Avec Francis on a essayé d'approcher le barrage pour faire des photos mais le vent y est très turbulent, forcément avec l'à-pic que ça représente côté aval, le vent butte et donc produit des rotors qui s'atténuent un peu plus loin.
    Quand on tente de s'approcher du barrage c'est vraiment pas agréable de kiter, la voile tombe à l'eau, puis repart comme une bombe vers le haut, si vous regardez nos traces GPS, elles restent assez loin finalement.

    Merci à Hubert pour les infos EDF.
    On doit en tenir compte.
    Tout comme la route officiellement fermée quand on va kiter à la Croix de Fer en automne et au printemps.
    Pensez aussi qu'à Monteynard il est interdit de nager dans le lac...
    On a vu les gendarmes intervenir méchamment auprès de touristes qui nageaient à moins de dix mètres du bord. On était quelques Onekiteux sidérés par le ton du gendarme auprès du couple de vacanciers très tranquilles qui barbotaient dans l'eau en août vers 11h du matin. Mais malheureusement c'est lui qui fait autorité. Le gendarme après les avoir fait sortir de l'eau a indiqué qu'il pourrait leur mettre une amende de 1.500€ et que ça allait pour cette fois.
    A côté de ça, il y a des nageurs tous les jours d'été sur le lac, certains traversent jusqu'au ponton.

    Donc, oui, il y a des lois, au final elles font jurisprudence et on ne peut pas contester en cas de verbalisation.
    Sauf qu'on constate une "tolérance" que dont on peut profiter car on ne commet pas de délit si terrible que ça, et oui avec Hubert, si on se fait rappeler à l'ordre, on n'a qu'à faire profil bas, tout gentils et conciliants et ça ne devrait pas avoir plus de conséquences.
    Si c'est vrai qu'il y a deux personnes dans le bâtiment sur le barrage, et pourquoi pas, eh bien ils ont dû nous voir et pourtant ils n'ont pas appelé les gendarmes.
    Voilà.

    C'est vous qui voyez.



  • Pourquoi ne pas prendre les devants avec EDF et les autorités pour que la pratique du kite sur la partie haute du lac soit tolérée (si elle n'est pas autorisée)?

    Pour les 15jours par ans de potentielle canicule+Thermique+ventQuiVaBien+niveauDeLEauQuiVabien il doit bien y avoir moyen d'entamer un dialogue.

    Romain, je suis partant pour Roselend mais il faut probablement que je m'améliore en foil car en TT ça doit pas être évident. L'autre point est que le lac de Roselend n'est autorisé à la navigation que de façon ponctuel pour des évènement durant l'été. Là aussi pourquoi ne pas établir le contact?


 

chargement-monteynard-webcamMonteynard plage Nord - Click for Live