Grand Serre 30 décembre



  • On a longtemps hésité la veille au soir..et le matin même
    On se motive avec Pat, Francis, Jeff B…
    Finalement encore assez de neige. Lors de la session on aimerait bien qu'elle soit plus souple, mais le fait qu'elle ne se réchauffe nous permet d'avoir pas loin de chez nous un spot qui fonctionne.
    Jeff

    Vent très fort en arrivant, plus de 30 nœuds . Le vent s'est calmé dans l'aprem
    Départ déco parapente, pas facile , surtout qu'il n'y avait pas grand choix de trajets pour la montée !
    Au final une session sympathique
    Francis complétera surement de ses belles photos.
    On était 7 au total



  • On a longtemps hésité la veille au soir..et le matin même
    On se motive avec Pat, Francis, Jeff B…
    Finalement encore assez de neige. Lors de la session on aimerait bien qu'elle soit plus souple, mais le fait qu'elle ne se réchauffe nous permet d'avoir pas loin de chez nous un spot qui fonctionne.
    Jeff

    Vent très fort en arrivant, plus de 30 nœuds . Le vent s'est calmé dans l'aprem
    Départ déco parapente, pas facile , surtout qu'il n'y avait pas grand choix de trajets pour la montée !
    Au final une session sympathique
    Francis complétera surement de ses belles photos.
    On était 7 au total



  • Ca tu peux le dire Laurent, le choix du spot a été Cornélien.
    Certains pourraient croire qu’en ces temps de disette le choix serait vite fait.
    Ne voulant pas faire trop de route, nous avions écarté le PSB.
    Vous me direz que par vent de Sud, il ne restait que le Grand Serre,
    Eh, bien non ! Nous avons échafaudé des plans sur plusieurs autres spots.
    Il faut dire que nous avions été chauffés par les photos de Marc publiées la veille sur FB et notamment celle-ci :

    L’accès par Mizoen paraissait possible.
    Après quelques contacts avec un habitant du coin nous apprenons qu’un cadenas verrouille la route d’accès.

    Nous renonçons, j’envisage déjà un plan VTT car la balise du Sénépy est plein Est, une orientation mauvaise pour le Grand Serre.
    Les copains se motivent tout de même, je me décide à les accompagner sans trop y croire.
    En montant bien avant la croix, nous chopons de grosses rafales, arrivé au décollage parapente le vent est bien orienté mais rentre en grosses bouffes.
    J’hésite un peu à partir d’ici sachant que plus haut au pied du téléski il y a un gros passage en herbe à traverser.
    Laurent démarre en 4m, le passage n’est déjà pas très large à cet endroit mais plus haut c’est pire.

    Je ne vais quand même pas me laisser damer le pion par Laurent, je sors la 5,5.
    La montée va être sportive dans un vent pas facile.

    Je rejoins Laurent sur le dôme

    Le vent y est très fort avec des rafales à plus de 30 nœuds, je n’ose pas trop m’aventurer le long de la crête.
    La neige dure n’arrange rien à l’affaire.

    La maintenant classique photo des lacs mais cette fois en 5,5

    Le vent va faiblir dans l’aprem, je passe en 8m
    L’aérologie est vraiment bizarre sur ce spot, alors que le vent est Sud-Est vers le téléski, il est plutôt Sud-Ouest vers le sommet du Grand Serre.
    Je vais me balader dans la pente Ouest sous le sommet.

    La limite Nord du spot

    Jeff en 6m

    Patrice en 6m

    Le lac de Laffrey

    Coté Pérolier en fin de session

    Le couché de soleil

    La fine équipe avec Laurent, un kiteux dont je n’ai pas retenu le nom, désolé , Patrice et Jeff

    Dans la descente

    La trace, 66 km et 3250 m de dénivelé qui comptent double avec cette neige dure.

    Il va vraiment falloir que la neige arrive, parce que j’ai bientôt plus de semelle sous mes skis



  • avec ce qui est prévu va faloir demander a Thermik des skis nautiques



  • C'est Tim le kiter inconnu sur la photo de la fine équipe ! Il y avait aussi Adrien en snowboard + gyro 6 et moi en snow … et 12 m !
    Bon l'après-m quand ça s'est calmé ça le faisait bien malgré effectivement la dureté du tapis neigeux.... Mais quelle vue là-haut !
    Ravi d'avoir fait la connaissance de quelques figures emblématiques du kite grenoblois !
    à très vite, avec de la fraîche...
    Marc.