Un club commun??



  • Salut ,
    je viens de mettre ça en réponse à des interrogations sur la vie du DPK auquel je suis licencié depuis 4 ans maintenant.

    à discuter??
    Salut,

    Même si vous ne me voyez pas , je suis un licencié de la première heure au DPK ( par l'intermédiaire du Magasin DUBBLE ) et je constate aussi toute la difficulté à faire vivre un club !! Je ne peux m'investir plus ( éloignement, rythme perso…)

    j'ai assisté au pique nique l'an dernier, et donner un "petit" coup de main à fond d'urle cette année . Mais effectivement quand on ne se croise pas dans l'année, ce n'est pas sur ce genre d'événements, que l'on peut mieux se connaître, car chaque personne est centrée sur ce qu'elle a à faire.
    Je trouve remarquable les personnes qui essayent de maintenir une structure de kite sur la région, car elle est indispensable pour toutes les démarches rébarbatives ( prise de licences, adminitratives autoriqations, terrain...) .

    Mais la question PRIMORDIALE que je me pose est : à t 'on la taille suffisante pour être reconnu ou ne doit on pas chercher à se rapprocher
    ( fusionner ?) avec nos "cousins" grenoblois qui ont à peu près la même approche du kite que nous ( terre , neige, eau ).

    Un exemple : ça fait 3 ans que j'essaye de me faire " prêter " des ailes pour initier des jeunes qui devraient être "le fer de lance" du développement de la pratique en dépassant l'investissement financier personnel : Bilan: aucune marque ne fait un effort malgré un intérêt affiché.

    Un club plus grand permettrait peut être le prêt d'aile ( sous responsabilité du membre qui l'emprunte ) pour initier des personnes qui souhaitent découvrir l'activité, avant d'attaque un stage et l'achat de matos

    Cordialement à tous

    Patrice Frappat



  • Salut ,
    je viens de mettre ça en réponse à des interrogations sur la vie du DPK auquel je suis licencié depuis 4 ans maintenant.

    à discuter??
    Salut,

    Même si vous ne me voyez pas , je suis un licencié de la première heure au DPK ( par l'intermédiaire du Magasin DUBBLE ) et je constate aussi toute la difficulté à faire vivre un club !! Je ne peux m'investir plus ( éloignement, rythme perso…)

    j'ai assisté au pique nique l'an dernier, et donner un "petit" coup de main à fond d'urle cette année . Mais effectivement quand on ne se croise pas dans l'année, ce n'est pas sur ce genre d'événements, que l'on peut mieux se connaître, car chaque personne est centrée sur ce qu'elle a à faire.
    Je trouve remarquable les personnes qui essayent de maintenir une structure de kite sur la région, car elle est indispensable pour toutes les démarches rébarbatives ( prise de licences, adminitratives autoriqations, terrain...) .

    Mais la question PRIMORDIALE que je me pose est : à t 'on la taille suffisante pour être reconnu ou ne doit on pas chercher à se rapprocher
    ( fusionner ?) avec nos "cousins" grenoblois qui ont à peu près la même approche du kite que nous ( terre , neige, eau ).

    Un exemple : ça fait 3 ans que j'essaye de me faire " prêter " des ailes pour initier des jeunes qui devraient être "le fer de lance" du développement de la pratique en dépassant l'investissement financier personnel : Bilan: aucune marque ne fait un effort malgré un intérêt affiché.

    Un club plus grand permettrait peut être le prêt d'aile ( sous responsabilité du membre qui l'emprunte ) pour initier des personnes qui souhaitent découvrir l'activité, avant d'attaque un stage et l'achat de matos

    Cordialement à tous

    Patrice Frappat


  • Modérateurs

    @frappat:23joj7q7:

    je viens de mettre ça en réponse à des interrogations sur la vie du DPK auquel je suis licencié depuis 4 ans maintenant.

    Ta démarche, à travers ce forum, est étonnante mais présente l' intérêt d' aborder la viabilité, la dynamique et la reconnaissance d' une association en rapport avec son nombre d' adhérents… à travers ton vécu personnel concrètement exprimé.

    Au delà du sujet abordé, il s' agit là néanmoins de l' expression individuelle d' un licencié et non la démarche officielle et construite (sondage, décision en AG extraordinaire...) du bureau de l' association drômoise...

    Pour mieux développer, il serait alors souhaitable d' avoir une réponse du bureau de DPK à ton post...

    @frappat:23joj7q7:

    à discuter??

    Mais la question PRIMORDIALE que je me pose est : à t 'on la taille suffisante pour être reconnu ou ne doit on pas chercher à se rapprocher
    ( fusionner ?) avec nos "cousins" grenoblois qui ont à peu près la même approche du kite que nous ( terre , neige, eau ).

    Ton interrogation est-elle largement partagée ?? Avez-vous discuté de celà au sein de votre assoc ??

    ... Et enfin, que pense le bureau de Onekite de tout celà (principe, démarche, sujet...) ?



  • Salut Patrice,

    Pour moi l’idée d’un club est en plus des démarches administratives. de fédérer à l’échelon local ce qui se passe au niveau kite (organisation de session, nego site …)

    Donc avoir un seul club entre Grenoble et Valence me semble difficile à gérer. A cause de la distance, déjà quand étant tous a Grenoble c’est pas facile.

    Après rien n’empêche d’avoir des projets communs, par exemple pour la BBS Onekite à essayer de vous donner un coup de main pour cette manifestation (limité bien sur à cause de la distance).

    Ludo et Fred ont mon numéro si ils veulent m’appeler a ce sujet y’a pas de pb.

    Au plaisir de naviguer ensemble au pays de la burle

    Yannick


 

chargement-monteynard-webcamMonteynard plage Nord - Live Stream