Le rabou du samedi (sam 13 mar)



  • "Le Rabou du samedi" avait un petit goût de pas assez cuit, pourtant le soleil tapait fort au-dessus de la brume,
    mais le bouton chaleur tournante semblait en panne, j'ai eu beau souffler durant tout l'itinéraire de monter pour le réchauffer, que nenni…
    ah la technologie... ils savent vous les vendre tous ces bidules trucs avec des fonctions machins choses... hé bien,
    j'ai du trainer la rallonge électrique sur trois kilomètres jusqu'à 1850m d'altitude et là, gros coup de bol sur le dernier poteau Edf, il y avait un transformateur.

    Maintenant que le ciel est branché à la terre il va surement se produire un miracle ? Et bien non, toujours rien,
    allez encore quelques pas et j'arrive à une sorte de formulaire de garantie accroché à un piquet en bois avec écrit en gros dessus 1888… « Col du Rabou » , serait-ce le prix du dépannage ?
    Et Vlà t'y pas qu'au moment ou je m'apprête à téléphoner, le ventilo il se met en route tout seul, juste sur les 100 derniers mètres avant la falaise et seulement là, j'ai compris, ils n'ont pas envie de se déplacer depuis Grenoble.
    Ma parole c'est pas du 220 qu'ils ont envoyé c'est de la basse tension: 8 volts avec de temps en temps des surtensions à 11v, du coup j'ai mis le "rabou du samedi" en mode tournebroche afin de bien ramasser le peu de chaleur tournante, malheureusement pas pu aller digérer dans le vallon de Barges.

    et c'est moi qui est fini complètement barge à trop vouloir sauter dans la pente

    EPHEMORAMA:
    [hbox=420,386:15g3ycu3]4d0caa4d05a33a055bb46be8e3f6fb33[/hbox:15g3ycu3]



  • "Le Rabou du samedi" avait un petit goût de pas assez cuit, pourtant le soleil tapait fort au-dessus de la brume,
    mais le bouton chaleur tournante semblait en panne, j'ai eu beau souffler durant tout l'itinéraire de monter pour le réchauffer, que nenni…
    ah la technologie... ils savent vous les vendre tous ces bidules trucs avec des fonctions machins choses... hé bien,
    j'ai du trainer la rallonge électrique sur trois kilomètres jusqu'à 1850m d'altitude et là, gros coup de bol sur le dernier poteau Edf, il y avait un transformateur.

    Maintenant que le ciel est branché à la terre il va surement se produire un miracle ? Et bien non, toujours rien,
    allez encore quelques pas et j'arrive à une sorte de formulaire de garantie accroché à un piquet en bois avec écrit en gros dessus 1888… « Col du Rabou » , serait-ce le prix du dépannage ?
    Et Vlà t'y pas qu'au moment ou je m'apprête à téléphoner, le ventilo il se met en route tout seul, juste sur les 100 derniers mètres avant la falaise et seulement là, j'ai compris, ils n'ont pas envie de se déplacer depuis Grenoble.
    Ma parole c'est pas du 220 qu'ils ont envoyé c'est de la basse tension: 8 volts avec de temps en temps des surtensions à 11v, du coup j'ai mis le "rabou du samedi" en mode tournebroche afin de bien ramasser le peu de chaleur tournante, malheureusement pas pu aller digérer dans le vallon de Barges.

    et c'est moi qui est fini complètement barge à trop vouloir sauter dans la pente

    EPHEMORAMA:
    [hbox=420,386:15g3ycu3]4d0caa4d05a33a055bb46be8e3f6fb33[/hbox:15g3ycu3]



  • Un super secteur que ce très sauvage Col du Rabou.
    Surtout si on a la chance de trouver le vent dès la sortie du chemin après avoir garé la voiture.
    Là aussi le potentiel est énorme, les paysages magnifiques, le terrain très varié et sans dangers, le sentiment de solitude vraiment marqué, une vraie option snowkite rando comme alternative au Col du Festre pas très loin de là.
    Personnellement, je dirais : N N/E Col du Festre et N N/O Col du Rabou, mais c'est juste mon avis.
    Très bonne notice technique de produits électroménagers, qui aurait gagné à être réellement traduite du Japonais par ordinateur… comme on les aime.


    (Le style télégramme du dernier CR de Raf était excellent aussi !!)


  • Modérateurs

    Belle tentative, Raf… et dommage pour le vent

    +1 pour Rabou, Pascal :
    Un secteur magnifique... à gros potentiel.
    NNW bien établi pour choper le vent dès le bas du spot... mais gaffe alors à l'effet venturi de col tout en haut particulièrement fort de par la config du spot (accélération féroce et galère pour poser si glacé… souvenir ).
    Si vent faible, grimpette mais l' effet venturi peut sauver la session en ridant le haut.

    Le col du Festre semble néanmoins un ventilo plus sûr (fréquence et orientations de vent).


  • admin

    @Louis:342cib5n:

    Le col du Festre semble néanmoins un ventilo plus sûr (fréquence et orientations de vent).

    Le Col des Rioupes à l'air pas mal non plus (en vent de N), si on veut changer du Col du Festre. C'est nettement plus petit, mais en général il n'y a personne là bas.

    +1 pour le vent "fortissimo" quand on arrive en haut du col de Rabou, 2 randos là haut et à chaque fois pareil , avec peu de vent en bas.


 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.