Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite
Déjà inscrit sur l'ancien forum ? Pour commencer, réinitialisez votre mot de passe içi :)

Lautaret + 3 Evech 1-04


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Et ce n'est pas un poisson d'Avril

    La trace: record battu


    Distance: 125 km
    Dénivelé: 10200m
    Temps: 8h30

    Cr plus détaillé à venir dans la semaine


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Et ce n'est pas un poisson d'Avril

    La trace: record battu


    Distance: 125 km
    Dénivelé: 10200m
    Temps: 8h30

    Cr plus détaillé à venir dans la semaine


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Plus fort que Francis… Francis!!!

    C'est pas humain des journées comme ça, même pas syndical, t'as eu un bonus de 25% j'espère pour ton 1h30 d'heure sup?

    Ca c'est le teaser, y aura les photos?



  • c'est marrant ces traces GPS, on peut faire madame Irma de ta journée…
    alors je commence.Enfin, j'essaie !

    Arrivé à 8h30 au Lautaret, le vent n'est pas pil dans la bonne direction pour grimper aux evechés..
    Je me gare à la petite maison et démarre là.
    je joue un bon moment à me mettre des grands vols dans la pente du Gazex et autres petites pentes du col. Traverse la route ...
    Puis le vent semble bien s'orienter, je rejoins l'antenne par la pente du gazex, une premiere tentative mais le vent est trop light, alors je redescend un peu pour remonter plus haut dans le Gazex, et là, je trouve du vent un peu plus soutenu qui me permet de passer et d'enchainer vers les Evéchés.
    Le vent n'est pas trés fort et orienté eaasez "Est" alors je reste bien le long des crêtes. à mi chemin, quelques beaux vols dans ces belles grandes pentes
    . Le vent étant orienté assez "est" et non vraiment un pur "sud est", je ne peut pas aller de partout , ni tenter de rejoindre le pic blanc ou autre freeride plus à droite. c'est pas grave, je joue un long moment typé vol libre dans les grands vallon non loin du pont de la route du Galibier, là où Lolo à mis dans sa dernière vidéo une séquence de vol .
    Retour en kite vers le Lautaret,
    End
    bon "j'ai juste Francis ?"


  • KAF

    Tout à fait ça, excellent Laurent


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Bien vu Laurent, tu as presque tout juste, on voit les fins connaisseurs du spot
    J'ai pas eu accès à mon PC ce soir, madame l'a monopolisé, les photos demain


  • Modérateurs Onekite FFVL

    @laurent:1qk7kv9p:

    c'est marrant ces traces GPS, on peut faire madame Irma de ta journée…
    alors je commence.Enfin, j'essaie !

    Arrivé à 8h30 au Lautaret, le vent n'est pas pil dans la bonne direction pour grimper aux evechés..
    Je me gare à la petite maison et démarre là.
    je joue un bon moment à me mettre des grands vols dans la pente du Gazex et autres petites pentes du col.

    Presque tout bon, sauf l’heure du début de session, 9h et dans un premier temps pas de grands vols dans la pente du Gazex.
    Le vent est trop Nord-Est et assez fort, ceux ci seront réalisés de retour des 3 Evech.
    Deux voiles sur le spot à mon arrivée dont Jeff qui kite en 9 rally.

    @laurent:1qk7kv9p:

    Traverse la route …

    Vers 11h le monde commence à arriver, je traverse la route

    La trace avec les points d’ou sont prises les photos qui suivent

    Le point bas du spot (1)

    le fond de la combe (2)

    la remontée (3)

    Vue sur le combeynot depuis l’envers de la pyramide (4)

    Une belle corniche (5)

    Le champ de Pow Pow à tracer (6)

    Dans un cadre magnifique (7)

    Au fond à droite « les casseurs de corniches »(8) GG et Chasta

    @laurent:1qk7kv9p:

    Puis le vent semble bien s'orienter, je rejoins l'antenne par la pente du gazex, une première tentative mais le vent est trop light, alors je redescend un peu pour remonter plus haut dans le Gazex, et là, je trouve du vent un peu plus soutenu qui me permet de passer et d'enchaîner vers les Evéchés.
    Le vent n'est pas très fort et orienté assez "Est" alors je reste bien le long des crêtes. à mi chemin, quelques beaux vols dans ces belles grandes pentes
    . Le vent étant orienté assez "est" et non vraiment un pur "sud est", je ne peut pas aller de partout , ni tenter de rejoindre le pic blanc ou autre freeride plus à droite. c'est pas grave, je joue un long moment typé vol libre dans les grands vallon non loin du pont de la route du Galibier, là où Lolo à mis dans sa dernière vidéo une séquence de vol .

    La trace avec les points d’ou sont prises les photos qui suivent

    Quand les voiles commencent à grimper au gazex, je retraverse la route.
    Un groupe de la Kaf me précède, plus on monte plus le vent faiblit.
    Je prends l’option de monter vers le Chaillol puis de traverser les pentes assez haut.
    Cette option me permet de doubler tout le monde.

    Je reste un moment à tracer dans cette zone (1)

    La neige est extra (30cm de peuf) (2)

    Puis je reprends l’ascension, je progresse au pied d’énorme corniche (3)

    Jusque sur les crêtes des 3 Evech (4)

    La haut le vent est light, après 2 vols je redescends pour voler la combe sous l’énorme corniche.
    Ici le vent rentre bien, malheureusement mon appareil photos ne supporte pas bien le froid, je n’ai donc pas d’autres photos.
    Je reste un long moment à voler et à me tirer la bourre avec un autre kiteur qui avait la même voile que moi (même couleur).
    Si il lit ces lignes il se reconnaîtra.
    Laurent si tu vois de qui il s’agit, j’aimerai bien connaître son nom.
    Deux indices, il est bien plus jeune que moi et il volait presque plus haut que moi.

    Vers 16h le vent faiblit, j’attaque la descente avec un beau vol depuis le gazex.
    De retour au col le vent est bon et le soleil encore haut dans le ciel.
    Je finis ma session dans la pente sous le Chaillol pour d’énormes vols sur un spot presque désert.
    Le vent est super stable, bien orienté, il permet de bien longer la pente.

    17h30 fin de session , Merci à Laurent pour la participation au CR



  • whouaaaaaaaaaa super compte rendu et tellement détaillé merci Francis … c'est sur que comparer à notre pauvre session à PP l'amour .....

    Par contre sur les dernières photos on vois pas trop la pente mais ca à l'air bien chaud au niveau avalanche non ?

    Passer sous les corniches de ce type après une belle chute de neige et du fort vent .... Pas sur que cela soit un exemple pour les "jeunes" mais suis pas un expert en la question alors



  • Francis, ton kiteur, il s'agit du célèbre Jojo Blancho (j'espère qu'il n'était pas là incognito ) , bien connu dans les fins fonds de Maurienne

    Question risques, et sans juger des conditions de lundi, il est clair que certains dévers de début de montée aux 3E (versant nord des crêtes de Chaillol) ne sont pas anodins (on y voit parfois des départs de grosses plaques, des grosses purges aussi par redoux). Risques pas exclus non plus, bien que plus localisés, sous les crêtes de Côte Plaine...
    C'est du terrain montagne, il est clair qu'il est bon d'en connaitre les "règles du jeu".
    Mais je ne pense pas qu'on puisse reprocher à Francis (ou d'autres) de montrer le mauvais exemple (à part quand les photos sont prises sous les Clochettes ) dans la mesure où cette pratique se fait avec conscience des risques.
    C'est aussi à celui qui regarde les images et lit les CR de savoir décrypter.


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Encore un pas de franchi dans la précision du CR avec la trace sur fond 3D zoomée dans les différents secteurs, les photos illustratives avec repères de prise de vue…

    Du gros boulot de présentation Francis, t'es aussi généreux derrière l'ordi que sur le terrain

    Merci de nous faire partager aussi bien ta session, on a un bon aperçu de cette session d'anthologie



  • @Mi:

    Mais je ne pense pas qu'on puisse reprocher à Francis (ou d'autres) de montrer le mauvais exemple (à part quand les photos sont prises sous les Clochettes ) dans la mesure où cette pratique se fait avec conscience des risques.
    C'est aussi à celui qui regarde les images et lit les CR de savoir décrypter.

    Francis fait partie des très bons qui partagent… et j'espère qu'il continuera...

    Tout à fait d'accord avec Mi K, c'est à nous de connaître nos limites sinon un simple vol de pente serait aussi un mauvais exemple et on ne rêverait plus en regardant les CR ou les vidéos

    Et puis de toute façon, s'il y a un départ de plaque, Francis il s'envole
    D'ailleurs, c'est déjà arrivé à quelqu'un de se sortir d'un départ de plaque en s'envolant ?



  • @dani:10n6vr0x:

    D'ailleurs, c'est déjà arrivé à quelqu'un de se sortir d'un départ de plaque en s'envolant ?

    il y avait une video de Jerome Josserand a Emparis ou ca lui est arrivé !



  • Francis, juste E.N.O.R.M.E. ton CR…



  • @pgakh2wu:

    il y avait une video de Jerome Josserand a Emparis ou ca lui est arrivé !

    Certes, GG l'a fait, et d'autres ont le potentiel pour le faire, mais là, pour le coût, je ne miserais pas trop là-dessus, car ça peut ne pas toujours fonctionner
    Donc autant, il me semble qu'aller dans des pentes potentiellement risquées n'est pas forcément inconscient si l'on fait une bonne estimation du risque (de déclenchement d'une plaque), autant penser que l'on s'en tirera toujours en envoyant un vol me semble un peu approximatif



  • attention a ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit ! qqu'un demandait si c'etait possible, j'ai juste indiqué qu'il y a eu une video a un moment montrant cette action…

    aprés si c'est efficace, recommandé, non recommandé, le niveau a avoir, et la couleur du fond du slip a GG aprés cette cascade, etc.... j'ai pas le niveau pour juger et comme je ne sais pas faire du VDP...



  • @r8j1nlyr:

    attention a ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit !

    Seb, ça n'était pas dans mes intentions
    Mais il est vrai que l'on entend souvent ce discours : le kiteur est + en sécu (que le skieur) sous prétexte qu'il peut de se dégager au moment opportun, en volant /sautant...
    Honnêtement, je ne sais pas si les plus forts peuvent s'assurer de ça. Mais pour le rider lambda (dont je fais clairement partie ), il me semble qu'il vaut mieux éviter le risque de déclencher une plaque plutôt que d'espérer s'en dégager par un hypothétique vol.



  • @Mi:

    il me semble qu'il vaut mieux éviter le risque de déclencher une plaque plutôt que d'espérer s'en dégager par un hypothétique vol.


  • Modérateurs Onekite FFVL

    Suite à vos réactions, je voudrais vous répondre point par point.

    Commençons par le positif :

    « Le partage «

    Dans mes CR, j'essaie toujours d'inciter les autres Kiteurs à voir les spots sous un autre angle, le but étant de découvrir de nouveaux horizons.
    J’essaie aussi de donner une bonne idée de l’enneigement.
    Il y a en général matière pour tous les niveaux, dans celui-ci par exemple, la zone sous l'hôtel et accessible à tous kiteurs débrouillés.
    Les quelques photos que j'ai publié vous inciteront je l'espère à aller découvrir cette zone.
    Au col, souvent la combe Sud est bondée alors que cette zone reste déserte.

    Pour les personnes de bon niveau j’indique par ma trace les zones où le vent rentre le mieux sur le spot des 3 Evech.

    Pour les experts, j’indique les pentes les plus belles pour voler.

    Ce lundi plusieurs Onekiteux sont montés en haut du Sénépy, je ne sais pas si c’est suite à mes CR qu’il ont trouvé la motivation, mais si c’est le cas tant mieux

    Parlons maintenant de ce qui fâche « Le mauvais exemple »
    Sujet brûlant par excellence, j'espère que je ne vais pas m’y brûler les ailes.

    En premier lieu je veux dire que je suis conscient d'avoir une pratique à risques
    Je pense cependant que c'est à chacun de trouver ses limites et de choisir sa prise de risque.

    Je décris dans ce CR de gros vols dans la pente du Chaillol, il y a 3 ans j'avais vu Chasta les réaliser.
    A l'époque j'avais trouvé cela extraordinaire, je n'avais pas le niveau et je n'avais même pas eu l'idée de monter au point de décollage.
    Aujourd’hui, je n'imagine pas qu’un débutant en VDP se lance du gazex parce que j'ai écrit que cela était possible.

    Pour les photos prises dans la zone limite sous les combettes, mea culpa, je n'aurais peut-être pas dû les faire.
    je précise juste que j'y ai fait un passage éclair juste pour illustrer la beauté du site, la limite de la zone autorisée n'étant d'ailleurs pas très clairement indiquée.

    Maintenant pour ce qui concerne le risque d'avalanche, c’est vrai qu'en partant le matin je craignais d'avoir un risque élevé mais arrivé sur le spot j’ai estimé le risque faible.
    Il faisait très froid, les faces Sud étaient déjà transformées, les faces Nord poudreuses (20 à 30 cm), des conditions hivernales classiques.
    Concernant maintenant le fait de savoir si voler permettrait de se sortir d'une éventuelle coulée je pense comme beaucoup ici qu’il ne faut pas trop compter là-dessus.
    Autant quand on trace une pente à la descente, il est effectivement très facile de s'envoler si une coulée part, autant dans la phase de remontée,
    il me semble tout de même très délicat d'envoyer un vol.
    Pour ceux qui ne volent pas il faut bien comprendre que pour voler il faut que l’aile soit en charge et pour qu’elle soit en charge
    il faut soit une certaine vitesse de déplacement face au vent, soit un vent fort.
    Maintenant si on compare aux randonneurs, nous avons quand même un avantage, d'une part nous restons moins longtemps dans les zones délicates
    et d'autre part l’aile soulage notre poids et donc réduit le départ par surcharge.

    Perso je préfère passer vite dans une pente raide en étant bien toilé plutôt que de végéter dans une pente moins raide dans du très light.

    Pour la remarque à propos de la corniche, franchement il n’y avait aucun risque, d’ailleurs GG a passé une partie de la session à essayer de la briser.

    J’espère que je n’ai pas fait trop long et SVP pour les coups, pas sur la tête.



  • @francis:2mqi726z:

    Je décris dans ce CR de gros vols dans la pente du Chaillol, il y a 3 ans j'avais vu Chasta les réaliser.
    A l'époque j'avais trouvé cela extraordinaire, je n'avais pas le niveau et je n'avais même pas eu l'idée de monter au point de décollage.

    J'aimerais bien écrire dans 3 ans : "Je décris dans ce CR de gros vols dans la pente du Chaillol, il y a 3 ans j'avais vu Francis les réaliser.
    A l'époque j'avais trouvé cela extraordinaire, je n'avais pas le niveau et je n'avais même pas eu l'idée de monter au point de décollage."
    Merci encore de prendre le temps de partager ton expérience


  • Modérateurs

    Pour les limites de la RN combeynot, c' est pourtant assez clair quand on évolue à l' E de la Pyramide (Serre Orel) :
    le fond du vallon, le torrent, souvent repérable, constitue la frontière physique à ne pas franchir, aile comprise vous précisera_t-on si nécessaire… mais il est vrai que la tentation est si grande de franchir un peu, pas trop... , le torrent.
    D' autant plus que RN ou pas, on y croise personne ou alors 99.9 % des randonneurs plutôt que des chamois !!

    Pour la théorie du kite anti-avalanche, on a toutes les théories possibles sur les bords de spots.... mais peu ou pas d' expérience en retour pour ne pas rester dans les marges de la randopdfok ordinaire.
    A minima, ça rassure d' être relié à un kite, je trouve
    La théorie du "vol-qui-sauve" en cas de déclenchement dépend déjà du type d' avalanche, ensuite du cap,up, down, travers / pente /axe du vent et surtout de l' expérience/réaction du kiteur...
    La théorie de l' allègement de charge / portance et traction de l' aile, valable en travers et descente, s' annule souvent en montée par l' opposition "pesante" sur carres durant les relances de loops en grimpette... ce qui provoque en fait une surcharge sur la plaque qu' on franchit certes plus rapidement mais pas forcément plus finement qu' un randopodfokeur au regard du risque...

    Théories kite anti avalanche souvent ... capillo-tractées plus qu' expérimentées... Il n' en reste pas moins qu' on se sent, avec le même risque qu' un randonneur, un poil plus en sécu avec un kite / risque avalancheux... J' avoue un côté "joker" quand même...



  • @francis:1d7iyzbx:

    Je pense cependant que c'est à chacun de trouver ses limites et de choisir sa prise de risque.

    @francis:1d7iyzbx:

    Pour les photos prises dans la zone limite sous les combettes, mea culpa, je n'aurais peut-être pas dû les faire.

    M..., je vais passer pour le père la morale

    @francis:1d7iyzbx:

    Perso je préfère passer vite dans une pente raide en étant bien toilé plutôt que de végéter dans une pente moins raide dans du très light.

    Il faut retenir qu'en dessous de 30° d'inclinaison, le risque de départ d'avalanche est quasi nul. En kite, 30°, c'est déjà une pente correcte… Même dans le kite de montagne, on est largement + souvent en-dessous qu'au-dessus (à part quelques énergumènes ). Mais de temps en temps, la pente est supérieure (le cas en qq endroits dans la montée aux 3E), et c'est là qu'il faut faire les bons diagnostics...

    @francis:1d7iyzbx:

    SVP pour les coups, pas sur la tête.

    @dani:1d7iyzbx:

    J'aimerais bien écrire dans 3 ans…

    @Louis:1d7iyzbx:

    et surtout de l' expérience/réaction du kiteur…

    @Louis:1d7iyzbx:

    ce qui provoque en fait une surcharge sur la plaque qu' on franchit certes plus rapidement mais pas forcément plus finement qu' un randopodfokeur au regard du risque...

    Yes !

    @Louis:1d7iyzbx:

    Théories kite anti avalanche souvent ... capillo-tractées plus qu' expérimentées...


    Mon avis, ce qui peut clairement aider, c'est qu'un kiteur qui serait complètement enseveli sous une coulée serait plus facilement localisé par un autre (s'il n'est pas seul dans le secteur) grâce aux lignes (si elles n'ont pas cédées)
    Après, il faut que le gars qui porte secours soit équipé à minima d'une pelle... Euh, combien d'entre nous vont kiter avec arva/pelle/sonde ? (ça y est, le côté père la morale qui ressort )


 

Adhésion Club annuelle (sans FFVL = 18,89€*)
Indiquez votre pseudo forum
*dont 0,89€ frais PayPal
chargement-monteynard-webcamMonteynard plage Nord - Click for Live