Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite

  • Session humide ce matin au Lautaret.
    Le même vent depuis plusieurs jours, c'est à dire un peu trop Sud/Ouest donc il butte contre les montagnes du Galibier et redescend vers le Lautaret pour s'écouler vers La Grave.
    Sur le secteur du Jardin Alpin / Table d'Orientation, c'est très turbulent, haché, On-Off, rotors, rafales, bref pas super extra.
    La neige est devenue une véritable catastrophe, saturée d'eau, elle bloque les skis, on n'arrive pas à glisser.
    Le ciel était gris, noir, bouché, couvert, menaçant.
    La visibilité est bonne, sauf pour la neige qu'on ne voit presque pas, on appelle ça "Jour Blanc" qui se traduit en anglais par "Flat Light" et non white day qui ne veut rien dire.
    Si il y a une corniche ou un canyon, on ne les voit pas, on tombe dedans et avec un peu de chance on n'a que les deux genoux fracturés.
    Pas beaucoup de monde sur le spot, les kiteurs ne sont pas fous.


    Gauthier et la nouvelle HQ pour la course, ici en 20m.

    Avec Gauthier on était arrivés tôt car toutes les météos annonçaient la pluie à partir de midi, ou dès le matin pour les plus pessimistes.
    Après une bonne heure sur le premier spot et aussi après avoir tenté de voir ce que ça donne en direction des 3E sans succès, on a émigré vers le secteur derrière l'Hôtel cinq étoiles.
    Là le vent était bien meilleur, plutôt stable et aussi moins fort, tout doux.
    On a filé un peu derrière la Pyramide, sans abuser des limites du Parc National, juste quelques dizaines de petits mètres, pas plus, et c'était très sympa à kiter dans ce coin.
    Sauf que la pluie annoncée est arrivée, vers midi comme prévu.
    On a testé les voiles prototypes HQ pour la course (qui n'ont toujours pas de nom officiellement) en 10m, 14m et la nouvelle 20m reçue hier.
    Pas question de voler avec ces fusées mais seulement voir ce qu'elles donnent dans les accélérations et les loops ou autres manoeuvres serrées, voilà le programme qu'on a suivi.
    Pendant ce temps la pluie persistait sans se démoraliser.

    Les voiles trempées d'eau continuaient à voler comme si de rien n'était mais nous on commençait à ressembler à des rats d'égouts.
    On a plié et décidé de stopper la super méga session snowkite.
    Une fois tout bien rangé dans la voiture, et lorsque je redescendais doucement vers La Grave, le ciel s'est tout dégagé d'un coup, grand bleu, bravo les météos, champions, tout le contraire de ce qui était annoncé, et je n'ai pas trouvé les ressources pour faire demi-tour puis remonter pour une heure ou deux un peu plus agréables que la matinée humide qu'on a eue.
    Pas grave, on reviendra, c'est un spot sympa.


    Sur le secteur "Derrière l'Hôtel" avec la HQ prototype Course en 10m.
    On peut voir que la neige a sacrément ramassé et que même à 2.000m, il va falloir une bonne chute pour repeindre tout ça en blanc.


  • Session humide ce matin au Lautaret.
    Le même vent depuis plusieurs jours, c'est à dire un peu trop Sud/Ouest donc il butte contre les montagnes du Galibier et redescend vers le Lautaret pour s'écouler vers La Grave.
    Sur le secteur du Jardin Alpin / Table d'Orientation, c'est très turbulent, haché, On-Off, rotors, rafales, bref pas super extra.
    La neige est devenue une véritable catastrophe, saturée d'eau, elle bloque les skis, on n'arrive pas à glisser.
    Le ciel était gris, noir, bouché, couvert, menaçant.
    La visibilité est bonne, sauf pour la neige qu'on ne voit presque pas, on appelle ça "Jour Blanc" qui se traduit en anglais par "Flat Light" et non white day qui ne veut rien dire.
    Si il y a une corniche ou un canyon, on ne les voit pas, on tombe dedans et avec un peu de chance on n'a que les deux genoux fracturés.
    Pas beaucoup de monde sur le spot, les kiteurs ne sont pas fous.


    Gauthier et la nouvelle HQ pour la course, ici en 20m.

    Avec Gauthier on était arrivés tôt car toutes les météos annonçaient la pluie à partir de midi, ou dès le matin pour les plus pessimistes.
    Après une bonne heure sur le premier spot et aussi après avoir tenté de voir ce que ça donne en direction des 3E sans succès, on a émigré vers le secteur derrière l'Hôtel cinq étoiles.
    Là le vent était bien meilleur, plutôt stable et aussi moins fort, tout doux.
    On a filé un peu derrière la Pyramide, sans abuser des limites du Parc National, juste quelques dizaines de petits mètres, pas plus, et c'était très sympa à kiter dans ce coin.
    Sauf que la pluie annoncée est arrivée, vers midi comme prévu.
    On a testé les voiles prototypes HQ pour la course (qui n'ont toujours pas de nom officiellement) en 10m, 14m et la nouvelle 20m reçue hier.
    Pas question de voler avec ces fusées mais seulement voir ce qu'elles donnent dans les accélérations et les loops ou autres manoeuvres serrées, voilà le programme qu'on a suivi.
    Pendant ce temps la pluie persistait sans se démoraliser.

    Les voiles trempées d'eau continuaient à voler comme si de rien n'était mais nous on commençait à ressembler à des rats d'égouts.
    On a plié et décidé de stopper la super méga session snowkite.
    Une fois tout bien rangé dans la voiture, et lorsque je redescendais doucement vers La Grave, le ciel s'est tout dégagé d'un coup, grand bleu, bravo les météos, champions, tout le contraire de ce qui était annoncé, et je n'ai pas trouvé les ressources pour faire demi-tour puis remonter pour une heure ou deux un peu plus agréables que la matinée humide qu'on a eue.
    Pas grave, on reviendra, c'est un spot sympa.


    Sur le secteur "Derrière l'Hôtel" avec la HQ prototype Course en 10m.
    On peut voir que la neige a sacrément ramassé et que même à 2.000m, il va falloir une bonne chute pour repeindre tout ça en blanc.

  • Onekite Club 2020

    Pas de regret à avoir.
    J'ai quitté le col vers 15H et c'était toujours sous la pluie et dans la purée.
    C'est vrai qu'en voiture, une fois le col passé en allant vers la Grave on repassait sous les nuages mais le col lui était toujours bouché.
    Perso, j'y était pour le boulot à la station alpine, j'ai bien vu vers 10h les ailes bleue et verte qui tournaient derrière l’hôtel du col ...je bavais en rêvant de pouvoir prendre 1h ou 2 en fin de journée pour y aller aussi (j'avais le matos dans le coffre . *
    Vers 13h, j'ai salué un kitteur en flysurfer jaune et noir du côté du jardin botanique.
    Puis soudainement le temps s'est bouché avec pluie et visibilité réduite...fini de rêver à une petite session volée en fin de journée...

chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live