Le déclic et c'est parti !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



  • Salut aux onekiteux(ses)

    Je confirme le déclic !!!!!!, après le snow-kite cet hivers, de retour en Kite surf et ca marche !!!!! enfin ça surf et c'est super grisant, un spot énorme avec l'eau

    après un mini-stage été 2014, l'école de la glisse, en Bretagne (Baie de Kerema) puis 3J de stage en octobre 2014 à Meze à l'étang de Thau chez Fild'air : 1 ou 2 bon runs sur un seul côté, qq dizaines de mètres sans doute et j'ai surtout retenu les méga baffes à force de border comme un bourricot (quand on se sent perdu, on s'accroche à la barre ... no good !)

    Bref un peu frustré de n'avoir pu marquer correctement un essai ....

    Là on revient d'un stage de 5 Jours de Meze, avec la niac : 5 Jours TOP : Kite + vent + potes + soleil + terrasse + barbeuk + qq litres de bières sans oublier les cacaouètes : le bonheur !!!

    Retour de l'école Fild'Air, super école !!!!! (http://www.fildair.com) je leur fais de la pub car ils sont tout simplement pros et sympas, merci à Olivier pour le premier jour et à Patrick que l'on aura eu 4 jours (nos 2 monos). Principe de la formation : débriefing et dépose sur spot proche de l'école de Kite (Meze) et on dérive alors vers Seite sur quelques kilomètres. On a le bateau en assistance avec le talkie pour nous assister : vent Nord-ouest assez soutenu au final. Mon objectif était simple : gérer le water start, tirer des longs bords et travailler la remonté au vent comme je peux

    Donc water start à Gogo sans prendre trop de baffes, j'ai compris la leçon ! Quand plus trop de maîtrise et aussi avec la fatigue on laisse le "derrière" tomber dans l'eau en tentant de garder toujours l'aile en l'air ...(tant qu'elle est en haut : on se repose).

    Quand ça part vite, ben on cherche les freins mais y'a pas de pédale ?!?! puis qq rides timides à gauche et puis de longs rides, (vent à plus de 20 noeuds et de bonnes rafales, aile de 7 m2) et là on file en laissant l'aile fixe, en s'autorisant de tenir la barre avec une main : pas la peine de relancer) et on hurle de bonheur , YES YES YES I CAN

    Bon sur le bord droite ca coince un peu et puis au final ca arrive à passer, pas aussi bien mais on a compris le truc, on a eu le déclic !

    Quelques sauts non contrôlés, la 7m2 RRD est assez véloce, car pas mal de vent et bref si elle remonte trop vite au zenit (sans aucun doute par manque de contrôle) : décollage et vite on dégage les pieds des footstrap et amérisage en mode "sac à patate".

    Le dernier jour : mini-session d'une heure et demi max, mais très formatrice a posteriori. Le vent bastonne pas mal, et une envie de tirer un petit run avec Florian qui est sous le vent mais erreur d'approximation de ma part : mon aile se met dans ses lignes et je ne comprends pas ma "conner..." de suite. Mon aile se dégage comme par miracle !!! en fait je comprendrai après que je viens de lui couper ses 2 lignes et je lui ai foutu sa session en l'air (là ma connerie me fout la ), enfin qq minutes après bien fait pour moi, mon aile frappe un peu trop violemment la mer en retombant et pfffuit mon aile se dégonfle et j'attends alors l'arrivée du bateau car il n'y a plus rien à faire.

    5-10 minutes après le bateau arrive avec toute l'équipe à son bord, le mono mais aussi Flo et Phiphi ?!?!. J'apprends ma sale blague et je me sens pour le pote : pas top pour la sécurité, je lui casse sa session et ca coûtera en plus 4 lignes à changer, que je ne paierai pas car je suis stagiaire mais bon, je ne suis pas trop fier sur le coup

    Et pour courronner le tout, j'apprends que notre mono Patrick vient de faire amocher la main il y a qq minutes (3 point de sutures au final) en aidant phiphi avec son aile qui partait en live, les lignes ça peut couper avec un kite incontrôlable, si on y laisse les mains .... bref retour au bercail, on arrête les frais, en un peu plus d'une heure on a bien crâmé notre Karma ... faut rester sur une note positive : le Kite c'est du plaisir avant tout !

    Moralité : le kite c'est une véritable addiction, à ne penser à ce sport qu'en permanence mais warning cette fin de formation m'a fait prendre conscience qu'il faut faire vraiment gaffe, que ca peut très vitre partir en "peau de boudin"

    Dans l'immédiat : Monteynard pas pour moi tout de suite, vu le traffic, un rail d'Ouessant, faut que je maitrise un peu mieux la "bête" ou bien qu'il n'y ait personne ? donc ce serait sympa de me laisser tout le spot rien que pour moi un de ces quatres et je vous en remercie tous

    Bon non en fait, là je viserai d'abord un WE ou 2 ? dans le sud bientôt et juillet un petit séjour de 10 J chez les bretons dans la baie de Kerema ça devrait être ensuite OK

    Question : parmis les Onekiteux, qui possède un coupe-fil ?, en fait en cas d'extrème urgence, un kite "fou" et quand on arrive plus à activer la sécu ...

    Beaucoup de fun

    Louss



  • Salut aux onekiteux(ses)

    Je confirme le déclic !!!!!!, après le snow-kite cet hivers, de retour en Kite surf et ca marche !!!!! enfin ça surf et c'est super grisant, un spot énorme avec l'eau

    après un mini-stage été 2014, l'école de la glisse, en Bretagne (Baie de Kerema) puis 3J de stage en octobre 2014 à Meze à l'étang de Thau chez Fild'air : 1 ou 2 bon runs sur un seul côté, qq dizaines de mètres sans doute et j'ai surtout retenu les méga baffes à force de border comme un bourricot (quand on se sent perdu, on s'accroche à la barre ... no good !)

    Bref un peu frustré de n'avoir pu marquer correctement un essai ....

    Là on revient d'un stage de 5 Jours de Meze, avec la niac : 5 Jours TOP : Kite + vent + potes + soleil + terrasse + barbeuk + qq litres de bières sans oublier les cacaouètes : le bonheur !!!

    Retour de l'école Fild'Air, super école !!!!! (http://www.fildair.com) je leur fais de la pub car ils sont tout simplement pros et sympas, merci à Olivier pour le premier jour et à Patrick que l'on aura eu 4 jours (nos 2 monos). Principe de la formation : débriefing et dépose sur spot proche de l'école de Kite (Meze) et on dérive alors vers Seite sur quelques kilomètres. On a le bateau en assistance avec le talkie pour nous assister : vent Nord-ouest assez soutenu au final. Mon objectif était simple : gérer le water start, tirer des longs bords et travailler la remonté au vent comme je peux

    Donc water start à Gogo sans prendre trop de baffes, j'ai compris la leçon ! Quand plus trop de maîtrise et aussi avec la fatigue on laisse le "derrière" tomber dans l'eau en tentant de garder toujours l'aile en l'air ...(tant qu'elle est en haut : on se repose).

    Quand ça part vite, ben on cherche les freins mais y'a pas de pédale ?!?! puis qq rides timides à gauche et puis de longs rides, (vent à plus de 20 noeuds et de bonnes rafales, aile de 7 m2) et là on file en laissant l'aile fixe, en s'autorisant de tenir la barre avec une main : pas la peine de relancer) et on hurle de bonheur , YES YES YES I CAN

    Bon sur le bord droite ca coince un peu et puis au final ca arrive à passer, pas aussi bien mais on a compris le truc, on a eu le déclic !

    Quelques sauts non contrôlés, la 7m2 RRD est assez véloce, car pas mal de vent et bref si elle remonte trop vite au zenit (sans aucun doute par manque de contrôle) : décollage et vite on dégage les pieds des footstrap et amérisage en mode "sac à patate".

    Le dernier jour : mini-session d'une heure et demi max, mais très formatrice a posteriori. Le vent bastonne pas mal, et une envie de tirer un petit run avec Florian qui est sous le vent mais erreur d'approximation de ma part : mon aile se met dans ses lignes et je ne comprends pas ma "conner..." de suite. Mon aile se dégage comme par miracle !!! en fait je comprendrai après que je viens de lui couper ses 2 lignes et je lui ai foutu sa session en l'air (là ma connerie me fout la ), enfin qq minutes après bien fait pour moi, mon aile frappe un peu trop violemment la mer en retombant et pfffuit mon aile se dégonfle et j'attends alors l'arrivée du bateau car il n'y a plus rien à faire.

    5-10 minutes après le bateau arrive avec toute l'équipe à son bord, le mono mais aussi Flo et Phiphi ?!?!. J'apprends ma sale blague et je me sens pour le pote : pas top pour la sécurité, je lui casse sa session et ca coûtera en plus 4 lignes à changer, que je ne paierai pas car je suis stagiaire mais bon, je ne suis pas trop fier sur le coup

    Et pour courronner le tout, j'apprends que notre mono Patrick vient de faire amocher la main il y a qq minutes (3 point de sutures au final) en aidant phiphi avec son aile qui partait en live, les lignes ça peut couper avec un kite incontrôlable, si on y laisse les mains .... bref retour au bercail, on arrête les frais, en un peu plus d'une heure on a bien crâmé notre Karma ... faut rester sur une note positive : le Kite c'est du plaisir avant tout !

    Moralité : le kite c'est une véritable addiction, à ne penser à ce sport qu'en permanence mais warning cette fin de formation m'a fait prendre conscience qu'il faut faire vraiment gaffe, que ca peut très vitre partir en "peau de boudin"

    Dans l'immédiat : Monteynard pas pour moi tout de suite, vu le traffic, un rail d'Ouessant, faut que je maitrise un peu mieux la "bête" ou bien qu'il n'y ait personne ? donc ce serait sympa de me laisser tout le spot rien que pour moi un de ces quatres et je vous en remercie tous

    Bon non en fait, là je viserai d'abord un WE ou 2 ? dans le sud bientôt et juillet un petit séjour de 10 J chez les bretons dans la baie de Kerema ça devrait être ensuite OK

    Question : parmis les Onekiteux, qui possède un coupe-fil ?, en fait en cas d'extrème urgence, un kite "fou" et quand on arrive plus à activer la sécu ...

    Beaucoup de fun

    Louss



  • Toute ton épopée me rappele des souvenirs pas si lointains … J ai également démarré chez Fild Air avec Olvier
    Perso, je pense qu un coupe ligne est fortement conseillé. J en ai un intégré à mon harnais mais je me demande souvent si je pourrais l utiliser le jour où .... vu son acces délicat. Aprés je ne connais pas les autres solutions simples sans ressembler à un pêcheur sous marin
    Quelles sont les solutions techniques adoptées par les autres ?


  • Onekite FFVL

    j ai un coupe fil et il m a servi quand je me suis pris en foil dans un filet de peche !
    d ailleurs je l ai laché alors qu il n y avait plus que qq fils du filet qui me retenaient , et je me suis coupé les doigts en les faisant peter a main nue
    donc tres important pour moi !


  • Onekite Club admin

    Il est des nôoootres, il a bu la tasse comme les auuutres…

    Toi t'as pas besoin de coupe-fil
    Il faut toujours en avoir un accroché au harnais, il peut arriver qu'une ligne se prenne dans le crochet du harnais par exemple (on ne peut alors plus larguer), ou que l'aile dans l'eau se coince dans une bouée, passe derrière un mât de bateau, un poteau...


  • Onekite FFVL Bureau Onekite admin

    Hello Louss,

    Cool, on te voit demain à Monteynard donc ?
    Faut pas y craindre mais faut y être bien toilé

    J'ai un coupe ligne aussi dans le harnais + un autre pour le snowkite.



  • Salut Louss bravo pour le debrifing ,j'en suis au même point que toi car samedi dernier j'ai pris un cour au monteynard avec Éric de technikite , il nous monte en bateau au niveau du ski nautique et on descend en tirant des bords progressivement jusqu'à ne croiser seulement des foils qui eux peuvent remonter au vent comme des fusées puis il nous remonte en bateau et on recommence. Cette expérience est riche en enseignements car elle permet de voir le lac et les plages pour accoster et remonter à pieds si nécessaire et se sera nécessaire n'en doutons pas Quand j''ai traversé des zones où les kites étaient nombreux et celles où les planches se tiraient la bourre j''ai sagement attendu couché dans l'eau avec l'aile au zénith pour ne pas gêner et repartir ensuite et qu'el pied quand tu arrive à tirer un bord de la largeur du lac!! Bref à la fin de l'après midi crevé et gelé Éric m'a dit que je pouvais me lancer tout seul alors à bientôt sur l'eau au monteynard. Je vois quand même que tu es près pour aller en Chine faire des batailles de cerf volant qui consiste à couper les lignes des adversaires .
    salut à tous les onekeiteux
    Patrick



  • ben Montaynard, yes, à 30 minutes de Grenoble, c'est interessant mais j'ai quand même envie d'aller kiter là où on croise moins de monde, ou alors un jour sur semaine s'il n'y a pas trop de monde ?, hop une 1/2 RTT, enfin un petit tour dans le sud en Juin ou bien tout début juillet ? je suis partant !!!, 2 jours pour décrocher et revenir au boulot avec la banane

    reste à emprunter le matos de kitesurf à l'asso ... pour 2015, ben oui en 2016 : je casse ma tirelire, entre le snow, ski, stages, mon budget sport et hobby commence à peser dans le budget familial et que prendre ? 3 voiles7-9-12 ?, harnais ceinture sans culotte pour travailler entre autres les abdos (jamais tester ce type d'harnais), je me donne la saison pour mieux cerner le matos (enfin les voiles principalement)

    d'ici la j'irai faire un saut (à pieds !) voir les onekiteux au lac , ben content que Pat aussi tu te fasses plaisir, ben tu décolles rapidement, moi avant mon stage j'avais une petite appréhension de ne pas réussir et de devoir rempiler sur un autre stage ... mais là c'est bon, reste à stabiliser plusieurs trucs

    Allez on se tient au jus pour se faire qq sessions



  • On se fait un week end dans le sud prochainement , peut être à Beauduc ,on se tient au jus .


 

chargement-monteynard-webcamMonteynard plage Nord - Click for Live