Sardaigne



  • Hello à tous,
    un petit compte-rendu rapide de nos 3 semaines passées en Sardaigne du 15 juillet au 3 août. On a fait en gros le tour de l'île au départ d'Olbia dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. C'était notre premier voyage là-bas et on n'a pas regretté ! Eau turquoise, soleil et vent tous les jours, plein de spots déserts (oui oui, en plein mois de juillet !), le pied !

    • Etape 1: Palau, spot de kite=Porto Pollo. Le spot ultra connu (et couru) de l'île. Très chouette mais trop de monde, plus de place au camping local donc on s'est exilé sur un autre camping, l'Acapulco, joli mais à qq km de là et surtout sans ombre ce qui n'était pas très confortable donc on est vite partis à:
    • Valledoria, au camping international. Spot possible sur la plage du camping. Camping très ombragé, sympa. On a testé le spot sur l'étang à qq km de là. Le vent y est renforcé par un effet venturi. Plus de vent donc qu'à la plage devant le camping. C'était sympa mais cette année, l'eau était bien basse a priori et ne sentait pas la rose… Plus sympa sur la mer donc !
    • Direction le camping de Torre Porticiollo (au top : piscine gigantesque, grands emplacements, plage magnifique). Spot de kite: Porto Ferro. Possibilité de camper à la sauvage dans tout le coin si on reste discret. Spot génial (attention accès différent de celui des baigneurs, le spot est tout au nord de la plage, une petite route cabossée y mène), on était les seuls sur l'eau turquoise. Deux dauphins sont venus nous rendre visite un jour. On est restés plusieurs jours là-bas et on a eu différentes conditions entre vent très light et gros vent, spot presque flat et grosses vagues sympas (enfin, moins pour les enfants..). Notre coup de coeur !!!
    • Camping d'Is Arenas qui donne sur la plage du même nom. Spot à 200m du camion... Très sympa également. Possible de parcourir de ggrandes distances en kite lorsuqe le vent est On comme ce fut le cas pour nous pendant ces 3 semaines.
    • Direction Fontanamare, petit parking payant possible d'y rester la nuit mais on a préféré le camping service de Masua (15 euros la nuit et emplacement paradisiaque). Fontanamare est un très joli spot où l'on a encore kité seuls sur l'eau. Très peu de baigneurs alors que la plage est très chouette.
    • spot d'Is Solinas (au sud de Porto Botte). Parking payant possible d'y camper la nuit. Spot bcp plus fréquenté, plage pas très sympa pour les enfants (plein d'algues et plage très étroite). Kite inerdit trop près des baigneurs mais possible qd on s'éloigne un peu. Baie sympa pour le kite (vent très fort car encore un effet d'accélération dû à la présence de l'île de San Antioco) mais pas cool pour les baigneurs.
    • San Antioco: on a dormi au camping tout au sud ouest de l'île. Très joli site (plein de rochers sur la plage, très chouette pour les bambins) mais pas possible de kiter sur place. On a kité sur une plage située au nord de la plage de Maladroxia (côté est de l'île). Super spot très tranquille, de l'eau jusqu'aux genoux sur 50m, au top pour les enfants.
      Pour info, dans le secteur, on est allé voir le camping de Porto Pino qui est assez pourri et pas au bord d'un spot de kite... + beaucoup de monde dans le coin.
    • On poursuit dans le Sud de l'île. Arrêt au camping de Torre di Chia, pas terrible, blindé, et pas de vent donc on bouge le lendemain et sur le chemin on s'arrête à la plage de la Maddalena juste avant Cagliari. Le spot du coin avec que des locaux. Ambiance très sympa, ça souffle bien ce jour-là. Mais y a quand même les pipelines en vue et ça fait moins paradis perdu qu'ailleurs !!!
    • Nuit au camping de Capo Ferrato. Très chouette camping mais très cher et pas de vent ce jour-là...
    • Nuit à la sauvage juste avant le col de Genna Silana pour notre dernière nuit en Sardaigne. Très joli et ça change du sable !!!
      Bref: très chouette destination. On a kité pas mal de fois en 14m, qq fois en 10 ou 7m, en TT. Vent quasi tous les jours, toujours On.
      On a essayé de trouver des campings sur les spots ce qui n'était pas toujours le cas. C'est plus facile pour nous qui avons des enfants en bas âge.
      Apparemment, le mois d'août est très différent puisque c'est le mois où la plupart des Italiens prennent leurs vacances. Du coup, il paraît qu'il y a plus de monde et les tarifs des campings sont plus chers qu'en juillet.
      Voilà, on y retournera très vite c'est sûr !
      Astrid et Nico


  • Hello à tous,
    un petit compte-rendu rapide de nos 3 semaines passées en Sardaigne du 15 juillet au 3 août. On a fait en gros le tour de l'île au départ d'Olbia dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. C'était notre premier voyage là-bas et on n'a pas regretté ! Eau turquoise, soleil et vent tous les jours, plein de spots déserts (oui oui, en plein mois de juillet !), le pied !

    • Etape 1: Palau, spot de kite=Porto Pollo. Le spot ultra connu (et couru) de l'île. Très chouette mais trop de monde, plus de place au camping local donc on s'est exilé sur un autre camping, l'Acapulco, joli mais à qq km de là et surtout sans ombre ce qui n'était pas très confortable donc on est vite partis à:
    • Valledoria, au camping international. Spot possible sur la plage du camping. Camping très ombragé, sympa. On a testé le spot sur l'étang à qq km de là. Le vent y est renforcé par un effet venturi. Plus de vent donc qu'à la plage devant le camping. C'était sympa mais cette année, l'eau était bien basse a priori et ne sentait pas la rose… Plus sympa sur la mer donc !
    • Direction le camping de Torre Porticiollo (au top : piscine gigantesque, grands emplacements, plage magnifique). Spot de kite: Porto Ferro. Possibilité de camper à la sauvage dans tout le coin si on reste discret. Spot génial (attention accès différent de celui des baigneurs, le spot est tout au nord de la plage, une petite route cabossée y mène), on était les seuls sur l'eau turquoise. Deux dauphins sont venus nous rendre visite un jour. On est restés plusieurs jours là-bas et on a eu différentes conditions entre vent très light et gros vent, spot presque flat et grosses vagues sympas (enfin, moins pour les enfants..). Notre coup de coeur !!!
    • Camping d'Is Arenas qui donne sur la plage du même nom. Spot à 200m du camion... Très sympa également. Possible de parcourir de ggrandes distances en kite lorsuqe le vent est On comme ce fut le cas pour nous pendant ces 3 semaines.
    • Direction Fontanamare, petit parking payant possible d'y rester la nuit mais on a préféré le camping service de Masua (15 euros la nuit et emplacement paradisiaque). Fontanamare est un très joli spot où l'on a encore kité seuls sur l'eau. Très peu de baigneurs alors que la plage est très chouette.
    • spot d'Is Solinas (au sud de Porto Botte). Parking payant possible d'y camper la nuit. Spot bcp plus fréquenté, plage pas très sympa pour les enfants (plein d'algues et plage très étroite). Kite inerdit trop près des baigneurs mais possible qd on s'éloigne un peu. Baie sympa pour le kite (vent très fort car encore un effet d'accélération dû à la présence de l'île de San Antioco) mais pas cool pour les baigneurs.
    • San Antioco: on a dormi au camping tout au sud ouest de l'île. Très joli site (plein de rochers sur la plage, très chouette pour les bambins) mais pas possible de kiter sur place. On a kité sur une plage située au nord de la plage de Maladroxia (côté est de l'île). Super spot très tranquille, de l'eau jusqu'aux genoux sur 50m, au top pour les enfants.
      Pour info, dans le secteur, on est allé voir le camping de Porto Pino qui est assez pourri et pas au bord d'un spot de kite... + beaucoup de monde dans le coin.
    • On poursuit dans le Sud de l'île. Arrêt au camping de Torre di Chia, pas terrible, blindé, et pas de vent donc on bouge le lendemain et sur le chemin on s'arrête à la plage de la Maddalena juste avant Cagliari. Le spot du coin avec que des locaux. Ambiance très sympa, ça souffle bien ce jour-là. Mais y a quand même les pipelines en vue et ça fait moins paradis perdu qu'ailleurs !!!
    • Nuit au camping de Capo Ferrato. Très chouette camping mais très cher et pas de vent ce jour-là...
    • Nuit à la sauvage juste avant le col de Genna Silana pour notre dernière nuit en Sardaigne. Très joli et ça change du sable !!!
      Bref: très chouette destination. On a kité pas mal de fois en 14m, qq fois en 10 ou 7m, en TT. Vent quasi tous les jours, toujours On.
      On a essayé de trouver des campings sur les spots ce qui n'était pas toujours le cas. C'est plus facile pour nous qui avons des enfants en bas âge.
      Apparemment, le mois d'août est très différent puisque c'est le mois où la plupart des Italiens prennent leurs vacances. Du coup, il paraît qu'il y a plus de monde et les tarifs des campings sont plus chers qu'en juillet.
      Voilà, on y retournera très vite c'est sûr !
      Astrid et Nico