Association iséroise de kitesurf, snowkite et powerkite
Déjà inscrit sur l'ancien forum ? Pour commencer, réinitialisez votre mot de passe içi :)

Grèce (Kos-Kalymnos) Printemps 2014



  • Kalispera

    Sur le principe des voyages précédents en Sardaigne, l’idée de départ, pour ces vacances de printemps, est de concilier kite et escalade. Cette fois-ci, en Grèce, cela sera respectivement sur KOS la première semaine puis sur KALYMNOS la deuxième semaine. Situées dans le sud-est de la Grèce, en face des côtes turques, à peu près au niveau de Bodrum, KOS et KALYMNOS font partie des îles du Dodécanèse.

    Les charters au départ de la Suisse ne sont pas encore installés en cette fin avril, c’est donc un BERGAME-KOS par Ryanair. Pour les lignes classiques, il faut aller jusqu’à Athènes puis prendre un vol intérieur ou une nuit de bateau pour rejoindre KOS.
    Nous concernant, c’est un départ à 6h30 du matin pour 3 heures de vol. La voiture de location, indispensable pour pouvoir découvrir l’île de façon autonome et changer de spot, a été déposée à l’aéroport. En une dizaine de minutes, nous sommes à notre point de chute, une petite maison à proximité de MASTIHARI, petit port sur la côte nord, à mi-chemin des extrémités de l’île. Cette dernière n’est pas très longue (une quarantaine de km). La côte nord est sableuse, relativement droite avec une plaine fertile puis un piémont montagneux surplombé par le Mont DIKEOS à 843 mètres.


    Ce n'est pas ma voile qui sèche sur cette masure !

    La côte sud est en grande partie rocheuse, plutôt hostile. Le massif principal plonge directement dans l’eau sur sa partie est.

    A l’ouest, un plateau plutôt aride et venté. C’est de l’ouest que viendra le vent durant cette quinzaine. Donc du vent tous les jours et même si le meltem n’est pas encore installé, il a été possible de naviguer presque tous les jours. Dans cette configuration d’ouest, le nombre de sites est plus restreint mais cela reste tout de même important. Ainsi, voici donc un topo non exhaustif.

    Spots non kités :

    • La marina de KOS, grande baie au sud de la ville de KOS, qui ouvre en direction du NE. Il s’agit de grands complexes touristiques, en retrait du rivage, en face de la Turquie. En fait une fine frange de sable surmontée d’une lande. Quelques clubs de windsurf et de kite pas encore ouverts en cette saison. Ce site est opérationnel en cas de Meltem. Pour moi, c'était off.

    • Plages de TIGAKI et MARMARI, de part et d'autre du lac salé : belles plages de sables plutôt larges et peu profondes. Elles ne sont pas encore investies par les plagistes. Il y a moyen de s’écarter des plages principales en se dirigeant vers le lac salé (plus sauvage) ou vers les clubs de windsurf/kitesurf. En vent d'ouest, c’était side-off.

    Chemin de palettes en cours de montage

    • Plage de KOLIHAKI, côté nord de la presqu’île de KEFALOS. Elle est isolée et sauvage. Club de kite fermé (http://koskite.com/) en cette saison. Certainement bon spot car peu ou pas de baigneurs.

    • Deux petites plages à AGIOS THEOLOGOS sur la côte ouest de la presqu’île de KEFALOS : de la vague, des galets et une côte rocheuse, hostile. Pas de sécurité, c’est éloigné mais c’est navigable et superbe…

    Spots kités :

    • En face de la maison, 5 minutes à pied, par la route qui borde l’hôtel Horizon Beach pour rejoindre le club de windsurf. De la place mais, pour cette première journée, juste assez de vent pour tirer quelques bords. Dommage, l'île de Kalymnos est en face.

    • Village de KARDAMENA : d’une part à l’ouest, une route sans issue qui mène à un complexe touristique à flanc de montagne. Ce jour, vent de SE, 15 nœuds forcissant à 20 nœuds, avec de la vague. Peu d’espace pour décoller mais la plage est longue de plusieurs kilomètres mais attaquée par l’érosion. Impression de solitude ponctuée par les touristes isolés dans leur complexe touristique qui se baladent faute de mieux.

    D’autre part, partie est, juste après le port. Il s’agit de Sava beach, à 1km du village, en vent de sud faiblard mais très stable. Peu d’espace, avec la route et la ligne électrique.

    Et une vue d'ensemble de la côte de KARDAMENA :

    • Plage de KAMARI à KEFALOS, dans la magnifique baie avec sa traditionnelle chapelle plantée sur l’îlet.

    Bon, ma voile est présente sur la photo….......

    Quelques kites qui naviguent au niveau du club tenu par des russes sympathiques. En 15m2, mon début de session sera sauvé par un russe qui me prêtera une des grandes planches du club. Hélas, il ne parlait pas anglais, la communication fut difficile. Vent de SO de 10 à 15 nœuds ne permettant toutefois pas de se balader partout dans la baie. A éviter en nord et ouest.

    • Plage de MASTIHARI : une des plus belles plages de sable, d’autant plus large que la jetée construite pour le port a bloqué la dépose du sable en direction de l’ouest.

    Ce site est pleinement exploitable par des vents allant d’ouest à nord. Des arbres, des commerces, un village typique avec des logements à louer, et une zone de kite hélas préemptée par les allemands qui tiennent l’école.

    Tout nouvel arrivant doit en effet signer une charte de bonne conduite qui justifie ensuite le paiement de 5 euros. Pas très légal tout ça mais je m’exécute lors de ma première navigation en expliquant que c’est la première fois que je paye pour kiter. Un jour suivant, on ne me demandera rien et une troisième fois, on me demandera si je n’oublie rien. Après un refus et une explication, je comprends qu’il s’agit pour l’école de payer son droit d’occuper la plage……. J’acceptais le principe de l’enregistrement, pas celui du péage…….Plusieurs belles sessions en 9m2 avec des vagues de part et d’autre du site. Attention, en ouest, dès le port, on se retrouve off.

    La semaine à KOS est terminée, direction KALYMNOS et le port de Pothia (ville principale), à 1 heure de ferry depuis MASTIHARI

    L'île est beaucoup plus petite et montagneuse. Elle a du mal à concurrencer sa grande soeur, beaucoup plus adaptée aux publics allemand et anglais, friands des trois S (Sea, Sun & Sand). On peut rajouter Sex pour les anglais et Saucisse pour les allemands. Heureusement, l'île a un atout, c'est un des plus beaux spots de grimpe dans le monde.


    Des types de roches variés, de la grotte, de la dalle, des concrétions…....
    Un grain furieusement accrocheur qui perce les chaussons et les mains.....
    50 sites, 2000 voies existantes et un potentiel de 20'000......

    La côte nord, avec le petit port de Myrties, le village de Massouri et l'île de Telendos en arrière-plan.

    Le kite est possible au départ de quelques endroits et avec un vent d'ouest mais cela reste toutefois tendu. La côte est majoritairement rocheuse, la dérive est donc interdite. De plus, départ et atterrissage nécessitent une aide, dans un espace restreint : les maisons et arbres arrivent près du bord et ce n'est pas plat.

    Plages de Linaria/Kandouni, hélas séparée par un rocher :

    Plages de Myrties puis Massouri (non visible), respectivement à proximité du petit port puis des plagistes, ce qui peut gêner :

    Plage plus sauvage du hameau d'Arginonta, au fond d'un joli fordj :

    Il y avait une friche, derrière le muret de la plage et les arbres pour gréer…....


    Ainsi, trois jours de beau temps et de vent d'ouest (10 à 15 noeuds installés), à surplomber le fordj et à chauffer dans la paroi. Mais il faut savoir ce que l'on veut.

    J'ai quand même craqué l'avant dernier jour : 10 minutes de scooter puis 30 minutes de bateau-navette et 5 euros et me voilà à MASTIHARI pour de très belles sessions à découvrir le rivage en 15m². J'ai dit aux allemands que j'avais besoin des 5 euros pour rentrer sur Kalymnos…...

    Pour conclure, les photos montrent que les conditions pour le kite n'ont pas été exceptionnelles mais néanmoins présentes. J'avais une 9 et une 15 qui ont toutes deux servies. A cette époque et avant le meltem, je conseillerai une 12m². Reste le problème de la planche pour une seule voile.
    Lorsque l'été s'approche, les belles plages de l'île de KOS sont investies par les touristes et les plagistes. Faire du kite partout est certainement plus difficile mais il y a de la marge. Pour le reste, il y a beaucoup de visites culturelles à faire, les vieilles pierres, des musées, les chapelles toujours soignées plantées dans des endroits improbables, des châteaux plus ou moins imposants et en état.

    Les sources d'eau chaude qui se mêlent à la mer :

    Et le principal, nous avons rencontré des grecs très accueillants, toujours arrangeants, certains parlant français et des français expatriés. Et la vie n'est pas très chère.

    Sources et référence :

    blog kite : http://fanta78.lasnespace.com/2009/kite ... kos-grece/
    histoire et archéologie : http://dominicus.malleotus.free.fr/rhodes/ile_kos.htm
    météo : http://www.wunderground.com/global/stations/16742.html
    kite & plages : http://www.hightech.be/siteFR/hightech_ ... 160&scid=2
    escalade : http://www.escalade-alsace.com/ailleurs/kalymnos.php
    logement kos : http://www.villakos.com/Villa_Kos_Bienvenue_a_Cos.php
    logement kalymnos : https://www.facebook.com/pages/sevasti- ... 0574692967



  • Kalispera

    Sur le principe des voyages précédents en Sardaigne, l’idée de départ, pour ces vacances de printemps, est de concilier kite et escalade. Cette fois-ci, en Grèce, cela sera respectivement sur KOS la première semaine puis sur KALYMNOS la deuxième semaine. Situées dans le sud-est de la Grèce, en face des côtes turques, à peu près au niveau de Bodrum, KOS et KALYMNOS font partie des îles du Dodécanèse.

    Les charters au départ de la Suisse ne sont pas encore installés en cette fin avril, c’est donc un BERGAME-KOS par Ryanair. Pour les lignes classiques, il faut aller jusqu’à Athènes puis prendre un vol intérieur ou une nuit de bateau pour rejoindre KOS.
    Nous concernant, c’est un départ à 6h30 du matin pour 3 heures de vol. La voiture de location, indispensable pour pouvoir découvrir l’île de façon autonome et changer de spot, a été déposée à l’aéroport. En une dizaine de minutes, nous sommes à notre point de chute, une petite maison à proximité de MASTIHARI, petit port sur la côte nord, à mi-chemin des extrémités de l’île. Cette dernière n’est pas très longue (une quarantaine de km). La côte nord est sableuse, relativement droite avec une plaine fertile puis un piémont montagneux surplombé par le Mont DIKEOS à 843 mètres.


    Ce n'est pas ma voile qui sèche sur cette masure !

    La côte sud est en grande partie rocheuse, plutôt hostile. Le massif principal plonge directement dans l’eau sur sa partie est.

    A l’ouest, un plateau plutôt aride et venté. C’est de l’ouest que viendra le vent durant cette quinzaine. Donc du vent tous les jours et même si le meltem n’est pas encore installé, il a été possible de naviguer presque tous les jours. Dans cette configuration d’ouest, le nombre de sites est plus restreint mais cela reste tout de même important. Ainsi, voici donc un topo non exhaustif.

    Spots non kités :

    • La marina de KOS, grande baie au sud de la ville de KOS, qui ouvre en direction du NE. Il s’agit de grands complexes touristiques, en retrait du rivage, en face de la Turquie. En fait une fine frange de sable surmontée d’une lande. Quelques clubs de windsurf et de kite pas encore ouverts en cette saison. Ce site est opérationnel en cas de Meltem. Pour moi, c'était off.

    • Plages de TIGAKI et MARMARI, de part et d'autre du lac salé : belles plages de sables plutôt larges et peu profondes. Elles ne sont pas encore investies par les plagistes. Il y a moyen de s’écarter des plages principales en se dirigeant vers le lac salé (plus sauvage) ou vers les clubs de windsurf/kitesurf. En vent d'ouest, c’était side-off.

    Chemin de palettes en cours de montage

    • Plage de KOLIHAKI, côté nord de la presqu’île de KEFALOS. Elle est isolée et sauvage. Club de kite fermé (http://koskite.com/) en cette saison. Certainement bon spot car peu ou pas de baigneurs.

    • Deux petites plages à AGIOS THEOLOGOS sur la côte ouest de la presqu’île de KEFALOS : de la vague, des galets et une côte rocheuse, hostile. Pas de sécurité, c’est éloigné mais c’est navigable et superbe…

    Spots kités :

    • En face de la maison, 5 minutes à pied, par la route qui borde l’hôtel Horizon Beach pour rejoindre le club de windsurf. De la place mais, pour cette première journée, juste assez de vent pour tirer quelques bords. Dommage, l'île de Kalymnos est en face.

    • Village de KARDAMENA : d’une part à l’ouest, une route sans issue qui mène à un complexe touristique à flanc de montagne. Ce jour, vent de SE, 15 nœuds forcissant à 20 nœuds, avec de la vague. Peu d’espace pour décoller mais la plage est longue de plusieurs kilomètres mais attaquée par l’érosion. Impression de solitude ponctuée par les touristes isolés dans leur complexe touristique qui se baladent faute de mieux.

    D’autre part, partie est, juste après le port. Il s’agit de Sava beach, à 1km du village, en vent de sud faiblard mais très stable. Peu d’espace, avec la route et la ligne électrique.

    Et une vue d'ensemble de la côte de KARDAMENA :

    • Plage de KAMARI à KEFALOS, dans la magnifique baie avec sa traditionnelle chapelle plantée sur l’îlet.

    Bon, ma voile est présente sur la photo….......

    Quelques kites qui naviguent au niveau du club tenu par des russes sympathiques. En 15m2, mon début de session sera sauvé par un russe qui me prêtera une des grandes planches du club. Hélas, il ne parlait pas anglais, la communication fut difficile. Vent de SO de 10 à 15 nœuds ne permettant toutefois pas de se balader partout dans la baie. A éviter en nord et ouest.

    • Plage de MASTIHARI : une des plus belles plages de sable, d’autant plus large que la jetée construite pour le port a bloqué la dépose du sable en direction de l’ouest.

    Ce site est pleinement exploitable par des vents allant d’ouest à nord. Des arbres, des commerces, un village typique avec des logements à louer, et une zone de kite hélas préemptée par les allemands qui tiennent l’école.

    Tout nouvel arrivant doit en effet signer une charte de bonne conduite qui justifie ensuite le paiement de 5 euros. Pas très légal tout ça mais je m’exécute lors de ma première navigation en expliquant que c’est la première fois que je paye pour kiter. Un jour suivant, on ne me demandera rien et une troisième fois, on me demandera si je n’oublie rien. Après un refus et une explication, je comprends qu’il s’agit pour l’école de payer son droit d’occuper la plage……. J’acceptais le principe de l’enregistrement, pas celui du péage…….Plusieurs belles sessions en 9m2 avec des vagues de part et d’autre du site. Attention, en ouest, dès le port, on se retrouve off.

    La semaine à KOS est terminée, direction KALYMNOS et le port de Pothia (ville principale), à 1 heure de ferry depuis MASTIHARI

    L'île est beaucoup plus petite et montagneuse. Elle a du mal à concurrencer sa grande soeur, beaucoup plus adaptée aux publics allemand et anglais, friands des trois S (Sea, Sun & Sand). On peut rajouter Sex pour les anglais et Saucisse pour les allemands. Heureusement, l'île a un atout, c'est un des plus beaux spots de grimpe dans le monde.


    Des types de roches variés, de la grotte, de la dalle, des concrétions…....
    Un grain furieusement accrocheur qui perce les chaussons et les mains.....
    50 sites, 2000 voies existantes et un potentiel de 20'000......

    La côte nord, avec le petit port de Myrties, le village de Massouri et l'île de Telendos en arrière-plan.

    Le kite est possible au départ de quelques endroits et avec un vent d'ouest mais cela reste toutefois tendu. La côte est majoritairement rocheuse, la dérive est donc interdite. De plus, départ et atterrissage nécessitent une aide, dans un espace restreint : les maisons et arbres arrivent près du bord et ce n'est pas plat.

    Plages de Linaria/Kandouni, hélas séparée par un rocher :

    Plages de Myrties puis Massouri (non visible), respectivement à proximité du petit port puis des plagistes, ce qui peut gêner :

    Plage plus sauvage du hameau d'Arginonta, au fond d'un joli fordj :

    Il y avait une friche, derrière le muret de la plage et les arbres pour gréer…....


    Ainsi, trois jours de beau temps et de vent d'ouest (10 à 15 noeuds installés), à surplomber le fordj et à chauffer dans la paroi. Mais il faut savoir ce que l'on veut.

    J'ai quand même craqué l'avant dernier jour : 10 minutes de scooter puis 30 minutes de bateau-navette et 5 euros et me voilà à MASTIHARI pour de très belles sessions à découvrir le rivage en 15m². J'ai dit aux allemands que j'avais besoin des 5 euros pour rentrer sur Kalymnos…...

    Pour conclure, les photos montrent que les conditions pour le kite n'ont pas été exceptionnelles mais néanmoins présentes. J'avais une 9 et une 15 qui ont toutes deux servies. A cette époque et avant le meltem, je conseillerai une 12m². Reste le problème de la planche pour une seule voile.
    Lorsque l'été s'approche, les belles plages de l'île de KOS sont investies par les touristes et les plagistes. Faire du kite partout est certainement plus difficile mais il y a de la marge. Pour le reste, il y a beaucoup de visites culturelles à faire, les vieilles pierres, des musées, les chapelles toujours soignées plantées dans des endroits improbables, des châteaux plus ou moins imposants et en état.

    Les sources d'eau chaude qui se mêlent à la mer :

    Et le principal, nous avons rencontré des grecs très accueillants, toujours arrangeants, certains parlant français et des français expatriés. Et la vie n'est pas très chère.

    Sources et référence :

    blog kite : http://fanta78.lasnespace.com/2009/kite ... kos-grece/
    histoire et archéologie : http://dominicus.malleotus.free.fr/rhodes/ile_kos.htm
    météo : http://www.wunderground.com/global/stations/16742.html
    kite & plages : http://www.hightech.be/siteFR/hightech_ ... 160&scid=2
    escalade : http://www.escalade-alsace.com/ailleurs/kalymnos.php
    logement kos : http://www.villakos.com/Villa_Kos_Bienvenue_a_Cos.php
    logement kalymnos : https://www.facebook.com/pages/sevasti- ... 0574692967


Se connecter pour répondre
 


Adhérer à l'association
chargement-monteynard-webcam
Monteynard plage Nord - Click for Live